Girafe(s)


Je sais pas où on est ; aller vers. Avons repris la route très tôt, matin, retour au Nord depuis. Voulais voir l’océan, le vrai, l’Atlantique (et c’est fait). Nous aurions pu continuer toujours. Et ne jamais rentrer. Partir mais perpétuellement. Je me suis souvenu, après coup, à Paris, que lundi soir y avait un truc autour ou sur Kathy Acker, j’ai oublié. Étions alors déjà loin. Probablement, lorsque ça commençait, entendre cette femme en terrasse d’un café, une ex-allemande de Flandre, nous dire que certains, dans son mag, prétendaient craindre se prendre un jour un satellite sur le coin de la gueule quand ils sortaient de chez eux. J’ai envie de dire, elle avait dit, si on y pense on fait plus rien. Et nous, qu’est-ce qu’on y fait ? Retour migraine. Et puis Soupir s’enrhume. Avons trouvé un véto pas trop loin d’où on était alors, j’ai pas confiance. Retrouver, bien plus au Nord, notre véto dédié, mais ça veut dire rentrer. Rentrons. J’ai relu, mais cette fois à voix basse, rien que la mienne, les rêves de suie, le seul des livres, hors mon iPhone, emporté avec moi. « C’était bien la peine de se donner tout ce travail uniquement pour se tirer une balle », bougonna Taïa Torff, puis elle s’écarta avec son Stetchkine. J’ignore si elle s’en est servie par la suite, si elle a su débloquer le mécanisme de sécurité, si elle a appuyé le canon sous sa gorge ou sous ses côtes flottantes. C’est pas le suicide ni le Stetchkine qui m’ont forcé à la corner la page : ce sont les côtes flottantes. On y a vu des églises et des cloîtres, j’ai pas photographié. Voulais montrer à H. où nous allions parfois passer vacances à l’Océan quand moi j’étais enfant, on était trop au sud, j’ai mis la majuscule, une autre fois peut-être. Je me suis pas ou presque pas posé la sale question d’écrire (ou de n’écrire rien). Avons élaboré, ensemble, quelques fictions plausibles pour nos employeurs respectifs, pour cette semaine d’absence et de silence radio. Signe que, déjà, c’était foutu pendant. Quant aux migraines chroniques, je capitule je crois. Demandé à mon H. de me chercher sur son tactile le nom, le lieu, l’adresse d’un centre-anti migraine. Me dit Lariboisière, Paris quelque part. Faudra d’abord, faudra, remplir et compléter fameux journal dédié. Besoin de lunettes noires ou d’oeil de verre en double. Elle savait qu’avec les hominidés il fallait toujours entretenir un espoir, même sous une forme banale et artificielle, surtout quand l’absence de tout espoir était criante. Sinon changer d’boulot... Pour quoi faire d’autre ? À une époque, 2011 même printemps, avais répondu curieux à une offre Epagine pour moudre des Epub. J’avais pas insisté, trop loin de chez moi, pas cher payé, m’avaient pas rappelé non plus. Je suis pas sûr que ce soit vraiment ça - ça le taf - le vrai - le vrai problème. Y en a-t-il vraiment un ? À la radio ont parlé d’une girafe, Indonésie, retrouvée morte, 20kg de plastique dans son grand estomac. Girafe d’F n’en prend qu’un. On rentre. Demain, peut-être, partir à l’étranger, y vivre. Ou faire des traductions why not ? Le véto nous explique : faire attention aux chimies que sur nos peaux on porte, des fois sans le savoir, parfums, déos, savons industriels, pensées, peurs et rancoeurs auxquels Soupir pourrait, peut-être, être allergique ou pas, minusculement allergique. Il l’empoigna et fit apparaître la pancarte qui, jusque-là, était cachée derrière sa nuque. On ne sait pas qui est cette créature, ni même si elle est vivante, disait la pancarte. Seule une autopsie pourrait l’établir. Qui que vous soyez, faites en sorte que la vérité scientifique surgisse. Aidez la science. Tuez cette créature. Voilà pourquoi poussons maintenant la carrosserie noire vers le Nord. Allons rentrer. Rentrons. Y sommes. Bah, pour ça, on verra, dit l’éléphante. Encore y sommes.

<  -  >

Partager

Révisions

Aucune révision

Commentaires

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |