ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse quatre-vingt-trois

La phrase originale

— Cracked lookingglass of a servant ! Tell that to the oxy chap downstairs
and touch him for a guinea. He’s stinking with money and thinks
you’re not a gentleman. His old fellow made his tin by selling jalap to
Zulus or some bloody swindle or other. God, Kinch, if you and I could
only work together we might do something for the island. Hellenise it.

— Miroir fêlé d’une bonne !
Va l’dire au con de l’étage en dessous [1]
et tire-lui donc dix balles.
Il pue l’fric et croit que t’en es pas un [2].
Son vieux s’est fait du blé
vendant de la beuh aux Zoulous
ou Dieu sait quelle combine
ou quoi.
Merde
Minus
si toi & moi on pouvait juste bosser ensemble
on pourrait faire quelque chose pour l’île.
L’helléniser.

Progression : 0.59%

Guillaume Vissac / 28 avril 2012 / Ulysse par jour
James Joyce

Notes

[1Haines, manifestement.

[2Haines encore, cf. Ulysse vingt-huit.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |