ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse quatre-vingt-neuf

La phrase originale

A deaf gardener, aproned, masked with Matthew Arnold’s face, pushes his
mower on the sombre lawn watching narrowly the dancing motes of
grasshalms.

Un jardinier costumé comme & sourd
sur son visage masque & visage Matthew Arnold [1]
pousse sa tondeuse sur le sol noir
ses yeux toujours vissés sur l’herbe folle
fauchée qui valse.

Progression : 0.66%

Guillaume Vissac / 4 mai 2012 / Ulysse par jour
James Joyce

Notes

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |