080714


Soupir souffre, il ne peut plus manger, il doit se faire limer les dents, je suis seul cette semaine, H. est parti plus à l’ouest samedi à l’aube, j’ai besoin de me libérer du taf alimentaire quelques heures, je ne vais pas travailler ce matin, je verrai avec eux comment régler ça plus tard car ça n’est pas très important, je le laisse à la clinique des lapins (Soupir), je repasserai ce soir pour le récupérer, je me trouve à devoir grignoter quelque chose, midi, avant de partir travailler à treize heures, ce qui ne m’était vraisemblablement plus arrivé depuis que partir travailler signifiait, à l’époque, marcher quelques minutes et m’installer derrière le long comptoir d’une librairie en Bretagne, ça n’avait pas duré, nous étions vite partis, à cause des mutations.

Dans son journal (peut-être) Julien Boutonnier écrit la chose suivante (c’est entre parenthèses, je l’en extirpe) :

Aujourd’hui, il me semble plus que déterminant de pouvoir justifier, même si c’est en termes poétiques, irrationnels ou divagants, le choix d’un support numérique ou papier. Aujourd’hui, cette question est présente dans le processus même d’une création (au même titre peut-être qu’un peintre choisit ses matières en fonction de son projet).

Voilà ce que je ressens moi aussi et voilà ce sur quoi il met les mots qui me manquent. Nous pourrions l’élargir à plein d’autres nuances qu’il y aurait entre numérique et papier (il y en a). Laurent Margantin l’autre jour me disait indirectement quid de la spécificité de l’écriture sur le web ? Bien sûr, elle existe, mais elle ne s’applique pas à tout ni tout le temps. D’ailleurs, tout n’est pas toujours écrit par et pour et sur le web. Nous manions des palettes de couleurs aux spectres étendus (je ne saurais pas, pour ma part, faire autrement que comme ça : en explorant toutes les directions possibles).

Le soir chercher le Soupir neuf, limé, réparé, furieux. Dans la salle d’attente, un couple qui sort de la salle d’examen, elle pleure, il demande s’il peut récupérer la cage, elle avait dit la boîte, je ne sais plus si je me trouve bien là où je me trouve, mes vêtements sont trop grands, ils débordent, c’est une leucémie, disent-ils, avant de s’en aller sonnés.

Cet impressionnant live de Moritz Von Oswald, Carl Craig et Francesco Tristano, que je me rappelle encore être allé voir, en préambule du Kronos Quartet, à l’abbaye de l’Épau, près du Mans, avec H., c’était en 2008, et, à l’époque, il avait un troisième nom.

<  -  >

Partager

Révisions

8 révisions

080714, version 9 (1er août 2014)

[Soupir->http://www.fuirestunepulsion.net/17h34/images/mai12/28-05-12.jpg] Soupir souffre, il ne peut plus manger, il doit se faire limer les dents, je suis seul cette semaine, H. est parti plus à l’ouest samedi est parti plus à l’ouest samedi à l’aube, j’ai besoin de me libérer du taf alimentaire quelques heures, je ne vais pas travailler ce matin, je verrai avec eux comment régler ça plus tard car ça n’est pas très important, je le laisse à la clinique des lapins (Soupir), je repasserai ce soir pour le récupérer, je me trouve à devoir grignoter quelque chose, midi, avant de partir travailler à treize heures, ce qui ne m’était vraisemblablement plus arrivé depuis que partir travailler signifiait, à l’époque, marcher quelques minutes et m’installer derrière le long comptoir d’une librairie en Bretagne, ça n’avait pas duré, nous étions vite partis, à cause des mutations.

Voilà ce que je ressens moi aussi et voilà ce sur quoi il met les mots qui me manquent. Nous pourrions l’élargir à plein d’autres nuances qu’il y aurait entre numérique et papier (il y en a). Laurent Margantin [l’autre jour->http://www.oeuvresouvertes.net/spip.php?article2418] Laurent Margantin l’autre jour me disait indirectement quid de la spécificité de l’écriture sur le web ? Bien sûr, elle existe, mais elle ne s’applique pas à tout ni tout le temps. D’ailleurs, tout n’est pas toujours écrit par et pour et sur le web. Nous manions des palettes de couleurs aux spectres étendus (je ne saurais pas, pour ma part, faire autrement que comme ça : en explorant toutes les directions possibles).

Mort, H., Le Mans, Lapins, Laurent Margantin, Julien Boutonnier, Carl Craig, Moritz von Oswald, Francesco Tristano
[ ->http://voiretmanger.fr/boy-a /] Boy A
png/capture_d_ecran_2014-07-08_a_21.49.06.png

080714, version 8 (28 juillet 2014)

Soupir souffre, il ne peut plus manger, il doit se faire limer les dents, je suis seul cette semaine, H. est parti plus à l’ouest samedi à l’aube, j’ai besoin de me libérer du taf alimentaire quelques heures, je ne vais pas travailler ce matin, je verrai avec eux comment régler ça plus tard car ça n’est pas très important, je le laisse à la clinique des lapins (Soupir), et repasserai ce soir pour le récupérer. est parti plus à l’ouest samedi à l’aube , j’ai besoin de Je me libérer du taf alimentaire quelques heures , je ne vais pas travailler ce matin , je verrai avec eux comment régler ça plus tard car ça n’est pas très important , je le laisse à la clinique des lapins ( Soupir ), je repasserai ce soir pour le récupérer , je me trouve à devoir grignoter quelque chose, midi, avant de partir travailler à treize heures, ce qui ne m’était vraisemblablement plus arrivé depuis que partir travailler signifiait, à l’époque, marcher quelques minutes et m’installer derrière le long comptoir d’une librairie en Bretagne, ça n’avait pas duré , nous étions vite partis , à cause des mutations .Ça n’avait pas duré, nous étions vite partis (à cause des mutations).

080714, version 7 (22 juillet 2014)

Soupir souffre, il ne peut plus manger, il doit se faire limer les dents, je suis seul cette semaine, H. est parti plus à l’ouest samedi à l’aube, j’ai besoin de me libérer du taf alimentaire quelques heures, je ne vais pas travailler ce matin, je verrai avec eux comment régler ça plus tard car ça n’est pas très important, je le laisse à la clinique des lapins (Soupir), et je repasserai ce soir ( j’espère ) pour le récupérer. Je me trouve retrouve à devoir grignoter quelque chose, midi, avant de partir travailler à treize heures, ce qui ne m’était vraisemblablement plus arrivé depuis que partir travailler signifiait, à l’époque, marcher quelques minutes et m’installer derrière le long comptoir d’une librairie en Bretagne. Ça n’avait pas duré, nous étions vite partis (à cause des mutations).

Voilà ce que je ressens moi aussi et voilà ce sur quoi il met les mots qui me manquent. Nous pourrions l’élargir à plein d’autres nuances qu’il y aurait entre numérique et papier (car il y en a). Laurent Margantin l’autre jour me disait indirectement quid de la spécificité de l’écriture sur le web ? Bien sûr, elle existe, mais elle s’applique pas à tout ni tout le temps. D’ailleurs, tout n’est pas toujours écrit par par et pour pour et sur sur le web. Nous manions des palettes de couleurs aux spectres étendus (je ne saurais pas, pour ma part, faire autrement que comme ça : , en explorant toutes les directions possibles).

080714, version 6 (20 juillet 2014)

Voilà ce que je ressens moi aussi et voilà ce sur quoi il met les mots qui me manquent. Nous pourrions l’élargir à plein d’autres nuances qu’il y aurait entre numérique et papier (car il y en a). Laurent Margantin l’autre jour me disait indirectement quid de la spécificité de l’écriture sur le web ? Bien sûr, elle existe, mais elle s’applique pas à tout ni tout le temps . D’ailleurs, tout n’est pas écrit par et pour et sur le web. Nous manions des palettes de couleurs aux spectres étendus étendues (je ne saurais pas, pour ma part, faire autrement que comme ça, en explorant toutes les directions possibles).

Un oeil effaré sur le Brésil — Allemagne. — 1 quand je l’ouvre j’allume . — 5 quelques minutes plus tard.

080714, version 5 (8 juillet 2014)

Un oeil effaré sur le Brésil — Allemagne. 0 — 1 quand j’allume. 0 — 5 quelques minutes plus tard.

080714, version 4 (8 juillet 2014)

Cet impressionnant live de Moritz Von Oswald, Carl Craig et Francesco Tristano, que je me rappelle encore être allé voir, en préambule du Kronos Quartet, au Mans, avec H., c’était en 2008, et à l’époque il avait un troisième nom.
Boy A

080714, version 3 (8 juillet 2014)

Soupir souffre, il ne peut plus manger, il doit se faire limer les dents, je suis seul cette semaine, [H H .->mot59] est parti plus à l’ouest samedi à l’aube, j’ai besoin de me libérer du taf alimentaire quelques heures, je ne vais pas travailler ce matin, je verrai avec eux comment régler ça plus tard car ça n’est pas très important, je le laisse à la clinique des lapins (Soupir), et je repasserai ce soir (j’espère) pour le récupérer. Je me retrouve à devoir grignoter quelque chose, à midi, avant de partir travailler à treize heures, ce qui ne m’était vraisemblablement plus arrivé depuis que partir travailler signifiait, à l’époque, marcher quelques minutes et m’installer derrière le long comptoir d’une librairie en Bretagne. Ça n’avait pas duré, nous étions vite partis (à cause des mutations).

Le soir chercher le Soupir neuf, limé, réparé, furieux. Dans la salle d’attente, tout à côté de moi il y a un couple qui ressort de la salle d’examen, elle pleure, il demande s’il peut récupérer la cage, elle avait dit la boîte, je ne sais plus je me retrouve là où je suis à présent, mes vêtements sont soudainement trop grands, ils débordent, c’est une leucémie, disent-ils, avant de s’en aller sonnés.

080714, version 2 (8 juillet 2014)

Soupir souffre, il ne peut plus manger, il doit se faire limer les dents, je suis seul cette semaine, H. est parti plus à l’ouest samedi à l’aube , j’ai besoin de me libérer du taf alimentaire quelques heures, je ne vais pas travailler ce matin, je verrai avec eux comment régler ça plus tard car ça n’est pas très important, je le laisse à la clinique des lapins ( Soupir ), et je repasserai ce soir ( j’espère ) pour le récupérer . Je me retrouve à devoir grignoter quelque chose, à midi, avant de partir travailler à treize heures, ce qui ne m’était vraisemblablement plus arrivé depuis que partir travailler signifiait, à l’époque, marcher quelques minutes et m’installer derrière le long comptoir d’une librairie en Bretagne. Ça n’avait pas duré, nous étions vite partis (à cause des mutations).

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |