150912


The Consul placed his glass on the parapet while the doctor continued. "(...) I think, mi amigo sickness is not only in body but in that part used to be call : soul." "Soul ?" "Precisamente," the doctor said, swiftly clasping and unclasping his fingers. "But a mesh ? Mesh. The nerves are a mesh, like, how do you say it, an eclectic systemë." "Ah, very good," the Consul said, "you mean an electric system." "But after much tequila the eclectic systemë is perhaps un poco descompuesto, comprenez, as sometimes in the cine : claro ?" "A sort of eclampsia, as it were," the Consul nodded desperately, removing his glasses, and at this point, the Consul remembered, he had been without a drink nearly ten minutes ; the effect of the tequila too had almost gone.

Malcolm Lowry, Under the Volcano

Faut que je fasse vite pour rien oublier. D’abord, sache que le palais Omnisport de Bercy nous a suivi tout du long. Du pied de l’immeuble au pied de l’immeuble. De lui-même à St Germain (au moins). L’enregistrement sonore que tu trouveras ci-joint provient de la fontaine des Innocents : empreinte son réalisée sur deux marches en attendant H. parti acheter des globes filamentaires au LM d’à côté. Quoiqu’il en soit, cet enregistrement du bourdon de la foule a fonctionné jusqu’à ce qu’une bande de gosses se colle à moi pour niquer la captation : ont même sorti le Monopoly de leur poche, les cons. Ailleurs, aucune idée de pourquoi cette armée de mecs a pris la tôle de la ligne 6 pour de la tôle vivante, sonore, contestataire pour rien. Force est de constater que l’un d’entre eux avait rien que de la peau sur lui. Et quand on tente d’attraper en photo l’âme ou l’image de quelqu’un, comme ça, à la volée, sans lui demander son avis bien sûr, et sans qu’il s’en rende compte (je dis à H. que ça me pose absolument aucun scrupule moral que d’attraper comme ça chaque pixel de ces gens), ce que c’est troublant si souvent de constater que, non, je suis désolé, c’est pas le même mec sur l’image et en vrai, pas le même, rien à voir, peu importe le nombre de fois, le nombre de fois que je le prends, qu’est-ce que tu veux que je te dise, ouais, ça me dépasse mais c’est pas le même. Enfin, au tout début de l’ascension de la Seine vers le Nord, bien avant qu’une bande de vieilles baskets tambourinent des aré krishna sur nos ombres, sur l’île Bibliothèque, à deux pas des jardins encastrés, j’ai dit ou H. m’a dit ou l’un de nous autres a dit à quelqu’un ter, présent ou absent peu importe, que bientôt tout cet endroit (les quatre bouquins de la grande bibliothèque et leurs X bouquins contenus, mise en abyme, dans les quatre grands) serait réduit à la taille d’une micropuce électronique sauf que non : pas dans une micropuce, mais dans un nanonanomètre cube de nanodonnées fondu dans notre code génétique même, à nous-mêmes et à tout le monde, partie intégrante du patrimoine biologique de tout un chacun [1]. J’espère vivre assez vieux pour connaître une telle superbe humanoïsation de nous-mêmes.

Captation Innocents

15 septembre 2012
par Guillaume Vissac
Journal
#Adolescence #Corps #H. #Littérature numérique #Malcolm Lowry #Métro #Paris

[1Lu hier ce bel article de Calimaq, à lire pour qui s’intéresse au numérique en lettres, notamment le passage qui dit, en substance, que nous ne sommes plus propriétaires des textes que l’on acquiert, mais ce n’est pas ça le problème, l’absence de propriété, le problème c’est que les Gooamapple le soient, eux, propriétaires de nos trucs, quand nous pourrions tous n’être les propriétaires de rien, les textes en accès libre à tous, instantanément, et portés non plus par les serveurs sur des plates-formes en mer, ni même stockés là-haut dans le cloud, ce qui est une autre façon de stocker quoi que ce soit sur des serveurs ailleurs, même orbito-satellitaires, mais au plus profond de nous-mêmes, dans toutes nos moelle mémoires à tous, nos cimes et nos organes, nos os et le cuir de nos peaux, voire même enfin nos matières grises cadencées à 33MHZ.

<  -  >

Partager

Révisions

Aucune révision

Commentaires

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |