ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse deux-cent-treize

La phrase originale

Crouching by a patient cow at daybreak in the lush field, a witch on her
toadstool, her wrinkled fingers quick at the squirting dugs.

Accroupie aux aurores dessous sa vache placide [1]
dans un champ luxuriant
une sorcière sur son trône vénéneux
ses petits doigts fanés
vite vite
sur les tétines qui giclent.

Progression : 1.45%

Guillaume Vissac / 5 septembre 2012 / Ulysse par jour
James Joyce

Notes

[1Suite de la rêverie champêtre de Stephen initié en Ulysse deux-cent-douze : imaginer cette vieille trayant avec, en fond d’écran, ce folklore irlandais

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |