H. a rencontré A. à Berlin y a quelques mois, il a dormi chez elle deux trois jours et elle est à Paris cette semaine. Parle un français parfait ; est parfaitement aphone ce soir. Parlons avec des gestes, avec des lueurs dans nos visages, avec nos articulations, via des mots crits sur des feuilles de papier ou des serviettes jetables. J’ai honte de mon allemand perdu : je sais dire liebe A., Kaninchen, Abitur et puis bien sûr l’inaccessible Auf den Marmorklippen. Écrit en lettres noires, sur le papier petit carreau de L’inédit, en bas de la rue, sur la serviette jetable, elle a tracé des mots comme fraîchement moulu chaque matin, la mort de Danton, on peut manger beaucoup de beurre salé, Rennes ! ou encore je leur donne un bout de baguette trempé dans l’huile d’olive extra vierge. J’ai demandé à conserver les reliques du dialogue. Je les collerai dans un petit cahier de marque rouge. Il y a des phrases que je n’ai pas citées à cause du rythme. J’aurais aimé lui demander ce qu’elle aime lire.

GV
jeudi 12 septembre 2013 - jeudi 28 mai 2020




4 révisions

120913, version 5 (27 février 2020)
Déplacé de « Journal » vers « 2013 ».
120913, version 4 (19 septembre 2013)
Paris, H., Ernst Jünger, A.
H. a rencontré A. à Berlin y a quelques mois, il a dormi chez elle deux trois jours et elle est à Paris cette semaine. Parle un français parfait ; est parfaitement aphone ce soir. Parlons avec des gestes, avec des lueurs dans nos visages, avec nos articulations, via des mots crits sur des feuilles de papier ou des serviettes jetables. J’ai honte de mon allemand perdu : je sais dire liebe A., Kaninchen, Abitur et puis bien sûr l’inaccessible [Auf Auf den Marmorklippen->http://www . Marmorklippen . kaufhaus-mediakultur.de/shop/images/Auf_den_Marmorklippen.jpeg]. Écrit en lettres noires, sur le papier petit carreau de L’inédit, en bas de la rue, sur la serviette jetable, elle a tracé des mots comme fraîchement moulu chaque matin, la mort de Danton, on peut manger beaucoup de beurre salé, Rennes ! ou encore je leur donne un bout de baguette trempé dans l’huile d’olive extra vierge. J’ai demandé à conserver les reliques du dialogue. Je les collerai dans un petit cahier de marque rouge. Il y a des phrases que je n’ai pas citées à cause du rythme. J’aurais aimé lui demander ce qu’elle aime lire.
120913, version 3 (18 septembre 2013)
[H H .->mot59] a rencontré A. à Berlin il y a quelques mois, il a dormi chez elle deux trois jours et elle est à Paris cette semaine. Passons la soirée avec. Parle Elle parle un français parfait ; est parfaitement aphone ce soir. Parlons avec des gestes, avec des lueurs dans nos visages, avec nos articulations, via des mots crits sur des feuilles de papier ou des serviettes jetables. J’ai honte de mon allemand perdu : je sais dire liebe A., Kaninchen, Abitur et puis bien sûr Auf den Marmorklippen. Écrit en lettres noires, sur le papier petit carreau de L’inédit, en bas de la rue, sur la serviette jetable, elle a tracé des mots comme fraîchement moulu chaque matin, la mort de Danton, on peut manger beaucoup de beurre salé, Rennes ! ou encore je leur donne un bout de baguette trempé dans l’huile d’olive extra vierge. J’ai demandé à conserver les reliques du dialogue. Je les collerai dans un petit cahier de marque rouge Oxford . Il y a des phrases que je n’ai pas citées , à cause du rythmeen fait . J’aurais aimé lui demander ce qu’elle aime lire.
120913, version 2 (15 septembre 2013)
H. a rencontré A. à Berlin il y a quelques mois, il a dormi chez elle deux trois quelques jours et elle est à Paris cette semaine. Passons la soirée avecelle . Elle parle un français parfait ; , ce soir est parfaitement aphone ce soir . Parlons avec des gestes, avec des lueurs dans nos visages, avec nos articulations, via des mots crits sur des feuilles de papier ou des serviettes jetables. J’ai honte de mon allemand perdu : je sais dire liebe A., Kaninchen, Abitur et puis bien sûr Auf den Marmorklippen. Écrit en lettres noires, sur le papier petit carreau de L’inédit, en bas de la rue, sur la serviette jetable, elle a tracé des mots comme fraîchement moulu chaque matin, la mort de Danton, on peut manger beaucoup de beurre salé, Rennes ! ou encore je leur donne un bout de baguette trempé dans l’huile d’olive extra vierge. J’ai demandé à conserver les reliques du dialogue. Je les collerai dans un petit cahier Oxford. Il y a des phrases que je n’ai pas citées, à cause du rythme en fait. J’aurais aimé lui demander ce qu’elle aime lire.
Les plus lus : 270513 · 100813 · 130713 · 120614 · 290813 · 271113 · 211113 · 010918 · Fuir est une pulsion, listing adolescent · 120514 ·

Derniers articles : 280420 · 270420 · 260420 · 250420 · 240420 · L’histoire du poltron, par Ahmed Slama · 230420 · 220420 · 210420 · 200420 ·

Au hasard : 191018 · 200818 · 201116 · 310113 · 081216 · 030211 · 281219 · 260919 · 291016 · 070616 ·
Quelques mots clés au hasard : Franck Thomas · Jean Sibelius · Joaquim Ruyra · Louis-René des Forêts · Jacques Abeille · Marco Tirelli · Philip K. Dick · Ingmar Bergman · Raised by Swans · Mohammed Fairouz · Paul Tortelier · Lapins · Benoit Vincent · Paul Verlaine · Philippe Lançon · Jan Kjærstad · Montpellier · Claude Simon · Grégoire Bouillier · Shiki Masaoka · Jowee Omicil · Ernest Hemingway · Yoko Ogawa · Régis Jauffret · Jean-Patrick Manchette · KMS · David Christoffel · Citizens ! · Antoine Emaz · Arnaud Rykner

Guillaume Vissac est né dans la Loire un peu après Tchernobyl. Éditeur pour publie.net depuis 2015, il mène également ses propres chantiers d’écriture, de piratage littéraire et de traduction.

Livres : Accident de personne (Othello, réédition 2018) · Le Chien du mariage (traduction du recueil d'Amy Hempel, Cambourakis, 2018) · Mondeling (avec Junkuu Nishimura, publie.net, 2015) · Coup de tête (publie.net, 2013, réédité en 2017) · Accident de personne (publie.net, 2011) · Livre des peurs primaires (publie.net, 2010) · Qu'est-ce qu'un logement (publie.net, 2010)