ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse quatre-vingt

La phrase originale

Buck Mulligan suddenly linked his arm in Stephen’s and walked with
him round the tower, his razor and mirror clacking in the pocket where
he had thrust them.

D’un coup Buck Mulligan cadenasse son humérus
sous le coude de Stephen
& avec lui arpente la surface de la tour
où dans sa poche mir & ras oir [1]
fourrés cliquettent.

Progression : 0.55%

Guillaume Vissac / 25 avril 2012 / Ulysse par jour
James Joyce - Os

Notes

[1Cf. l’incipit, Ulysse un, bouclée la boucle.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |