291112


Autoportrait, ce matin : surface épaisse, ocre, traits gris très peu visibles ; pour signaler que je suis à peine présent dans ma vie.

Imre Kertész, Sauvegarde, Actes Sud, traduction Natalia Zaremba-Huzsva et Charles Zaremba

Pensait que les échalotes c’était mieux que les oignons pour les yeux mais c’est pire. On mange des trucs mis sous plastique ailleurs. On se méfie de l’huile de palme. On court après (littéralement on court) les dates de péremptions. On vérifie que nos objets masticables soient pas truffés de colle neurotoxique. Ca nous rassure de vivre dans un monde où la RATP suspend la ligne huit car il y a « un animal sur la voie ».

Tu te souviens de cet album d’Emiliana Torrini et tu l’écoutes, avec plaisir, intégralement (et tu sais même - préhistoire - précisément et physiquement quand est-ce qu’il a été acheté jadis).

On passe son temps humain à répondre à des mails passionnants (et nous, quoi, on balbutie au mieux). L’autre temps, l’inhumain, est passé arrière tête à se raconter des contes (tu sais, toujours les mêmes, voilà, ceux-là).

<  -  >

Partager

Révisions

Aucune révision

Commentaires

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |