ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse cent-seize

La phrase originale

Pulses were beating in his eyes, veiling their sight, and he felt
the fever of his cheeks.

Un pouls piétine ses yeux
voile son regard
il sent la fièvre contaminer ses joues.

Progression : 0.84%

Guillaume Vissac / 31 mai 2012 / Ulysse par jour
Corps - James Joyce - Migraine

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |