300914


Me rends compte, à la lecture de séries, moi qui tente depuis des mois d’en écrire une, Transoxiane, et qui expérimente quotidiennement combien c’est différent du reste et combien c’est délicat à mettre en place, à ériger, à construire, me rends compte, donc, que les gestes narratifs sont durs à appréhender au début. Je vois par exemple comment les Time-trotters s’améliorent d’épisode en épisode, le premier était assez inégal et somme toute convenu, le deuxième était plein de bonnes intentions et d’idées amusantes, un rythme très haché mais quelques maladresses, et le troisième en cours de lecture encore tout autre, on sent la narration plus ample, pleine, et l’auteur plus à l’aise, plus près de quelque chose d’inattendu et qui lui serait propre. Peut-être que c’est à ça que je touche ou que j’espère toucher dans le Transoxiane quatre qui, pourtant, a très mal commencé.

Toujours pas d’Internet. Le PSG - Barça du soir doit être vu à la radio [1], la dernière fois que c’est arrivé les transferts étaient en francs et on disait D1. À Séville, c’est délicat. Éliminés dès les poules de la Champion’s League dans un groupe ASSE, Panathinaikos, Milan AC pourtant à notre portée. Beaucoup de grogne au niveau tunes car la masse salariale est à bloc : Fazio, Rabello et Perrotti menacent de quitter le club. Javi Hervas, qui jouait peu, est parti au mercato pour Villareal contre un peu moins de 2ME. Bacca, inutile, gros salaire, 70K€ par semaine, devrait partir aussi. Trouvé un nouveau onze plus compétitif avec Krammer au milieu associé à Buff, revenant, et Vitolo en 10. Boerrigter revient bien, et c’est inattendu.

21 octobre 2014
par Guillaume Vissac
Journal
#Football #Nicolas Cartelet #PES ou FIFA #Transoxiane

[1C’est abominable. M’oblige à écouter RTL et il faut deviner ce que les aaaaaaaaaah, ohlalalalala, fouuuuuuuuuuu signifient réellement. Éprouvant pour les nerfs. Trois à deux à la fin.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

300914, version 5 (21 octobre 2014)

Me rends compte, à la lecture de séries, moi qui tente depuis des mois d’en écrire une, Transoxiane, et qui expérimente quotidiennement combien c’est différent du reste et combien c’est délicat à mettre en place, à ériger, à construire, me rends compte, donc, que les gestes narratifs sont durs à appréhender au début. Je vois par exemple comment les [Time-trotters->http://time-trotters-walrus.tumblr.com] Je vois par exemple comment les Time-trotters s’améliorent d’épisode en épisode, le premier était assez inégal et somme toute convenu, le deuxième était plein de bonnes intentions et d’idées amusantes, un rythme très haché mais quelques maladresses, et le troisième en cours de lecture encore tout autre , on sent la narration plus ample , pleine , et l’auteur plus à l’aise , plus près de quelque chose d’inatendu et [le troisième->http://librairie qui lui serait propre .immateriel.fr/fr/ebook/9782363762474/l-ile-aux-pelicans-geants-time-trotters-3] en cours de lecture encore tout autre, on sent la narration plus ample, pleine, et l’auteur plus à l’aise, plus près de quelque chose d’inattendu et qui lui serait propre. Peut-être que c’est à ça que je touche ou que j’espère toucher dans le Transoxiane Transoxiane quatre qui , pourtant , avait mal commencé . quatre qui, pourtant, a très mal commencé.
Football, Transoxiane, PES ou FIFA, Nicolas Cartelet

300914, version 4 (21 octobre 2014)

Me rends compte, à la lecture de séries, moi qui tente depuis des mois d’en écrire une, TransoxianeMe rends compte , à la lecture de séries , moi qui tente depuis des mois d’en écrire une , Transoxiane , et qui expérimente quotidiennement combien c’est différent du reste et combien c’est délicat difficile à mettre en place, à ériger, à construire, me rends compte, donc, que les gestes narratifs sont durs à appréhender au début. Je vois par exemple comment les Time-trotters s’améliorent d’épisode en épisode, le premier était assez inégal et somme toute convenu, le deuxième était plein de bonnes intentions et d’idées amusantes, un rythme très haché mais quelques maladresses, et le troisième en cours de lecture est encore tout autre différent , on sent la narration plus ample, pleine, et l’auteur plus à l’aise, plus plu près de quelque chose d’inatendu d’innatendu et qui lui serait propre. Peut-être que c’est à ça que je touche ou que j’espère toucher dans le Transoxiane quatre qui, pourtant, avait mal commencé.
jpg/p1010004.jpg

300914, version 3 (20 octobre 2014)

Me rends compte, à la lecture de séries, moi qui tente depuis des mois d’en écrire une, Transoxiane, et qui expérimente quotidiennement combien c’est différent du reste et combien c’est difficile à mettre en place, à ériger, à construire, me rends compte, donc, que les gestes narratifs sont durs difficiles à appréhender au début. Je vois par exemple comment les Time-trotters s’améliorent d’épisode en épisode, le premier était assez inégal et somme toute convenu, le deuxième était plein de bonnes intentions et d’idées amusantes, un rythme très haché mais quelques maladresses, et le troisième en cours de lecture est encore différent, on sent la narration plus ample, pleine, et l’auteur plus à l’aise, plu près de quelque chose d’innatendu et qui lui serait propre. Peut-être que c’est à ça que je touche ou que j’espère toucher dans le Transoxiane quatre qui, pourtant, avait mal commencé.

Toujours pas d’Internet. Le PSG — Barça du soir devra être vu à la radio, la dernière fois que c’est arrivé les sommes des transferts étaient en francs et on disait D1, pas L1. À Séville, c’est délicat. Avons été éliminé dès les poules de la Chapmion’s Chamion’s League dans un groupe ASSE, Panathinaikos, Milan AC pourtant à notre portée. Beaucoup de grogne au niveau tunes car la masse salariale est à bloc : Fazio, Rabello et Perrotti menacent de quitter le club. Javi Hervas, qui jouait peu, est parti au mercato pour Villareal contre un peu moins de 2ME. Bacca, inutile, devrait partir aussi. Trouvé un nouveau onze plus compétitif avec Krammer au milieu associé à Buff, revenant, et Vitolo en 10. Boeritger revient bien, c’est inattendu .

300914, version 2 (1er octobre 2014)

Le PSG — Barça radio est abominable. Ca m’oblige à écouter RTL et il faut deviner ce que les aaaaaaaaaah, ohlalalalala, fouuuuuuuuuuu signifient réellement. Eprouvant pour les nerfs (mais 3-2 à la fin).

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |