311012


Aube. Apparence fantomatique du monde et des hommes. Comme si n’existaient que des spectres. J’en suis un moi-même, mais j’ignore de qui je suis le spectre, ou plutôt, je ne sais pas quelles lois déterminent ce qui meut et dirige mon être spectral sur cette terre.

Imre Kertész, Sauvegarde, Actes Sud, traduction Natalia Zaremba-Huzsva et Charles Zaremba

Il y a des ouragans quelque part.

Posé dans le journal du corps, le journal fragmenté, le sismographe des heures, et avec cette orthographie, le mot ri-en, ainsi décomposé en deux syllabes. Aphonie des dix doigts que ce truc et, donc, aussi, aphonie du crâne, enfin de la pensée propre, brute, pire. J’ai terminé mon truc pour le vase communicant de vendredi. Terminé le Pecha Kucha du 20 novembre. Lancé en l’air des trucs test pour le projet Publie en lien avec les photos noir et blanc de Junku Nishimura. Rien écrit depuis des semaines pour ///. Pensé. Dans le journal aucune image à mettre lors de la mise en ligne. Ri-en aussi dessous. Faudrait prioriser /// mais toujours : après ça ou après ça peut-être. Quand j’essaye de dire les choses je sais pas je suffoque j’ai plus de souffle et puis y a rien qui sort, vrai, rien. Je veux dire : métaphore d’essoufflé. En revanche, je sais dire je sais pas, je sais super bien le dire ! À compter de tout de suite : refuser toutes les sollicitations, même les plus frêles, et me reconquérir.

<  -  >

Partager

Révisions

Aucune révision

Commentaires

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |