050714


"You know, once I was listening to some friends talk about travelling in the Pacific. They left Australia early one morning and arrived in California the evening of the day before. And I thought, I’d like to do that—keep crossing the international date line and get all the way back to when Bruno was a little boy again."
"Yeah," Ira said. "I’d like to get back to the moment where I signed my divorce agreement. I have a few changes I’d like to make."
"You’d have to bring a pen," she said strangely.
He studied her, to memorize her face. "I would never time-travel without a pen," he said.

Lorrie Moore, Debarking in The Collected Stories of Lorrie Moore

Je rechigne à reprendre le Transoxiane trois. Simplement le relire et lister les corrections et les réécritures qu’il faudra apporter. Je l’ai laissé reposer trois semaines, c’est suffisant, mais je rechigne. Je n’aime pas cette phase là. C’est une phase laborieuse.

Puis viendront d’autres tests au micro pour lire convenablement Coup de Tête. La technique s’améliore [1], ce qui me manque c’est la voix. Plus d’un an que j’ai cette envie d’enregistrer des extraits audio de ce livre mais jusqu’à aujourd’hui je ne suis pas parvenu à trouver le bon timbre, le bon rythme, la bonne diction. Je ne peux pas lire avec ma voix normale. Ce ne serait pas viable.

Retour au Transoxiane trois, je note à la fin du RTF, en bas de page 83, à l’endroit où je liste les trucs à changer ou à accumuler éventuellement, les points suivants :

  1. des survêtements synthétiques
  2. quelqu’un part acheter à manger c’est piteux
  3. aggraver la misère

Dehors il fait chaud, lourd, humide, gris, il n’y a pas d’air, il n’y a pas grand monde dans les rues, il y a du monde aux guichets de la gare de Bercy, à dix minutes à peine de la rue T., je l’ai rejointe par un itinéraire pour le moins alambiqué, il y a du monde chez Atout livre où je cherche un, deux, cadeau(x) d’anniversaire. Par ailleurs j’écris peu.

Couru 5km53, 33min05, toujours sur le Recomposed de Carl Craig et Moritz Von Oswald. Presque personne, des odeurs de barbeuk. Peu de chiens. Me demande, en remontant lentement l’avenue Daumesnil, pourquoi je ne passe pas tout mon temps où je n’écris pas /// [2] à écrire ///.

18 juillet 2014
par Guillaume Vissac
Journal
#/// #Carl Craig #Coup de tête #Courir #Lorrie Moore #Moritz von Oswald #Philip Glass #Transoxiane

[1La joie de devoir se recouvrir d’une couette épaisse pour filtrer les bruits de fond, le tout avec l’ordi qui chauffe et l’iPad pour lire en plein mois de juillet.

[2Le temps passé à regarder dehors, à bosser, à dormir, à manger, à regarder le décevant Belgique — Argentine (quant à Pays-Bas — Costa-Rica j’aurais mieux fait de ne regarder que les prolongations et la séance de tirs au but), à écrire dans le journal que je n’écris pas vraiment, etc.

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

050714, version 7 (18 juillet 2014)

<blockquote > L . Moore 2

"You know, once I was listening to some friends talk about travelling in the Pacific. They left Australia early one morning and arrived in California the evening of the day before. And I thought, I’d like to do that—keep crossing the international date line and get all the way back to when Bruno was a little boy again."

He studied her, to memorize her face. "I would never time-travel without a pen," he said.

Lorrie Moore, Debarking in The Collected Stories of Lorrie Moore

</blockquote>

Puis viendront d’autres Puis viendront d’autres tests au micro pour lire convenablement [Coup de Tête->http://www . CdT . publie.net/livre/coup-de-tete/]. La technique s’améliore [1], ce qui me manque c’est la voix. Plus d’un an que j’ai cette envie d’enregistrer des extraits audio de ce livre Plus d’un an que j’ai cette envie d’enregistrer des extraits audio de ce livre mais jusqu’à aujourd’hui je ne suis pas parvenu à trouver le bon timbre, le bon rythme, la bonne diction. Je ne peux pas lire avec ma voix normale. Ce ne serait pas viable souhaitable .

[1La joie de devoir se recouvrir d’une couette épaisse pour filtrer les bruits de fond, le tout avec l’ordi qui chauffe et l’iPad pour lire en plein mois de juillet.

Coup de tête, Philip Glass, ///, Courir, Transoxiane, Lorrie Moore, Carl Craig, Moritz von Oswald
png/capture_d_ecran_2014-07-03_a_19.02.09.png

050714, version 6 (17 juillet 2014)

Je rechigne à reprendre le Transoxiane Transoxiane trois . trois. Simplement le relire et lister les corrections et les réécritures qu’il faudra apporter. Je l’ai laissé reposer trois semaines, c’est suffisant, mais je rechigne. Je n’aime pas cette phase là. C’est une phase laborieuse.

Puis viendront d’autres tests au micro pour lire convenablement CdT . CdT . La technique s’améliore [2], ce qui me manque c’est la voix. Plus d’un an que j’ai cette envie d’enregistrer des extraits audio de ce livre mais jusqu’à aujourd’hui je ne suis pas parvenu à trouver le bon timbre, le bon rythme, la bonne diction. Je ne peux pas lire avec ma voix normale. Ce ne serait pas souhaitable possible .

Retour au Transoxiane Retour au Transoxiane trois je note à la fin du fichier RTF, en bas de page 83, à l’endroit où je liste les trucs à changer ou à rajouter éventuellement, les trois points suivants :

[2La joie de devoir se recouvrir d’une couette épaisse pour filtrer les bruits de fond fonds , le tout avec l’ordi qui chauffe et l’iPad pour lire en plein mois mis de juillet.

050714, version 5 (6 juillet 2014)

Couru 5km53, 33min05, toujours sur le Recomposed de X et Y. Presque personne, des odeurs de barbeuk. Peu de chiens. Me demande, en remontant lentement l’avenue Daumesnil, pourquoi je ne passe pas tout mon temps où je n’écris pas /// [3] à écrire ///.

[3Le temps passé à regarder dehors, à bosser, à dormir, à manger, à regarder le décevant Belgique — Argentine ( quant , à Pays-Bas Costa-Rica j’aurais mieux fait de ne regarder que les prolongations la séance de tirs au but ), à écrire dans le journal que je n’écris pas en vrai.

050714, version 4 (5 juillet 2014)

Dehors il fait chaud, lourd, humide, gris, il n’y a pas d’air, il n’y a pas grand monde dans les rues, il y a du monde aux guichets de la gare de Bercy, à dix minutes à peine de la rue T., que je rejoins par un itinéraire pour le moins alambiqué, il y a du monde chez Atout livre où je cherche un, deux, cadeau(x) d’anniversaire. Par ailleurs j’écris peu.

Couru 5km53, 33min05, toujours sur le Recomposed de X et Y. Presque personne, des odeurs de barbeuk. Peu de chiens. Me demande, en remontant lentement l’avenue Daumesnil, pourquoi je ne passe pas tout mon temps où je n’écris pas /// [4] à écrire ///.

[4Le temps passé à regarder dehors, à bosser, à dormir, à manger, à regarder le décevant Belgique — Argentine, à écrire dans le journal que je n’écris pas en vrai.

050714, version 3 (5 juillet 2014)

L. Moore 2

Dehors il fait chaud, lourd, humide, gris, il n’y a pas d’air, il n’y a pas grand monde dans les rues, il y a du monde aux guichets de la gare de Bercy, à dix minutes à peine de la rue T., que je rejoins par un itinéraire pour le moins alambiqué, il y a du monde chez Atout livre où je cherche un, deux, cadeau(x) d’anniversaire.

050714, version 2 (5 juillet 2014)

Retour au Transoxiane trois je note à la fin du fichier RTF, en bas de page 83, à l’endroit où je liste les trucs à changer ou à rajouter éventuellement, les trois points suivants :

  1. accentuer la misère

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |