140912


Allez. Champagne dans un verre à vin qui boit pas. C’est quoi les macarons Ladurée vert fluo, c’est pas pistache, c’est autre chose, c’est quoi ? Et adieu à la russe, qui qu’elle soit, où qu’elle aille, adieu, mais je l’ai jamais connue, santé.

Hier en discutant avec X. après le truc DFW me suis rendu compte que j’ai strictement rien retenu de mes deux lectures de Pynchon, V et Contre-jour, si ce n’est des mecs qui marchent dans des égouts en quête d’alligators peut-être (ou peut-être pas) fictifs. Et me souviens plus (en plus) dans lequel des deux cette scène se trouve.

Sais pas si fais partie de la même « génération poussière » que celle que scanse Seb Ménard sur Diafragm mais celle d’aujourd’hui elle est terrible, la huit, « on s’oubliait la nuit », c’est juste, je sais pas, c’est juste fort, bon, voilà, quand bien même moi je l’ai jamais vécue, cette série de scènes car j’ai jamais vécu, rien vécu, rien ou presque (mais il est beau ce presque).

Under the Volcano, la phrase : « The lovers were depicted as awkwardly askance. » Askance... Quel drôle de mot ce mot, askance...

<  -  >

Partager

Révisions

Aucune révision

Commentaires

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |