210612


On m’apprend la mort officieuse de mon ancienne ex-boîte. C’est où Montauban-de-Bretagne ? Le Paris que je vis aujourd’hui (que je vivrai demain) n’est pas celui sur lequel j’ai marché à cette époque, 2008, suivant mon arrivée Y. N’est pas non plus semblable à celui aperçu lors de mes nombreuses visites à H., Vavin, et avant 2006, alors étudiant. Ce sont trois villes distinctes. Parfois, entre mes doubles issus de ces époques et moi, je me croise (je me regarde pas). L’actuel est un Paris du sol. Des mouvements des semelles sans les yeux. Des épaules sans les bras. Des talons des chevilles. Mais je suis bien élevé : ne marche jamais sur le chien guide allongé devant les portes du A en approche Gare de Lyon. Je me souviens (par coeur) d’Amy Hempel (les mots). Mes lunettes sont trop lourdes. Des fois j’en viens à croire que ce sont eux (les verres) qui sont à la manoeuvre pour déformer la tête. H. est flou mais humain. Ensuite solstice.

<  -  >

Partager

Révisions

Aucune révision

Commentaires

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |