médecine, s.f. Science des maladies et art de les guérir.

I’ay songé tant & plus, mais ie n’y entends
note.

Rabelais, Le Tiers Livre

Depuis plusieurs semaines prendre, matin, à la source, notes des quelques rêves de la nuit précédente, directement sur le flux en cours de livraison à l’intérieur de l’écran, le flux Twitter. Hashtag #rêve ouvre toujours le texte et le texte toujours contiendra 140 caractères, 140 caractères exactement. Les rassembler ici en compilation. Voir ce qu’il en ressort. Fixer les récurrences (s’il y en a).

Première mise en ligne : 17 septembre 2011.

1ère livraison (du 23 août au 16 septembre)

#rêve d’un réseau 100% anonyme où mentionner rien qu’un nom met ce nom en danger. Une seule alternative : l’élevage intensif de pseudonymes.
23 Août
 
#rêve de là-bas bosser ailleurs. Eindhoven est nommé. J’y plonge. Les rues sont des cours d’eau. On se déplace à l’oeil. Impressions Bruges.
24 Août
 
#rêve d’une invention dingue : le traineau pliable. On range le tout dans un sac noir. La tête du renne dépasse. Où sont pliées les pattes ?
24 Août
 
#rêve d’une chambre psy cachée dessous la mienne. Dans l’ascenseur cette vieille folle menace de pisser dans les coins. J’embrasse la porte.
25 Août
 
#rêve voir stroboscopismes de la nuit même sans les yeux les voir. Pour s’abriter télécharger son être chez les morts avec la fibre optique.
26 Août
 
#rêve de m’en être tenu à ma voix, celle qui déclare à même le mégaphone devant la foule amorphe : j’ai décidé de suivre l’homme-crocodile !
27 Août
 
#rêve d’un #17h34 qui se serait perdu un matin avant même le réveil. Je le prends par la main et je le raccompagne à l’heure H, l’instant T.
27 Août
 
#rêve la leucémie. Pourquoi faudrait-il se soigner ? Compte les gélules. H. me force à les prendre lèvres à-même la source d’eau bouillante.
28 Août
 
#rêve veste rouge en sky rouge remisée -800% du prix de départ. Je la mets sur le dos (craquent les coudes) pour que cette peau soit mienne.
30 Août
 
#rêve de faire semblant taper le clavier pour qu’on croit qu’on bosse. Retour aux choses sérieuses : construire un château d’eau haut débit.
31 Août
 
#rêve d’une belle distribution d’armes, nom de code FAMASK47, mais surtout efface moi le viseur au laser pour ne rien dessiner dans la nuit.
1 Sep
 
#rêve un livre fictif, dans un salon fictif, pour un lecteur fictif, geste fictif d’achat et le Théâtre complet (par Kathy Acker) est à moi.
2 Sep
 
#rêve vue satellite là-haut sur Reykjavik et escorter avec les doigts les habitants minus hors de la ville pendant que tombe la mer sur eux.
3 Sep
 
#rêve d’Aubry-Hollande-Royal coupant la poire, enfin le fromage, en deux en huit en quatre, fond du rayon laitier, dans un joli supermarché.
5 Sep
 
#rêve le vrai nom d’un certain Merlin l’enchanteur. Il s’appellerait en fait "Merlin qui est fou" ou "Merlin qui rend fou" tiens peut-être.
6 Sep
 
#rêve d’avoir posé sa question existentielle au bon Merlin qui rend fou : les mots "capuche" & "chapeau" découlent-ils du même ancêtre mot ?
6 Sep
 
#rêve le vol des jeux Game Boy appartenant à celle, les stigmates de la chimio de celui. Les larmes franchissent-elles le seuil du combiné ?
8 Sep
 
#rêve le salaire des uns et le chiffre des autres. Ô se sentir important ! Garder closes les sutures sur mes lèvres. Je n’en soufflerai mot.
8 Sep
 
#rêve de ces pierres tombales, aller les chercher à la source, les ramener jusque chez soi, rouler dessus 4x4 de plusieurs tonnes, souffler.
10 Sep
 
#rêve une mutinerie robotique. Lutte des classes 2.0. La mort est au bout du cockpit. Mirage. Les robots sont guidés par quelques ragondins.
11 Sep
 
#rêve les réponses d’un certain président (des valises de biffetons racontent les journalistes). Voir s’effeuiller la carapace du politique.
13 Sep
 
#rêve paroles, paroles, paroles, et l’ombre qui me plante un canif dans la peau, sans visage, sans nom, sa langue secrète, me parle-t-elle ?
14 Sep
 
#rêve s’en aller en plein cours mener le chien (lequel ? Icelui). Jumelles lubriques m’attendent, là-haut, pour une séance de pole-dancing.
15 Sep
 
#rêve la plage, tempête sous la mer, des éclairs qui éparpillent la roche, éclats de roche éparpillée, et l’autobus se gare à même le sable.
15 Sep
 
#rêve l’animal sur le billard. Anesthésié mais langue dehors. 4000€ le bistouri. Cash ! Exciser sous la peau petits bouillons effervescents.
16 Sep

2ème livraison (du 18 septembre au 18 octobre)

#rêve le futur comme un colloque où l’on étend ses jambes. Innovations technologiques : des châteaux-montgolfière, des 4L numériques, etc...
18 Sep
 
#rêve le futur comme l’invasion des tentacules. Elles prennent contrôle des immeubles et greffent aux corps un troisième oeil ! Je témoigne.
18 Sep
 
#rêve l’envers du réacteur nucléaire. Voir vibrer le béton, fumer le sarcophage et rapidement foutre le camp, sans sauvegarder ni un regard.
19 Sep
 
#rêve aux trois corps, tous "du même côté de la barque". Et même s’ils sont nus entre mes doigts moi ce que j’attrape : leur compte twitter.
20 Sep
 
#rêve les pommes dans lesquelles on s’étale. Précédemment : passage au domicile des sbires du Tsar pour présenter condoléances à la famille.
21 Sep
 
#rêve la quête d’une valise noire entre deux quais, parmi 807 autres. Les trains s’apprêtent à fondre. La prochaine fois la prendrai rouge.
22 Sep
 
#rêve tirer quelques penaltys avec J. Ménez. Autour de nous sont propulsés les corps errants du métro (et sur les murs projection de clips).
23 Sep
 
#rêve un cambriolage mexicain. Plus d’iPad, plus d’iPhone, plus de mots. Assassiner le flic corrompu du coin. S’en servir de défouloir. Ouf.
23 Sep
 
#rêve ces minutes futures à convertir en minutes présentes. Pour y parvenir, soustraire à ces minutes celles-là, y croire et puis se taire.
23 Sep
 
#rêve la peau gouache. Des couches de bleu vert rouge sur le visage, les cheveux. Les arracher par plaques. Les voir. En faire des fétiches.
24 Sep
 
#rêve le précog interdit. Aliéné dans une bulle de savon il me ment. Se sauve. Le faire renaître dans une bulle B ? J’en perds le contrôle.
25 Sep
 
#rêve une comédie musicale sous terre, décor transports en commun. Lignes embrouillées (des boyaux). Les quais noirs. Mais bon zéro musique.
26 Sep
 
#rêve l’écriture comme une forme d’automutilation dorsale. Le sang ronge. Et j’ai gâché mon meilleur T-Shirt. Mais sur la peau quel relief !
27 Sep
 
#rêve le seul mot qui terrorise. Pense-le, bois-le, laisse-le pousser en tête : il te rendra chômeur. Pire : assisté. Mais lequel est-ce ?
28 Sep
 
#rêve des foules envahissantes. Il est là lui aussi, boit mes liquides. Je les fuis tous. Retrouve l’animal. Celui-là déjà mort, ici vivant.
29 Sep
 
#rêve la Cougar vieille carne. Au bord du Spa me plante à l’estomac ses talons. Cherche des ongles, derrière la nuque, mon beau code-barres.
30 Sep
 
#rêve une blessure mortelle par balle : GSW to the head. Qui sont les commanditaires ? Fantômes, haut placés. Au-dessus du chef de mon chef.
30 Sep
 
#rêve une exécution sommaire. Décor d’hier, bord de route. Un flingue ! Ce flingue à bout portant. Le porte-flingue : un souvenir d’enfance.
30 Sep
 
#rêve la livraison à domicile de X litres d’eau puisées Fukushima. Eau si pure qu’elle fait germer des yeux sur les poissons. J’en ai aucun.
2 Oct
 
#rêve un nouveau genre de train prochaine génération. Composé de 2 barres parallèles, pas plus : elles dessinent en mouvement le signe égal.
3 Oct
 
#rêve ce cadavre en vie tout gris, le tien. Dans les chiottes un flic mort. Zombifié. Où est son pouce levé ? Avec un pic à viande j’y vais.
4 Oct
 
#rêve le poids de l’animal, les pattes dans le vide. Le retenir. Ses maîtres savent. Ce qu’ils veulent, qu’il s’écrase. Ils viennent. Tenir.
4 Oct
 
#rêve des visites inopinées. Me cache au premier rang à droite pour que le prof m’ignore. Attends au fond de la douche que quelqu’un ouvre.
5 Oct
 
#rêve la boite de merde, île paradisiaque. "Ils" complotent contre nous pour que l’on crève. On renverse les chefs. Sans eux restructurons.
6 Oct
 
#rêve aux lèvres d’un corps sans père. Je pense : lui fils de rien. Comment traverser la neige, geysers, sur cette comète sans atmosphère ?
7 Oct
 
#rêve Pétaouchnok-les-bains. Train (ou car). Lui dans une autre rame que la mienne à me faire signe. Se retrouver à destination ? Laquelle ?
8 Oct
 
#rêve de les fumer roulées. On ouvre les valises à la douane. Le tabac déborde. Dans chaque valise une autre, pleine de rouille qui se hume.
9 Oct
 
#rêve de partir avec toi, sans raison, là où la mer coule encore. Oublié nos têtes et cartes, tant pis. Aller. Monter dans le dernier train.
11 Oct
 
#rêve la boite totalitaire. Ils creusent le tunnel. Les trains coupés pour qu’ils puissent y vomir. Là les AK47 matent la route. On se tait.
12 Oct
 
#rêve la voix en morse des blouses blanches du labo. Les codes découpent les codes découpent dedans. Verdict : "un staphylocoque délicieux".
13 Oct
 
#rêve un pèquenaud. Chez qui on est ? Quelqu’un d’autre. Il feuillette un album photo et moi je feuillette son dos. J’abandonne. Parle donc.
14 Oct
 
#rêve une plage vide et, plus loin, une maison sur la plage. Au jardin des plantes rares capables de nous protéger de ces marrées soudaines.
15 Oct
 
#rêve l’analepse. Refaire la fac et la rencontrer elle pour une toute 2e fois. Fondre en larme. Nous avons vécu mais pour quoi ? Des brumes.
16 Oct
 
#rêve une poésie mouvante. Ça bouge, couleurs, ça chante. En 3D les mots du texte sont ses pigments. L’auteur s’appelle Quiconque. Le boire.
18 Oct

3ème livraison (du 19 octobre au 19 novembre)

#rêve ou ne #rêve pas les pulsations tachycardes qui remuent sur les murs, ou dans les murs, ou dans ma tête (ou dans la tienne peut-être !)
19 Oct
 
#rêve le port du totem comme une poutre sous le plafond du salon. Et que dire du port du Stetson pour soutenir là-haut les voûtes du crâne ?
19 Oct
 
#rêve la fameuse fusion du coeur. Des bras mécaniques veulent morceler nos vies. J’ai un fils ou suis le fils de quelqu’un. Je dis : cours !
20 Oct
 
#rêve l’homme tronc, sans bras, sans jambe, sans tête. Comment lui prendre le pouls ? À l’embouchure des membres : tachycardes les moignons.
21 Oct
 
#rêve 20cm en moins dans le mouvement des pas. Le pied se bloque sur coussin d’air invisible. S’allonger pour que l’air vrille. Tout tangue.
22 Oct
 
#rêve l’origine des stades. Des châteaux-forts à l’entrée des villes, poste-frontière. On arrive en gueulant. Sont-ils soldats ou sportifs ?
23 Oct
 
#rêve l’Italie noire : comme un corps ébahi. La terre est une couleur, la couleur une carcasse et la carcasse un nom (à porter aux épaules).
24 Oct
 
#rêve le dernier Escalator. Pour le sous-sol monter au 32e étage ; tenir avec sa main la main courante. Sur le toit on se tue et on se pend.
26 Oct
 
#rêve la lente remontée du fleuve appelé la mer. Les berges gorgent. Je grimpe aux arbres, me fonds en faune & me cache sous le drap du sol.
27 Oct
 
#rêve la belle folie furieuse. Et comme dans la chanson et bien "que n’ai-je", "que neige", "que n’ai-je", je me pose toujours la question.
30 Oct
 
#rêve de ces dunes, mais à perte de vue ! Rouge le sable sous la plante de nos pieds, blanc le ciel marin qui bouillonne, et qui au milieu ?
1 Nov
 
#rêve mon propre petit pacte faustien avec le diablotin du coin. Ce diable est proxénète, il peut me faire surfeur (et il me jette à l’eau).
1 Nov
 
#rêve une île unique, entre deux globes, qui n’a pas d’heure, et où l’on oublie tout, mais où l’on oublie quoi, hein ? oui, bonne question.
2 Nov
 
#rêve une nouvelle de Faulkner traduite [email protected] Les mots vieux jeu sont dans des pages, ils n’ont ni bits, ni octet, ni code, rien.
3 Nov
 
#rêve la Tamise gorges hautes. L’eau souffle au sommet du phare, les vagues sont en ciment. J’attrape au vol un numéro d’Owni Faux Journal.
4 Nov
 
#rêve la migraine carnassière : mesurée 9 sur une échelle allant à 5 ! Les hommes sont devenus des femmes sont devenues des moines soldats !
4 Nov
 
#rêve la crise cardiaque en +, on me demande si j’en fait une, de crise, l’écran blanchit, je réponds oui mais j’ai juste pas les mots pour.
4 Nov
 
#rêve le fils d’untel leucémique et fantôme. Il arpente les vieux murs et moi de vieilles personnes. On mentionne des ancêtres. Qui pleure ?
5 Nov
 
#rêve des amputés manchots voir pousser sur leurs moignons nickel d’autres bras, non des lianes, prêtes à lécher le sol et ramper doucement.
6 Nov
 
#rêve les quelques soubresauts du sol, les pieds vissés au vieux ciment. Nous marchons sur le toit du métro ; pire : des Galeries Lafayette.
7 Nov
 
#rêve les petites métamorphoses : les mots sont des images, les images des nuages, et les nuages orage(nt). Vaudeville : il pleut, on brûle.
9 Nov
 
#rêve l’examen d’école sur petite table bois. Remplissez donc le texte à trous. Vous avez une heure. Last but not least : argot obligatoire.
10 Nov
 
#rêve le braquage le plus honnête qui soit. Le type repose l’argent sur le tapis roulant rayon brouette. Je bois du café froid et non moulu.
10 Nov
 
#rêve le prix exorbitant des nos spare-parts humaines. Je veux un coude, exige un poignet, cortex, tendon fléchisseur du pouce. Maintenant.
12 Nov
 
#rêve les résurrections médiatiques de MAM. Place Bellecour elle arpente et elle mâche (18cm de mousse au sol). Les badauds sont sceptiques.
13 Nov
 
#rêve passer cadre et l’augmentation d’salaire. Des tonnes de K€ s’bousculent. Mais vite rejoindre le cancre au fond d’la classe qui bâille.
15 Nov
 
#rêve des régurgitations passées traversées en voiture. On passe par la fenêtre à la place dite du marché. Et, spectre, revoilà la phynance.
16 Nov
 
#rêve à la va vite un train perdu pour quelque part : par là mettons : et toi et toi (et toi) vous seriez du voyage : avec ou sans vos noms.
17 Nov
 
#rêve l’oeil ouvert sur combien d’autres, scellés liés cousus aux commissures sous la paupière. J’y fous les pouces pour la forcer, en vain.
19 Nov
 
#rêve aux invasions minuscules. Religieusement une menthe se pointe : elle a un couteau. Peut (même) me couper le pouce. Je l’inhume loin.
19 Nov
 
#rêve les guiboles de Marty Mc F. derrière le fameux pare-choc de la fameuse Delorean, son bouchon bouillant de radiateur entre les doigts.
19 Nov

4ème livraison (du 20 novembre au 19 décembre)

#rêve dix-huit personnes entassées là dans le creux d’un ascenseur qui peut en accueillir que trois. Je tombe dans les vapes de la moquette.
20 Nov
 
#rêve la (douloureuse) impuissance pénienne d’un certain joueur de foot dont on osera taire, pudiquement, et le nom et l’âge (et le club !).
21 Nov
 
#rêve un baudet à la lavande, des papillons duveteux, un alphabet musical, la fin humaine du monde, une Walkyrie à moustache, fondue. Voilà.
22 Nov
 
#rêve les quidams construire avec des briques de lait leur propre chez eux. C’est petit mais ça sent fort. On trouve ça beau, presque super.
23 Nov
 
#rêve la nuit de #rêve dans un palace étoilé. La baignoire à gros bouillons trône sur le balcon. La mer coule près. Les murs sont en papier.
23 Nov
 
#rêve des chantiers maritimes enguirlandés où l’on pourrait courir, aller, se perdre, gueuler dans les paquebots vive ou à mort l’aspartame.
24 Nov
 
#rêve une nouvelle forme de croyance, et si possible en rien, non-électrique, non polluante et non-hideuse : attendre bras levés la lumière.
25 Nov
 
#rêve un livre papier en carton écrit par un grec sur la Chine, vendu 21 à la caisse. Slogan : n’oubliez rien. Je n’oublie pas mes centimes.
25 Nov
 
#rêve des odyssées faites d’eau. Ou sur l’eau. Quoiqu’il en soit les billes roulent sur l’H2. Ou des boules de pétanque ? Oh. Nous pagayons.
26 Nov
 
#rêve le web comme une grande flaque et tous nous pagayons. La flaque est une mer d’huile. Les chutes là-bas charmantes. Pagayons pagayons !
26 Nov
 
#rêve des jets d’urine plutôt pantagruéliques, en direct live à la télévision couleur m’sieurs dames, Motus au fil des ans a bien changé...
27 Nov
 
#rêve le retour en Sarthe. J’y classe des papiers peints. Je lis, à l’envers, des histoires de crassiers, et renoue avec mes racines noires.
27 Nov
 
#rêve l’ititéléphonemaison. On fait plonger iti pour déloger la méduse. La méduse nous file la clé. La clé ouvre le coffre du pistolet d’or.
27 Nov
 
#rêve le lancer de couteaux crantés sur des ombres. Celle-ci un grand blanc, vise un peu la mâchoire ! Celle-là mon coeur coton tout rond...
28 Nov
 
#rêve aux fins du monde sur pellicule. Ici des portails. Là des ombres d’ailleurs. Il manque Dekker, car sur l’écran personne n’a de visage.
29 Nov
 
#rêve de nouvelles vacations. Je prends machin entre quatre z’yeux et lui explique la vie. Laquelle ? Celle qui fourmille dans nos poignets.
30 Nov
 
#rêve une nuit, hôtel Van Gogh, à 30€ la demi-heure. Entre Queen Bitch, naine, sirène avec une queue ; je ramasse des emballages de Kinders.
1 Déc
 
#rêve d’attenter à la vie de la reine (laquelle ? une jeune aux cheveux courts) avec des canons, des espionnes et, ah oui, des subterfuges !
2 Déc
 
#rêve une vieille. Et elle a bien le droit de parler aux morts les jours de deuil, moi je dis, c’est mieux, c’est propre et c’est plus sain.
3 Déc
 
#rêve l’entrée en Albanie via le rail. La rame s’engouffre après l’Allemagne dans un puits sans fond qui débouche sur le pays des farfadets.
4 Déc
 
#rêve un #17h34 en compagnie de celle, Audrey Tautou, qu’on voit dans la pub. Seins nus elle prend tant la lumière que sa peau gravillonne.
4 Déc
 
#rêve le dernier bol de pâtes avant le grand départ vers l’ailleurs loin. Le chef me connaît. Il me sert un bol vivant : tout gigote. Tout !
4 Déc
 
#rêve l’impasse dite du FN. Elle abrite, secrète, une boite aux lettres sans lettre (ni nom). Nous ignorons sur qui (ou quoi) elle débouche.
6 Déc
 
#rêve un épisode inédit de l’inspecteur (sic) Derrick. Sur sa moto il roue arrière vers l’avant-scène du crime. Plonge. Enfonce des briques.
6 Déc
 
#rêve un chevalier de la table ronde (lequel ? Erec, mettons) devenu prof d’autodéfense. Pour être en sécurité faudrait plonger vers le sol.
7 Déc
 
#rêve l’officiel venu chercher chez l’amant, plus ou moins secret, son lit pneumatique. Compterait l’installer chez lui-même (car il peut) !
7 Déc
 
#rêve une course de caisses à savon. On freine avec les pieds. S’ouvre la route, auto, directement sur des milliards de mètres cube de mer !
8 Déc
 
#rêve une conversation digitale avec le fameux diablotin du web ; mais mes mots sont hackés, truffés de kikoolol, quoi que je pense ou dise.
9 Déc
 
#rêve le lapin s’acoquinant de l’éléphant. Mais s’il s’endort sur lui ? S’il le monte ? Ceux d’Asie ont de petites oreilles, pas les autres.
10 Déc
 
#rêve l’ascenseur en rade. L’ascenseur est un monde avec, au coeur et en périphérie, autruches, poneys, lions, loups & cailles. Et barbelés.
10 Déc
 
#rêve quelques furets farauds furetant, bien sûr, loin des yeux et des têtes mais sur les crânes et le lobe des oreilles. Ouste les fauves !
12 Déc
 
#rêve un remake Chirac - Le Pen, mais les masques sont froids. On voit les fils bercer derrière les nuques, et ils ont des voix de Tatayet.
13 Déc
 
#rêve une course-poursuite avec toi, toi & toi (et des nudistes à vélo). Jolie aussi pilosité torse rasée à la tondeuse sur 3mm & qui pique.
14 Déc
 
#rêve un labrador ou un colley masqué. Tu lui as greffé sous la joue une lampe torche assez design. "Fiat lux" même dans la nuit des chiens.
14 Déc
 
#rêve se retrouver (nous) tous les trois, comme à l’époque. Ma mâchoire est défectueuse, faut la changer. Je décide un embargo sur le sucre.
14 Déc
 
#rêve l’antre du corps juste après la victoire. J’enlace le plus cher. Mes bras immenses se bouclent au bleu en passant par chutes le rouge.
15 Déc
 
#rêve un entretien d’embauche où moi serais le bourreau. L’oie candidate, en chemise, se pointe. J’oublie en route une question : pourquoi ?
15 Déc
 
#rêve de ces sprints sur gomme lisse. Tout crisse, même les porcs & les taons, moutons de mémoire. On enterre, avant l’heure, le patriarche.
15 Déc
 
#rêve l’éternelle en r’tard, partir (avec elle) à la découverte de territoires de plateaux, de Cordillères des Andes et de tours enchantées.
16 Déc
 
#rêve des requins sages et soumis par la lobotomie. Via le cortex, les lobes, les mollusques, tout contrôler de l’intérieur avec les doigts.
17 Déc
 
#rêve un homme gris en carton-pâte, pif géant, qui le trempe rouge dans toutes les béances des cadavres en série, devant lui sanguinolents.
18 Déc
 
#rêve, tournoi d’arts martiaux, à la naissance de X gosses, censés être miens, mais qui répondent à d’autres noms et qui sortent d’ailleurs.
19 Déc

5ème livraison (du 20 décembre au 21 janvier)

#rêve un chien sans mutuelle, un lapin blanc mais rouge ; et ce bonhomme qui semble me connaître et à qui je demande depuis quand. Deux ans.
20 Déc
 
#rêve un jeune mec aux yeux fixes. Je pose sur ses cheveux rouges un chapeau blanc (et ce avant que la fin du monde fasse fondre nos peaux).
20 Déc
 
#rêve se cramponner aux os du plus cher d’entre tous. Quant au reste : monter avec lui une fonderie de peinture blanche et de fûts en inox !
21 Déc
 
#rêve un article unique à pondre sur 2666 (ou 7). Deadline : demain 8h08 (c’est-à-dire aujourd’hui). Galopent les aiguilles devant mes yeux.
22 Déc
 
#rêve l’escalier géant (un chameau) à balader aux quatre coins du bureau (en carton les bureaux) ; et moi suspendu à son cou, quoi y faire ?
24 Déc
 
#rêve la vitesse grave, autoroute contre-sens, et sans DeLorean j’en ai peur. On termine dans le capot d’une Porsche, écran noir, game over.
24 Déc
 
#rêve un T-Rex en embuscade. Le décor, intérieur nuit, est une maison de poupées. Un Ken me balance par la fenêtre. Je lui ôte une guibole.
25 Déc
 
#rêve un complot contre mes miches. La bagnole termine dans l’canal. Je fais fuir des documents très secrets. Tout le monde ment. Moi idem.
25 Déc
 
#rêve une rencontre au pied d’un château fort. La fille m’attend. L’aimerai-je ? Les douves sont en retard. Je les mate arriver sur mon GPS.
26 Déc
 
#rêve les pauvres du Parc achetés par le Qatar pour oublier. Débarque Ancelotti. Il ressuscite Makelele, qu’il colle, quasi, latéral gauche.
28 Déc
 
#rêve une narration sous le récit cadre. Elle nous raconte l’histoire de cet enturbané, déturbané progressivement (et progressivement mort).
28 Déc
 
#rêve une virée vers le Diable. Je l’entends vivre rouge. Je ne crois pas en lui mais suis incapable de prononcer ces mots : je renie Dieu !
29 Déc
 
#rêve une déconfiture bancaire. Aucun banquier par la fenêtre mais la mienne remplie de numéros non-conformes. Je serais, moi, non-conforme.
31 Déc
 
#rêve l’oubli, la perte ou la disparition du portefeuille crocodile. Horreur : je dois 5.30€ au boulanger en face & je ne dors plus la nuit.
2 Janv
 
#rêve celle en tailleur pro, réunion entre nous informelle, qui nous poursuit finalement tous pour viol. Viol ? Oui sur un survêtement bleu.
3 Janv
 
#rêve celle, outre-manche & gauche, devenue nègre. Son nom cité tout à la fin. La couverture : photo de Sarko 1er. La reconnaîs à la phrase.
4 Janv
 
#rêve une veine qui traverse la peau des orteils à la pointe de mes cheveux. Demander aux passants : suis-je allongé ? Vertige : je le suis.
4 Janv
 
#rêve un bébé perdu dans un avion. On se le passe de mains en mains pour le rendre à sa chair. Atterrissage en paradis fiscal. Pourquoi pas.
5 Janv
 
#rêve Locminé ce dimanche. Le score : 9 à 4. Savoir pour qui : au-dessus de mes forces. Moi j’vois juste les ombres crever tous les filets.
5 Janv
 
#rêve la téléportarion mentale depuis un Polaroïd. Je débarque, dans cet ordre, à Berlin, Hambourg, New-York. Les buildings, pâte à modeler.
6 Janv
 
#rêve ma métamorphose en écorce. Homme-tronc je regarde, sans objection, la peau brunir, prête à devenir radeau de gosse pour les ruisseaux.
6 Janv
 
#rêve quémander du boulot dans un bureau juridique. C’est municipal, on fait des traductions, les portes sont en carton et on dirait Kafka.
7 Janv
 
#rêve un pied dans la photocopieuse passer dans une réalité bis où les corps sont en 3D, le monde un bateau, les maladies vénériennes kaput.
8 Janv
 
#rêve un croisement lapin cure-dent, non, lapin hérisson, jamais vraiment lapin mystique, plutôt lapin épic, dur à caresser mais ben noble.
9 Janv
 
#rêve un APN la classe ultime, simple feuille de papier, vise l’épure, à seulement 292€95, oui 292€95 ; tactile & cérébral & beau, j’achète.
10 Janv
 
#rêve le mec chemise ouverte, prétend connaître Untel, me dit que de moi il est ben fan & m’offre tout son corps en conséquence (je prends).
11 Janv
 
#rêve un reboot du groupe Queen, mais qui pour faire la voix ? Moi je chasse, dans les couloirs de l’école, un moustique anormalement maous.
11 Janv
 
#rêve le foutu séminaire professionnel. On nous refourgue quelques activités parmi lesquelles la WashDance, peu importe ce que ça peut être.
12 Janv
 
#rêve un double ou un clone devenu Stewart, copilote ou imposteur. L’avion décolle ; mon cul vissé sur strapontin je ne vois rien du dehors.
12 Janv
 
#rêve un de ces barnums. On s’y jette à deux pour sauver tous les autres. J’abandonne la grenade sous la porte, compte jusqu’à dix. Suspens.
13 Janv
 
#rêve la dingue remontée : menés 2-0 gagnent 3-2. Ancelotti fulmine. Le commentateur commente en deutsch. Il prend un carton couleur banane.
15 Janv
 
#rêve l’arrêt forcé de la machine à l’intersection dite sac de nœuds. Des têtes & corps de nœuds traversent notre parebrise. Vers où aller ?
16 Janv
 
#rêve aux chinois dans les galeries (Lafayette, les galeries). Qu’ils sauvent notre économie. Qu’ils boostent la croissance. Qu’ils vaquent.
17 Janv
 
#rêve l’absente. De retour des Indes elle transite par Venise. On se retrouve autour d’un verre kaï. Mangeons ensemble. Kaï veut dire chaud.
18 Janv
 
#rêve la vieille route vers le Moy. Ils ont planté aux bords des arbres & des graviers. Lancer une roue dans le vide, le capot roule encore.
19 Janv
 
#rêve tafer dans une école maternelle. On me commande traduction d’un conte d’Hoffmann pour les mômes. 18 pages. La couverture est si jaune.
19 Janv
 
#rêve le costume du deuil. Des quintes de larmes. Des fantômes qui vous hantent. Il m’emmène en voiture oubliée et j’étouffe. Irai à pieds.
20 Janv
 
#rêve rediff d’un film SF en noir et blanc : le héros, illuminé, imagine tout sur un caillou : à la fin il s’enferme pour un ménage à trois.
22 Janv
 
#rêve changer l’appart en brocanterie papier. Nous vendons des BD et des vieux trucs. La moitié de l’espace fait office de piscine à lapins.
22 Janv
 
#rêve, tombée du ciel, une décapotable quasi jaune. Dans la nuit je décolle. Les flics m’arrêtent. Je ne sais pas comment ouvrir les phares.
22 Janv
 
#rêve tomber en rade à Lyon Presqu’île. Je te dis nord, et tu me dis sud, et moi avant le grand visage : fais gaffe à ce qui vient à gauche.
22 Janv

6ème livraison (du 24 janvier au 22 février)

#rêve découvrir après coup être le petit-fils de Mitterrand ; chercher sur les quais sa biographie référence car, non, je ne l’ai pas connu.
7:15 - 24 Janv 12
 
#rêve débarquer devant les mômes, simple capes d’histoire dans la caboche. Se demander : pourquoi n’avoir pas juste passé capes de lettres ?
8:11 - 24 Janv 12
 
#rêve une meute de loups lâchés sur les fuyards du Titanic. Je porte entre les mains une minusculité, un soupir prêt à mordre, mais contenu.
8:20 - 25 Janv 12
 
#rêve courir les couloirs de métro en quête du prochain croche-patte à mâcher, prochain cm carré de ciment à lécher. Je sors déjà la langue.
8:59 - 25 Janv 12
 
#rêve devoir assister quasi à mon insu à l’interrogatoire de Maigret ; Maigret de meurtre suspecté. Il craquerait bientôt. Aurait déjà soif.
8:49 - 26 Janv 12
 
#rêve celui souhaitant me remplacer et celle voyageant, entre lui et nous, dans sa tête la première. Qui sait si un jour ils se réuniront...
8:48 - 27 Janv 12
 
#rêve le neveu du big boss, visitant avec nous le département robotique molle ; le big boss approuvera-t-il son mariage avec une roturière ?
8:50 - 27 Janv 12
 
#rêve un retour au lycée par le rail. Je cherche tel corps, sosie de J. Lennon. Il me snobe ; se fout que je vienne du futur pour l’avertir.
8:55 - 27 Janv 12
 
#rêve un canard saucissonné & mis au four à X degré. Sous la chaleur le canard fond. Ne restent que la peau, les os & quelques idées neuves.
13:22 - 28 Janv 12
 
#rêve le macbook flottant dans la baignoire. Le niveau d’H2O monte. Serpentent à sa surface les arcs électriques & fuite des données brutes.
11:15 - 29 Janv 12
 
#rêve shampouiner un soupir dans le fond du lavabo. Ce serait un Kodoma qui gigoterait entre mes doigts, son poil enduit de suie, de pois...
11:17 - 29 Janv 12
 
#rêve un stagiaire martyrisé par son maître de stage entre deux rames. Il chiale. Sous son costard, une blouse turquoise de petite écolière.
7:24 - 30 Janv 12
 
#rêve un second rôle voulant quitter le train en marche. Le train est un avion. L’avion, un aviron sans aile. Le climax attendu pour en bas.
8:12 - 30 Janv 12
 
#rêve descendre le fil d’un ruisseau, torrent, rivière jusqu’à la mer son terme. La cascade. Balancer fringues & backpack. Pierre y plonger.
8:53 - 31 Janv 12
 
#rêve une convention (luxe) au Qatar. On nous présente les futurs hits technologiques, parmi lesquels un écran LCD incorporé dans la cornée.
8:57 - 31 Janv 12
 
#rêve accompagner la près’ à la guitare et puis niquer les cordes avec mes doigts. On me demande un algorithme pour retranscrire la météo...
7:20 - 1 Févr 12
 
#rêve une rencontre avec @ivoix : les jeunes ont préparé un épisode (animé) de Dr Who. Je dois lire des syllabes. Cherche sans fin mon iPad.
8:49 - 2 Févr 12
 
#rêve fluo un python domestique. L’ai pas nourri depuis des lustres. Il mange des pommes, des figues & aucune bidoche. Il frôle mes soupirs.
9:40 - 5 Févr 12
 
#rêve empiler des cartons sur des boites, des boites sur des palettes & des palettes sur d’autres. Tombe le déluge. Se cacher sous un crâne.
9:41 - 5 Févr 12
 
#rêve un certain candidat embrasser son micro. Il est déjà élu (bien) avant le vote. Ses gamins pour la photo ; bientôt la foule les bouffe.
9:43 - 5 Févr 12
 
#rêve la pneumonie professionnelle. A plat dos par terre on me compresse côtes & thorax avec des coudes. Pneumonie & pneumatique sont égaux.
9:45 - 5 Févr 12
 
#rêve des métaphores culinaires. Tu es curry, fluo de jaune. Et moi saumon, saumon bouilli. Quid de l’accompagnement ? Des litres naufragés.
7:38 - 7 Févr 12
 
#rêve quatre jambes dans un parc arbori-colorisé. Il me dit qu’il était ; je lui réponds je suis & nos peaux, près des grilles, se séparent.
8:10 - 9 Févr 12
 
#rêve le prochain prochain opus d’un MGS’. Snake est moins vieux, il peut se coucher par terre. Défilent des hordes de casquettes soviettes.
20:38 - 10 Févr 12
 
#rêve les bon anniversaire pro. J’me lève. Fous l’camp. Suis pas juste Maigret, premier flic du bureau : je suis le premier flic de France !
20:40 - 10 Févr 12
 
#rêve un viol à l’envers. Les os l’agresseur & la peau la victime. Le violeur pleure. Et le violé tape sur les bambous de sa tête (humaine).
10:08 - 11 Févr 12
 
#rêve un score perso à 3000K€ (applaudissements des collègues, des jaloux et, gloire, du management). Ma méthode : c’est que je n’en ai pas.
10:09 - 11 Févr 12
 
#rêve rouler dans un trou d’eau. Carrosserie fuit, mais à l’envers, inonde les habitacles. Buter sur des troncs & rondins. Bientôt le fond ?
9:56 - 12 Févr 12
 
#rêve l’envol sur une route en lacets. Côte et Corse droit devant. L’hélice ne tourne pas. Tu m’étonnes ! Jean-Paul Gaultier, oui, veille...
8:36 - 14 Févr 12
 
#rêve être ablé d’une vésicule biliaire (gallbladder, bilevessie en littéral). Le noter sur l’agenda partagé. Mettre un pied devant l’autre.
7:22 - 15 Févr 12
 
#rêve coller une crêpe fourrée sur la gueule à Wizman, qui en crève, asphyxié. Je le coupe au cutter (Cellophane) pour qu’il reprenne forme.
7:27 - 15 Févr 12
 
#rêve dormir dans un matelas tout autre. Plus près du taf, directement dans l’open space des pauvres. Génial, demain c’est aujourd’hui. Go !
9:55 - 16 Févr 12
 
#rêve un éditeur (confidentiel) qui me contacte pour surfer sur un meurtre. Je refuse la rencontre. Me drape en dignité. Surfe sur ma pomme.
8:54 - 17 Févr 12
 
#rêve gagner Madagascar via la Floride. Tropical un ouragan menace. Subir 15 contrôles aéroport. Tourner dans une (high-tech) centrifugeuse.
9:55 - 18 Févr 12
 
#rêve un enterrement bis. Bientôt comprendre que la morte a déjà été enterrée. On a changé la pierre tombale pour faire comme si (la folie).
8:13 - 19 Févr 12
 
#rêve une certaine post-apocalypse où les chiens règnent en maître. Des ruines. Je m’embourbe dans une nuée de larves mouvantes : game over.
8:36 - 21 Févr 12
 
#rêve habiter tel manoir en Allemagne. Meublé mais hors temps ; géant mais hanté. Des fantômes de nos doubles prennent des bus dans le hall.
8:52 - 22 Févr 12
 
#rêve la marquise à telle heure. Hurlent les gueules en fosse et coule le visage de celle-là ; Merteuil part tenter le casting Secret Story.
9:04 - 22 Févr 12

7ème livraison (du 24 février au 27 mars)

#rêve transformer certains chiffres en d’autres certains chiffres en saloperie de buée. Il fait peut-être froid sous le silence, or moi non.
8:37 - 24 Févr 12
 
#rêve aller bosser pour une boite qui fait construire des yachts. Taffer sur un ponton. Hawaï se trouve à Opera ; nous réparons des moteurs.
9:00 - 26 Févr 12
 
#rêve une quête au béret. Et coulent et cool les pièces de 2€. J’en chaparde et pas qu’une. Elle, con, me capte. Je mime une erreur. Ballot.
9:59 - 29 Févr 12
 
#rêve un mec en morve, toutes tripes dehors, filant mon ombre. Je claque toutes les portes possibles à sa face (mais redondance cyclique)...
17:05 - 1 Mars 12
 
#rêve l’indice de recherche monté à 15 étoiles (au moins). Dans un palace les keufs me coursent. Me sauve via le lift & me barre en Porsche.
17:07 - 1 Mars 12
 
#rêve deux corps, pieds nus, dans les couloirs du crabe. Je cherche Disneyland sur rail. Un vieux pote de collège me jette à la foule folle.
17:09 - 1 Mars 12
 
#rêve des assemblées professionnelles mais post-licenciement. Tire ta gueule et puis enjoy. Des hectolitres de champ’ gavés dans les gorges.
10:33 - 3 Mars 12
 
#rêve un colloque de sportifs (où @fbon joue au con). Je tombe en neurasthénie. Le goal m’allonge. Son nom & âme sont idem aux tiens autres.
10:39 - 3 Mars 12
 
#rêve une comptabilité hot & des colonnes de chiffres nus & des stats en string & porte-jarretelle aguichant l’oeil du #rêve qui désorbite !
8:00 - 5 Mars 12
 
#rêve la 3G au dernier étage : inexistante. Vue sur la cour bien plus bas. Des envies d’yeux collés aux miens mais pas de réseau. Silence...
8:01 - 5 Mars 12
 
#rêve, sur des pentes quelconque, carcasses dopées d’Ullrich & Indurain, à la lutte pour des pois. Le fossé veille. Le ciel reflète. Amen...
8:22 - 6 Mars 12
 
#rêve remake de la finale de 94 avant la fin de ce monde (le nôtre). Quelques cimes lancent un sort poudre rouge sur le ciel bu. Attendre...
8:57 - 6 Mars 12
 
#rêve la poétesse des ascenseurs déclamer à voix haute (gorge lente) son amour immodéré pour les tomates pourries & boudées sur les marchés.
8:05 - 7 Mars 12
 
#rêve arracher hors d’une île quelques cercueils : les charger sur une barque en papier, ensuite un paquebot, avant de les confier à la mer.
8:10 - 9 Mars 12
 
#rêve l’indisponibilité d’une pièce plus ou moins vitale pour certains. Je l’écris rouge sur blanc et souligne. La date exclamative dessous.
10:10 - 10 Mars 12
 
#rêve le grand nord, des dizaines de mots pour dire la neige, on sait, et où un corps qui ne couve pas la glace ne peut être qu’une femme.
11:57 - 11 Mars 12
 
#rêve la Chicago en haut à gauche, escale. Cherchons le pauvre corps de chien de nuit, around the block. Comment sont les femmes ? Obèses...
8:21 - 12 Mars 12
 
#rêve, sur le dos, un hélicoptère high-tech. Il passe sous les barrières pour éviter l’Schengen newlook. Y coupe quelques mollets mais bon.
8:04 - 13 Mars 12
 
#rêve une vie bis, habiter dans un arbre. Jeter un boomerang et gueuler va chercher. Il revient. Lorsqu’il pleut, s’abriter là, en soi-même.
8:05 - 13 Mars 12
 
#rêve intervenir dans un collège à Melun. L’un des gamins est en bois, n’a pas de tête ni tronc, juste 2 jambes (mais j’ose trop rien dire).
8:14 - 13 Mars 12
 
#rêve des sulfates de sang rouge qui s’écoulent par mes pores. L’autre arrive. S’il me voit dans cet état, m’enfoncera net la tête sous lui.
8:10 - 14 Mars 12
 
#rêve un @ivoix bis. Que vais-je bien pouvoir raconter que je n’aurais pas dit la première fois ? Bon ; j’invente alors. On prend des notes.
8:21 - 14 Mars 12
 
#rêve atterrir au Brésil, mitrailler l’crash. On nous colle nos numéros de code-barres. Qui sait, pour identifier nos faux futurs cadavres ?
8:22 - 16 Mars 12
 
#rêve la ville Venise. voilà comment elle est fichue : par strates (ou tranches). L’Atlantique est à 2 pas. Je crois qu’on se trompe de mer.
9:45 - 18 Mars 12
 
#rêve l’ascenseur, il m’avale (os & chair compris), fait le yoyo avec une cage (lui-même) jusqu’à ce que mort (ou presque) enfin s’en suive.
8:47 - 19 Mars 12
 
#rêve se trouver dans le sable (terrain vague), à des 7h du mat juste. On trinque au liquide vert. Je ne prends pas de nouvelles du mourant.
8:50 - 19 Mars 12
 
#rêve un écran plaqué sur mon adolescence (qui sait ce qui s’y joue figé). On enfile des latex. On happe des épaules & des ballons de rugby.
7:14 - 20 Mars 12
 
#rêve une voiture à conduire, blanche & blanche dans un garage. Qu’en faire ? Faut passer les vitesses avec les doigts. Le manche me gonfle.
7:16 - 21 Mars 12
 
#rêve un hôtel chicos. On m’appelle pour me dire je t’ai pas oublié (ah mais moi si). Un coiffeur coiffe en servant des pintes à la chaîne.
7:18 - 21 Mars 12
 
#rêve passer au kiosque mobile, acheter une feuille spéciale Emaz. La patronne veut savoir ce que je fais au fait. Répondre : je suis poète.
8:51 - 21 Mars 12
 
#rêve voter pour tel type T, jour J venu, heure H, instant X, urne U, pupille Z. Pour lui ou n’importe qu’elle autre foutue lettre en toc...
8:35 - 22 Mars 12
 
#rêve des marches rouges, un gorille lubrique, et quelques petits nageurs d’eau chlore ayant, avant de plonger, gardé leurs lin chaussettes.
8:35 - 23 Mars 12
 
#rêve piétiner sur un sentier alpin posé sur la cime de ces lauzes. Rembobiner aussi pelote d’une avalanche tombée sur nous mais peu avant.
14:06 - 25 Mars 12
 
#rêve l’interdiction des Toblerone avant la fin de l’élection présidentielle. Le Pen (lequel ?) nous encourage à battre la droite. La quoi ?
8:23 - 26 Mars 12
 
#rêve Merlin. Icelui (re)commande à une princesse (laquelle de princesse ?) de se faire exciser sa boule bleue (qui est en fait une tumeur).
7:23 - 27 Mars 12

8ème livraison (du 29 mars au 29 avril)

#rêve un père en pot de yaourt (même plus petit que celui de la reine). Les passages à niveau sont au rouge, le pont vers ailleurs condamné.
7:35 - 29 Mars 12
 
#rêve murmurer la Lettre à Hermione de #Bowie toute lettre dehors pendant que des obèses sans carrosserie me foncent et ne ralentissent pas.
7:36 - 29 Mars 12
 
#rêve tomber, par hasard, sur vieux brouillon d’oral d’ @amaisetti, alors étudiant, coincé entre les pages d’un livre sur les hyperboréens.
8:03 - 29 Mars 12
 
#rêve l’idole de ma jeunesse pas fraîche reconverti larbin dans le bureau d’à-côté. On dit (on dit) qu’il aurait fait quelques photos osées.
8:20 - 30 Mars 12
 
#rêve avoir perdu les derniers mots d’Avec le temps. À 3 & sous la pluie se rassembler pour eux, ces foutus mots qui, encore, s’ensilencent.
10:42 - 31 Mars 12
 
#rêve devoir pioncer avec le mort, le vieux, le quasi sac (d’os le sac), son bras squelette autour de moi sans jamais me toucher mais si là.
8:56 - 2 Avr 12
 
#rêve une question sur la cuisson des homûres. De quoi ? Peux répondre sur le SAV de la face bionique mais pas la cuisine. Demande à Google.
8:22 - 3 Avr 12
 
#rêve une nouvelle fin pour Wonderful Days 8. Ils font collapser les identités numériques de chacun. Un cyclone mord l’Australie. Générique.
8:10 - 4 Avr 12
 
#rêve une (autre) start-up. On vend des voitures very small dont le seul but est de contenir des pasta box. On shippe depuis l’ancien monde.
14:02 - 6 Avr 12
 
#rêve, sous le sol, une caverne. La caverne est un seuil. Ce seuil nous sépare de la mort. La mort a fait sa mue. Étincellent les écailles !
21:26 - 7 Avr 12
 
#rêve avoir harnaché un lit dans un avion booké. Les poignets & les chevilles ligotés pour pas risquer d’être décroché au décollage. Salive.
21:58 - 9 Avr 12
 
#rêve toute la nuit durant celui qui attend attendre toute la nuit durant un coeur liquide autre que le mien liquide à l’ombre de la nuit...
8:21 - 10 Avr 12
 
#rêve une ville fantôme. Pourquoi ne pas y cultiver des tomates-citrouilles ? Je prends le large : destination l’espace à bord d’un planeur.
8:22 - 12 Avr 12
 
#rêve quelqu’un (quiconque) accouchant là d’un cubecarré. Farandole de clodos est guidée hors de chez moi par le joueur de flûte de Hamelin.
11:19 - 14 Avr 12
 
#rêve des "bedding for deer". Des moustaches. Des réunions dessous le sol. Des remake dynamiques. Des boules vertes, des boules bleues. Etc.
8:56 - 16 Avr 12
 
#rêve un Zola écrit par un autre. Ça raconte l’histoire d’un X qui lit Z et raconte le pendant la lecture ; on fait des sauts dans le temps.
8:21 - 17 Avr 12
 
#rêve acculée bouche de chameau et flaque de pisse textile. Un sac Eastpack, des fermetures éclair. De la bouffe. Un autre repas de famille.
8:35 - 18 Avr 12
 
#rêve GEnove, s’y perdre. J’appelle @amboilati (qui connaît bien la carte) pour m’orienter. L’hôtel me facture 10 nuits (de luxe) extatique.
8:58 - 19 Avr 12
 
#rêve une bouteille vide, glacée, sur tapis tiède, poils longs, et les filets de sueur, fractales, ils avalent le sol sec, qui lui se gorge.
8:18 - 20 Avr 12
 
#rêve un Titanic en 3D projeté sur la peau. Dans cette version Jack force Rose à le suivre proue pour un viol en relief. King of the world !
10:16 - 21 Avr 12
 
#rêve tel X me chuchotant dernier rang : @joeycomeau est cool, est beau, est canadien, vas-y. Ce à quoi je réponds quelques paroles muettes.
10:18 - 21 Avr 12
 
#rêve un bras télescopique de 370km d’envergure nommé NUAGE™. Capable en 12s de ravitailler en vol une ISS de la taille d’un oeuf de caille.
10:22 - 21 Avr 12
 
#rêve remuer tout Rio pour trouver la décharge. La ville est une métropolis. On se déplace via Google Street. Débouchons dans une boucherie.
8:56 - 22 Avr 12
 
#rêve des chimies verglaçantes. Mais si l’on colle sous nos semelles des pneus, des roues & des billes : à force, gardera-t-on l’équilibre ?
8:08 - 23 Avr 12
 
#rêve remplacer l’élection présidentielle (la fameuse) par un combat jedi ! L’un des deux cons a deux sabres (de couleurs quasi identiques).
8:22 - 24 Avr 12
 
#rêve des corps coincés entre des troncs & tôles. Y a un chien sur le siège arrière qui soupire. Et un singe (quelque part) qui vadrouille.
7:44 - 25 Avr 12
 
#rêve visiter un appart arnaque, Paris 3ème (mais donnant sur les Alpes). Le loyer ? Donné. Toutes charges comprises. Moutons sur la coline.
9:31 - 26 Avr 12
 
#rêve deux plages côte à côte à côtes, simple trait de la main dans le sable pour tracer la frontière. La nuit les eaux l’effacent et rient.
8:35 - 27 Avr 12
 
#rêve dégobiller serpents, écailles, épines & pire et puis, les voyant là sur le sol, les choper sous la tête, tous crocs ouverts, ksssssss.
13:07 - 28 Avr 12
 
#rêve faire demi-tour & remonter dans l’avion, aller où se posera le train d’atterrissage, première destination irréfléchie, fuir est une...
10:16 - 29 Avr 12

9ème livraison (du 30 avril au 30 mai)

#rêve des fonds marins marchables : on a posé au sol des lauzes pour indiquer la voie. Rencontre avec un requin nain autour duquel flancher.
Réduire
8:00 - 30 Avr 12
 
#rêve un perdu de vue, perdu jadis. Je compte 1 ou 2cm de barbe, et sur son dos des fringues noires (mais vivantes) qui me jactent des mots.
Réduire
8:54 - 2 Mai 12
 
#rêve des langues de corbeaux enfoncées dans nos gorges. Sans déconner elles enflent avec l’âge. Des tumeurs molles. Coincent quand j’ouvre.
Réduire
9:00 - 4 Mai 12
 
#rêve un serpent caché sous la doublure (un qui fait ksssss). Il jute en l’air, a la forme d’une flèche signalétique (une qui fait kssssss).
10:46 - 6 Mai 12
 
#rêve écrire la novélisation d’un film où l’un des types de la pègre débarque, tire (takatakatakata) & nomme un sbire à la place d’un autre.
10:48 - 6 Mai 12
 
#rêve un film. Dans la case genre est écrit : FUSION NUCLÉAIRE. Un clowntumeur dit You’re terminated & un autre YOU’re terminated. Ambiance.
7:55 - 7 Mai 12
 
#rêve un autre film. C’est un Tintin 3D mais bis. J’dis aux ombres : j’ai détesté. Du genre Dada mais pire. Plus Dada que Tintin d’ailleurs.
8:04 - 7 Mai 12
 
#rêve des cimes non enneigées. Dégainer l’Instagram. Là-bas un quadrupède attaque Soupir. La pharmacie me dit c’est le contrecoup mon p’tit.
7:58 - 9 Mai 12
 
#rêve courir sur un tapis roulant courir. Courir en face à face avec l’écran (lequel ? Qu’en sais-je ?) courir. Courir sans jambes courir...
8:20 - 10 Mai 12
 
#rêve un score 2-1 (Arsenal - Barca) remonté 2-8 à la fin ! Je m’enduis le corps d’une crème cadavre pour passer pour mort. Comment l’ôter ?
8:21 - 11 Mai 12
 
#rêve une visite d’appart (le nôtre), de nuit, toutes portes closes. La voix de l’agence vend vite nos m². Où est l’hublot caché ? Ailleurs.
8:54 - 11 Mai 12
 
#rêve danser au bar avec quiconque sur un inconnu Guesch Patti. Les paroles disent que des bonshommes poireautent et que ce sont des pandas.
8:35 - 13 Mai 12
 
#rêve un nouveau genre de sport très con. Surfer le Pacifique & enfouir dans les plages meubles des balles de base-ball pour marquer. Super.
7:04 - 14 Mai 12
 
#rêve fréquenter un labo clandestin de drogues dures. Il jouxte un vieux manoir (hanté). On y vend des pilules de décapitation ; des vraies.
7:05 - 14 Mai 12
 
#rêve étudier l’invention des armes. Prototype entre mes doigts : fusil à pompe canon scié pour une seule main qui crache de la mie de pain.
8:19 - 15 Mai 12
 
#rêve inventer, voir & mettre au point des knee caps, peu importe à quoi ça sert & quelle gueule ça a. Toujours est-il : c’est en plastique.
8:21 - 15 Mai 12
 
#rêve poser réclamation auprès de l’arbitre. Le fichier s’automutile, je réécris. L’arrière droit m’a traité d’enculé, j’écris, sans excuse.
8:53 - 15 Mai 12
 
#rêve celle qu’est con, plus con que con, escaladant l’ardoise, le toit des immeubles. Elle s’enferme, cantatrice, chante la messe en latin.
8:46 - 16 Mai 12
 
#rêve le plus cher d’entre tous, tous os offerts, pour une X raison. Mais le refuse, pour une X raison, et lui parle en anglais sans accent.
8:46 - 16 Mai 12
 
#rêve un nouveau genre de 17h34 génétiquement modifié. Tactile suffit d’un doigt pour foutre des formes 3D pires que vraies. Ici une méduse.
8:48 - 18 Mai 12
 
#rêve sire big boss tenant nos jambes à tous pour qu’on daigne enfin mater sa pub. Il cause marketing et voitures de sport. Il cause encore.
8:51 - 18 Mai 12
 
#rêve jouer avec @amaisetti Accident de personne http://bit.ly/eb2XcF à la pétanque. On y gagne (ou on y perd) des mânes de mes accidentés.
13:20 - 19 Mai 12
 
#rêve un échange de personnes en Allemagne. Mais si moi je rejoins ici des corps bis, qui derrière moi prendra ma place osseuse ? Suspens...
11:49 - 20 Mai 12
 
#rêve le temps de la vengeance post-mortem : tenons en joue un hélico qui nous a buté dans l’épisode précédent : allier ou pas faudra tirer.
8:55 - 21 Mai 12
 
#rêve un soupir, non, un hérisson, non, un écureuil malade pendant que l’eau des pâtes avale les pâtes dedans. Quelqu’un mâche un mâletéton.
8:46 - 23 Mai 12
 
#rêve une veuve noire. Elle veut tuer Woody. Lequel l’attend devant la porte de chez lui, avec un couteau. Elle le lui plante au front. Fin.
8:21 - 24 Mai 12
 
#rêve le retour en sélection d’un des 2 frères De Boer. Scrutons depuis le cap Tuilerie venir le monde. Pour dépanner les orange (dit-il).
8:21 - 25 Mai 12
 
#rêve des compte-rendus mot à mot, colorés au Stabylo. Chaque couleur correspond à un jour ou bien pair ou impair. Les remettre à quiconque.
11:58 - 27 Mai 12
 
#rêve remonter le temps pour te prévenir & t’encourager à le finir quand tu l’étrangleras avec ta ceinture (car c’est ton futur meurtrier).
8:54 - 30 Mai 12
 
#rêve perdre encore la vis de l’oeil. Alors l’enfouir dans une boite en plastoc sous tableau de bord et demander ton scotch pour la sceller.
8:58 - 30 Mai 12


Share |

11 révisions

#rêve 140, listing mental, version 11 (31 mai 2012)

9ème livraison (du 30 avril au 30 mai)

<blockquote>

#rêve des fonds marins marchables : on a posé au sol des lauzes pour indiquer la voie. Rencontre avec un requin nain autour duquel flancher.

8:00 - 30 Avr 12

#rêve un perdu de vue, perdu jadis. Je compte 1 ou 2cm de barbe, et sur son dos des fringues noires (mais vivantes) qui me jactent des mots.

8:54 - 2 Mai 12

#rêve des langues de corbeaux enfoncées dans nos gorges. Sans déconner elles enflent avec l’âge. Des tumeurs molles. Coincent quand j’ouvre.

9:00 - 4 Mai 12

#rêve un serpent caché sous la doublure (un qui fait ksssss). Il jute en l’air, a la forme d’une flèche signalétique (une qui fait kssssss).

10:46 - 6 Mai 12

#rêve écrire la novélisation d’un film où l’un des types de la pègre débarque, tire (takatakatakata) & nomme un sbire à la place d’un autre.

10:48 - 6 Mai 12

#rêve un film. Dans la case genre est écrit : FUSION NUCLÉAIRE. Un clowntumeur dit You’re terminated & un autre YOU’re terminated. Ambiance.

7:55 - 7 Mai 12

#rêve un autre film. C’est un Tintin 3D mais bis. J’dis aux ombres : j’ai détesté. Du genre Dada mais pire. Plus Dada que Tintin d’ailleurs.

8:04 - 7 Mai 12

#rêve des cimes non enneigées. Dégainer l’Instagram. Là-bas un quadrupède attaque Soupir. La pharmacie me dit c’est le contrecoup mon p’tit.

#rêve 140, listing mental, version 10 (29 avril 2012)

Migraine Mort Boulot David Bowie N. 17h34 E. P. Claro Corps Twitter H. Morlaix Arnaud Maïsetti Antoine Emaz Amy Hempel Rêve Lapin William Faulkner Joey Comeau Fuite Football Metal Gear Solid Georges Simenon Ailleurs Fantôme François Rabelais Benoit Vincent

8ème livraison (du 29 mars au 29 avril)

<blockquote>

#rêve un père en pot de yaourt (même plus petit que celui de la reine). Les passages à niveau sont au rouge, le pont vers ailleurs condamné.

7:35 - 29 Mars 12

#rêve murmurer la Lettre à Hermione de #Bowie toute lettre dehors pendant que des obèses sans carrosserie me foncent et ne ralentissent pas.

7:36 - 29 Mars 12

#rêve tomber, par hasard, sur vieux brouillon d’oral d’ @amaisetti, alors étudiant, coincé entre les pages d’un livre sur les hyperboréens.

8:03 - 29 Mars 12

#rêve l’idole de ma jeunesse pas fraîche reconverti larbin dans le bureau d’à-côté. On dit (on dit) qu’il aurait fait quelques photos osées.

8:20 - 30 Mars 12

#rêve avoir perdu les derniers mots d’Avec le temps. À 3 & sous la pluie se rassembler pour eux, ces foutus mots qui, encore, s’ensilencent.

10:42 - 31 Mars 12

#rêve devoir pioncer avec le mort, le vieux, le quasi sac (d’os le sac), son bras squelette autour de moi sans jamais me toucher mais si là.

8:56 - 2 Avr 12

#rêve une question sur la cuisson des homûres. De quoi ? Peux répondre sur le SAV de la face bionique mais pas la cuisine. Demande à Google.

#rêve 140, listing mental, version 9 (27 mars 2012)

7ème livraison (du 24 février au 27 mars)

<blockquote>

#rêve transformer certains chiffres en d’autres certains chiffres en saloperie de buée. Il fait peut-être froid sous le silence, or moi non.

8:37 - 24 Févr 12

#rêve aller bosser pour une boite qui fait construire des yachts. Taffer sur un ponton. Hawaï se trouve à Opera ; nous réparons des moteurs.

9:00 - 26 Févr 12

#rêve une quête au béret. Et coulent et cool les pièces de 2€. J’en chaparde et pas qu’une. Elle, con, me capte. Je mime une erreur. Ballot.

9:59 - 29 Févr 12

#rêve un mec en morve, toutes tripes dehors, filant mon ombre. Je claque toutes les portes possibles à sa face (mais redondance cyclique)...

17:05 - 1 Mars 12

#rêve l’indice de recherche monté à 15 étoiles (au moins). Dans un palace les keufs me coursent. Me sauve via le lift & me barre en Porsche.

17:07 - 1 Mars 12

#rêve deux corps, pieds nus, dans les couloirs du crabe. Je cherche Disneyland sur rail. Un vieux pote de collège me jette à la foule folle.

17:09 - 1 Mars 12

#rêve des assemblées professionnelles mais post-licenciement. Tire ta gueule et puis enjoy. Des hectolitres de champ’ gavés dans les gorges.

10:33 - 3 Mars 12

Mort Boulot David Bowie N. 17h34 E. Claro Corps Twitter H. Morlaix Antoine Emaz Rêve Lapin William Faulkner Football Metal Gear Solid Georges Simenon Ailleurs Fantôme François Rabelais

#rêve 140, listing mental, version 8 (22 février 2012)

</blockquote>

<blockquote>

#rêve celle, outre-manche & gauche, devenue nègre. Son nom cité tout à la fin. La couverture : photo de Sarko 1er. La reconnaîs reconnaît à la phrase.

6ème livraison (du 24 janvier au 22 février)

<blockquote>

#rêve découvrir après coup être le petit-fils de Mitterrand ; chercher sur les quais sa biographie référence car, non, je ne l’ai pas connu.

7:15 - 24 Janv 12

#rêve débarquer devant les mômes, simple capes d’histoire dans la caboche. Se demander : pourquoi n’avoir pas juste passé capes de lettres ?

8:11 - 24 Janv 12

#rêve une meute de loups lâchés sur les fuyards du Titanic. Je porte entre les mains une minusculité, un soupir prêt à mordre, mais contenu.

8:20 - 25 Janv 12

#rêve courir les couloirs de métro en quête du prochain croche-patte à mâcher, prochain cm carré de ciment à lécher. Je sors déjà la langue.

8:59 - 25 Janv 12

#rêve devoir assister quasi à mon insu à l’interrogatoire de Maigret ; Maigret de meurtre suspecté. Il craquerait bientôt. Aurait déjà soif.

Mort Boulot David Bowie N. 17h34 E. Claro Corps Twitter H. Morlaix Rêve Lapin William Faulkner Football Georges Simenon Ailleurs Fantôme François Rabelais

#rêve 140, listing mental, version 7 (22 janvier 2012)

5ème livraison (du 20 décembre au 21 janvier)

#rêve un chien sans mutuelle, un lapin blanc mais rouge ; et ce bonhomme qui semble me connaître et à qui je demande depuis quand. Deux ans.

20 Déc

#rêve un jeune mec aux yeux fixes. Je pose sur ses cheveux rouges un chapeau blanc (et ce avant que la fin du monde fasse fondre nos peaux).

20 Déc

#rêve se cramponner aux os du plus cher d’entre tous. Quant au reste : monter avec lui une fonderie de peinture blanche et de fûts en inox !

21 Déc

#rêve un article unique à pondre sur 2666 (ou 7). Deadline : demain 8h08 (c’est-à-dire aujourd’hui). Galopent les aiguilles devant mes yeux.

22 Déc

#rêve l’escalier géant (un chameau) à balader aux quatre coins du bureau (en carton les bureaux) ; et moi suspendu à son cou, quoi y faire ?

24 Déc

#rêve la vitesse grave, autoroute contre-sens, et sans DeLorean j’en ai peur. On termine dans le capot d’une Porsche, écran noir, game over.

24 Déc

#rêve un T-Rex en embuscade. Le décor, intérieur nuit, est une maison de poupées. Un Ken me balance par la fenêtre. Je lui ôte une guibole.

25 Déc

#rêve un complot contre mes miches. La bagnole termine dans l’canal. Je fais fuir des documents très secrets. Tout le monde ment. Moi idem.

25 Déc

#rêve une rencontre au pied d’un château fort. La fille m’attend. L’aimerai-je ? Les douves sont en retard. Je les mate arriver sur mon GPS.

#rêve 140, listing mental, version 6 (19 décembre 2011)

Mort Boulot David Bowie N. 17h34 E. Claro Corps Twitter H. Morlaix Rêve Lapin William Faulkner Fantôme François Rabelais

1ère livraison (du 23 août au 16 septembre)

#rêve d’un réseau 100% anonyme où mentionner rien qu’un nom met ce nom en danger. Une seule alternative : l’élevage intensif de pseudonymes.

23 Août

#rêve de là-bas bosser ailleurs. Eindhoven est nommé. J’y plonge. Les rues sont des cours d’eau. On se déplace à l’oeil. Impressions Bruges.

24 Août

#rêve d’une invention dingue : le traineau pliable. On range le tout dans un sac noir. La tête du renne dépasse. Où sont pliées les pattes ?

24 Août

#rêve d’une chambre psy cachée dessous la mienne. Dans l’ascenseur cette vieille folle menace de pisser dans les coins. J’embrasse la porte.

25 Août

#rêve voir stroboscopismes de la nuit même sans les yeux les voir. Pour s’abriter télécharger son être chez les morts avec la fibre optique.

26 Août

#rêve de m’en être tenu à ma voix, celle qui déclare à même le mégaphone devant la foule amorphe : j’ai décidé de suivre l’homme-crocodile !

27 Août

#rêve d’un #17h34 qui se serait perdu un matin avant même le réveil. Je le prends par la main et je le raccompagne à l’heure H, l’instant T.

27 Août

#rêve la leucémie. Pourquoi faudrait-il se soigner ? Compte les gélules. H. me force à les prendre lèvres à-même la source d’eau bouillante.

#rêve 140, listing mental, version 5 (19 novembre 2011)

Mort Boulot 17h34 Claro Corps Twitter Rêve William Faulkner Fantôme François Rabelais

3ème livraison (du 19 octobre au 19 novembre)

#rêve ou ne #rêve pas les pulsations tachycardes qui remuent sur les murs, ou dans les murs, ou dans ma tête (ou dans la tienne peut-être !)

19 Oct

#rêve le port du totem comme une poutre sous le plafond du salon. Et que dire du port du Stetson pour soutenir là-haut les voûtes du crâne ?

19 Oct

#rêve la fameuse fusion du coeur. Des bras mécaniques veulent morceler nos vies. J’ai un fils ou suis le fils de quelqu’un. Je dis : cours !

20 Oct

#rêve l’homme tronc, sans bras, sans jambe, sans tête. Comment lui prendre le pouls ? À l’embouchure des membres : tachycardes les moignons.

21 Oct

#rêve 20cm en moins dans le mouvement des pas. Le pied se bloque sur coussin d’air invisible. S’allonger pour que l’air vrille. Tout tangue.

22 Oct

#rêve l’origine des stades. Des châteaux-forts à l’entrée des villes, poste-frontière. On arrive en gueulant. Sont-ils soldats ou sportifs ?

23 Oct

#rêve l’Italie noire : comme un corps ébahi. La terre est une couleur, la couleur une carcasse et la carcasse un nom (à porter aux épaules).

24 Oct

#rêve le dernier Escalator. Pour le sous-sol monter au 32e étage ; tenir avec sa main la main courante. Sur le toit on se tue et on se pend.

26 Oct

#rêve la lente remontée du fleuve appelé la mer. Les berges gorgent. Je grimpe aux arbres, me fonds en faune & me cache sous le drap du sol.

#rêve 140, listing mental, version 4 (18 octobre 2011)

2ème livraison (du 18 septembre au 18 octobre)

#rêve le futur comme un colloque où l’on étend ses jambes. Innovations technologiques : des châteaux-montgolfière, des 4L numériques, etc...

18 Sep

#rêve le futur comme l’invasion des tentacules. Elles prennent contrôle des immeubles et greffent aux corps un troisième oeil ! Je témoigne.

18 Sep

#rêve l’envers du réacteur nucléaire. Voir vibrer le béton, fumer le sarcophage et rapidement foutre le camp, sans sauvegarder ni un regard.

19 Sep

#rêve aux trois corps, tous "du même côté de la barque". Et même s’ils sont nus entre mes doigts moi ce que j’attrape : leur compte twitter.

20 Sep

#rêve les pommes dans lesquelles on s’étale. Précédemment : passage au domicile des sbires du Tsar pour présenter condoléances à la famille.

21 Sep

#rêve la quête d’une valise noire entre deux quais, parmi 807 autres. Les trains s’apprêtent à fondre. La prochaine fois la prendrai rouge.

22 Sep

#rêve tirer quelques penaltys avec J. Ménez. Autour de nous sont propulsés les corps errants du métro (et sur les murs projection de clips).

23 Sep

#rêve un cambriolage mexicain. Plus d’iPad, plus d’iPhone, plus de mots. Assassiner le flic corrompu du coin. S’en servir de défouloir. Ouf.

23 Sep

#rêve ces minutes futures à convertir en minutes présentes. Pour y parvenir, soustraire à ces minutes celles-là, y croire et puis se taire.

Depuis plusieurs semaines prendre, matin, à la source, notes des quelques rêves de la nuit précédente, directement sur le flux en cours de livraison à l’intérieur de l’écran, le flux Twitter. Hashtag #rêve ouvre toujours le texte et le texte toujours contiendra 140 caractères, 140 caractères exactement. Les rassembler ici en compilation. Voir ce qu’il en ressort. Fixer les récurrences (s’il y en a).

Première mise en ligne : 17 septembre 2011.

#rêve 140, listing mental, version 3 (18 septembre 2011)

Depuis plusieurs semaines prendre, matin, à la source, notes des quelques rêves de la nuit précédente précédent , directement sur le flux en cours de livraison à l’intérieur de l’écran, le [flux Twitter->" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://twitter.com/#!/gvissac]. [. Hashtag #rêve ouvre toujours le texte et le texte toujours contiendra 140 caractères, 140 caractères exactement. Les rassembler ici en compilation. Voir ce qu’il en ressort. Fixer les récurrences (s’il y en a).

0 | 10 | Tout afficher



Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |