ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse cinquante-trois

La phrase originale

— But a lovely mummer ! he murmured to himself. Kinch, the loveliest
mummer of them all !

La version 0

Mais quel mime [1] !
Mulligan murmure-t-il à l’intention de Mulligan.
Minus, le mime le plus mignon
qui soit !


Mais quel adorable môme [2] !
Mulligan murmure-t-il aux barbes de Mulligan.
Minus, le plus adorable môme
qui soit !

Progression : 0.35%

Guillaume Vissac / 29 mars 2012 / Ulysse par jour
James Joyce

Notes

[1Entre baladin (traduction 1929) et cabot (traduction 2004), un monde au moins. Encore une fois, « mime » le sens littéral de « mummer », qui a pour avantage de conserver telle qu’elle la longue allitération. Mais en réalité ce « mummer » m’emmerde. Version (sans doute) provisoire.

[2Cf., en commentaires, l’intervention de Guillaume Cingal & ma réponse ensuite.

Messages

  • Comme vous, je trouve baladin et cabot un peu lointains. Il faut voir quels effets de poéticité les traductions de 1929 et 2004 en tirent. Cabot/cabotin n’est sans doute pas trop mal, proche de l’idée originale, mais mime pour l’allitération est une bonne idée. Il me semble que dans Hamlet, or somewhere else in Old Will, il y a un lien nunnery/mummery (le dernier étant voisin du français mômerie).

    Par ailleurs, est-ce qu’en traduisant "lovely" par "adorable", vous n’auriez pas un jeu de mots implicite sur la collocation française "adorable minois" ? Ce qui pourrait donner : "Mais quel mime adorable [...] le plus adorable mime qu’il soit !"

    Voir en ligne : http://tourainesereine.hautetfort.com/

  • Intéressant. J’ai cogité tout l’après-midi sur cette histoire de mime et mômerie j’adhère, enfin môme.

    Il est vrai qu’en première version (enfin : version zéro) j’avais zappé lovely car j’aimais bien la gueule de l’expression mais quel truc ! avec juste trois mots. Je tente donc l’adorable.

    Ci-joint (enfin : ci-posté ; enfin ci-dessus-posté) la version revue et corrigée. Je ne peux me retenir de corriger aussi l’intention pour lui préférer ces barbes, ce qui passe pour logique, puisqu’il (Mulligan) se rase. Là-encore : potentiellement provisoire (mais qu’est-ce qui ne l’est pas ?)

    Et merci !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |