journal #007 : 20 avril 2006



mardi 23 juillet 2013, par Guillaume Vissac |
Tags : Coup de tête


Coup de tête est un roman paru aux éditions Publie.net en mars 2013, puis réédité en octobre 2017. Il bouge encore.
Son écriture s´est déroulée entre 2006 et 2012.
Ce journal temporellement décalé raconte l´histoire (falsifiée) de cette écriture.
Pour soutenir ce journal, achetez le livre. Lisez le.

Cette deuxième partie me pose problème. Quand je m’y remets, c’est mauvais, très mauvais, je vais devoir reprendre. Impossible de rentrer à nouveau dans le personnage. N’y arrive pas. N’arrive même pas à suivre le plan. Marche pas.

Me demande si je ferais pas mieux de mettre « Coup de tête » entre parenthèses, mieux le reprendre après les exams. Car la reprise a tout cassé. Perdu cette habitude, cette immersion d’écrire régulièrement et tous les jours, pendant le blocage. Dommage, ce petit roman était censé être « fulgurant ». Crains de le rater à cause de ça.

(Source)


<  -  >




Révisions

2 révisions

Journal de Coup de tête : 200406, version 3 (25 septembre 2013)

#007 #7 : 20 avril 2006

Journal de Coup de tête : 200406, version 2 (23 juillet 2013)

Coup de tête

Cette deuxième partie me pose problème. Quand je m’y remets, c’est mauvais, très mauvais, je vais devoir reprendre. Impossible de rentrer à nouveau dans le personnage. N’y arrive pas. N’arrive même pas à suivre le plan. Marche pas.

Cette deuxième partie me pose décidément problème. A chaque fois que je m’y remets, c’est la même difficulté : en relisant les dernières pages, je m’en rends compte que c’est mauvais, voire très mauvais et que je vais devoir le reprendre ultérieurement. Et puis, pour prendre la suite, impossible de rentrer à nouveau dans le personnage. Je n’y arrive pas. Je n’arrive même pas à me contenter de suivre le plan. Car ça ne marche pas.
Me Alors je me demande si je ne ferais pas mieux de mettre « Coup de tête » entre parenthèses, pour mieux le reprendre dans un mois , après les exams. Car la reprise des cours a tout cassé. Perdu J’ai perdu cette habitude, cette immersion d’écrire qui ne m’avait pas quitté lorsque j’écrivais régulièrement et tous les jours, pendant le blocage les semaines de blocages . Et depuis que les cours ont repris, je n’y arrive plus, tout simplement. Dommage C’est dommage , parce que j’ai peur de perdre ma motivation , parce que ce petit roman était censé pensé pour être « fulgurant ».  », c’est-à-dire qu’il devait être conceptualisé , écrit et terminé en un laps de temps très court . C’était sa raison d’être. Crains C’est dommage , car je crains de le rater à cause de ça.Ou peut être que je me trompe, je n’en sais rien. Peut être que c’est juste un moyen pour moi de rendre ces courts responsables de quelque chose, peut être que c’est juste pour avoir légitimement quelque chose à leur reprocher.
Toujours est-il que ces cours (et ces exams) sont une sacrée perte de temps.

(Source)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |