ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

/ +1

#Ulysse un

La phrase originale

Stately, plump Buck Mulligan came from the stairhead, bearing a bowl of lather on which a mirror and a razor lay crossed.

Il [1] est seigneur le dodu Buck
Buck Mulligan depuis l’en haut des marches
dans ses deux mains bol de sa mousse
dessus lequel mir & ras-oir [2]
posés font croix.

Progression : 0.008%

Guillaume Vissac / 6 février 2012 / Ulysse par jour
James Joyce - Julián Ríos

Notes

[1On prend la première lettre du premier mot du texte, bien des années plus tard on prendra le dernier et on le retournera. Dans le texte original : stately le premier mot. Yes le dernier. Ce que l’S ouvre, le S le ferme. D’où le choix d’un I pour le français. Bien des années plus tard, on sait d’avance qu’on terminera par oui. Julián Ríos dans Chez Ulysse (Tristram, P.26) va au-delà :

Le premier mot du roman, Stately, majestueux, solennel, contient aussi le oui final, yes, ses trois lettres terminales.

[2Posons 3 x (1+2). Le 3 multiplié s’applique et au 1 et au 2. Idem ici le son oir, même si posté après, vient s’appliquer à la fois au préfixe mir et ras. L’esperluette prend une valeur mathématique.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |