M. Vissac


Peinture empruntée à Philippine

Le silence de cet espace fini qu’est le jardin m’apaise. Le ciel peut attendre. Ce que je vois de ma table, avec le store bleu baissé et les feuillages, c’est disons 80 mètres cubes d’air, donc pas assez pour donner le vertige et angoisser. Je n’en dirais pas autant pour le volume d’une tête, pourtant bien moins vaste.

Antoine Emaz, Cuisine, Publie.net

Termine Cuisine. Me demande bien, comme toujours durant lecture d’un journal, d’un carnet de notes, comment / combien / pourquoi la langue lue m’investit et bouleverse mon écriture au quotidien, mon propre Journal, mes propres notes. Suspens.

Je passe au taf bien plus de temps à côté de moi qu’à l’intérieur. D’abord suivre et en temps réel les différentes publications I-voix qui gravitent autour du Livre des peurs primaires, et notamment cette peinture, que je me permets d’emprunter, et qui me dit « Vous ne ressemblez peut-être pas à ça Mr.Vissac, à vrai dire, je ne vous ai jamais vu. » Vrai. Mais moi, je me suis déjà vu quelque part ? Ce M. Vissac, qui est-il et à qui ou à quoi il renvoie ? Peut-être serais-je effectivement ce double, sauf que personne, autour ou bien à l’intérieur de moi, ne se serait encore donné la peine de me le signaler. D’autres temps parallèles recoupent Cuisine : réécrire intégralement le peu déjà écrit pour vies //, cette fois en vrais vers justifiés, chaque ligne le même nombre de caractères fixes (ici 18), avec police appropriée. Ma peur primaire serait : tomber à deux pieds joints dans l’inintelligible. Et je navigue à vue. Me sers des chiffres, de la ponctuation comme d’une variable d’ajustement.

Aucune bombe prête
à souffler nos os,
nos peaux, bouches
& idées superflues
(ou bien pire). Tu
le sais bien : pas
un terroriste pour
souffler contre ce
pont. Zéro Rimbaud
pour foutre feu au
viaduc. Lokrum est
une île pauvre. On
n’y fait rien sauf
y vivre. Y vivre &
bien sûr y crever.

<  -  >

Partager

Commentaires

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |