ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse cent-six

La phrase originale

— And what is death, he asked, your mother’s or yours or my own ?
You saw only your mother die. I see them pop off every day in the Mater
and Richmond and cut up into tripes in the dissectingroom. It’s a beastly
thing and nothing else. It simply doesn’t matter. You wouldn’t kneel
down to pray for your mother on her deathbed when she asked you.
Why ? Because you have the cursed jesuit strain in you, only it’s injected
the wrong way. To me it’s all a mockery and beastly. Her cerebral lobes
are not functioning. She calls the doctor sir Peter Teazle and picks buttercups
off the quilt. Humour her till it’s over. You crossed her last wish in
death and yet you sulk with me because I don’t whinge like some hired
mute from Lalouette’s. Absurd ! I suppose I did say it. I didn’t mean to offend
the memory of your mother.

— Mais qu’est-ce, la mort, lui demande Mulligan, celle de ta mère ou la tienne ou la mienne ? T’as juste vu mourir ta mère. Moi j’les vois claquer tous les jours au Mater & Richmond [1] puis découpés en fines lamelles dans la salle d’autopsie. C’est de la viande et rien d’autre. C’est juste pas important. T’as pas voulu te foutre à genoux prier pour elle quand elle te l’a demandé. Pourquoi ? À cause de la putain de sauce jésuite montée en toi, sauf qu’on te l’a injectée à l’envers. Pour moi c’est juste une blague, rien que de la viande. Ses lobes cérébraux sont HS. Elle appelle le docteur Sir Peter Teazle [2] et cueille des boutons d’or sur sa couette [3]. Fais-lui plaisir avant qu’il soit trop tard. Tu fous en l’air ses dernières volontés et tu m’emmerdes car je chiale pas comme un Six Feet Under de chez Lalouette [4]. Portnawak ! Je suppose que j’ai dû l’dire. Mais j’voulais pas froisser la mémoire de ta mère.

Progression : 0.81%

Guillaume Vissac / 21 mai 2012 / Ulysse par jour
Corps - James Joyce - Mort - OpenStreetMap - Six Feet Under

Notes

[1Le Mater Misericordiae Hospital de Dublin (hôpital où Buck étudie la médecine) est situé ici :

31

[2Personnage de la pièce The School for Scandal de Richard Brinsley Sheridan.

[3SOS : ne comprends pas cette phrase, « She calls the doctor sir Peter Teazle and picks buttercups off the quilt », la partie sur les boutons d’or, pige pas, les traductions Morel et 2004 sont sensiblement les mêmes, une âme charitable pourrait-elle m’indiquer ce que ce passage vient faire là et à qui ou à quoi ça fait référence ? Merci d’avance !

[4Etablissement de pompes funèbres dublinois.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |