151114


Sur les portes des shops ouverts la nuit — sur la peau de ceux qui tiennent encore — sur les écrans de nos machines — sur les gouttes de flottes qui s’écoulent contre nos peaux une nuit qu’on était resté là pour se raconter des histoires : la tendresse.

Seb Ménard, Notre besoin de tendresse est infini, diafragm

Pluie liquide tout le jour. Le ciel blanc traine par terre. Il y a la mer plus au nord mais on n’ira pas voir. On me parle d’Amsterdam le matin. On me dit mais tu as disparu hier soir et je dis quelque chose comme, sans doute, yeah, that’s what I do.

Sur scène le soir au sommet de la pyramide dans un endroit appelé paradijs. Une heure ou quoi. Quatre auteurs à intervenir les uns après les autres avec nos traductrices. Lu mon truc de Coup de tête à voix haute et dans les spots et dans le micro argent. Pour pitcher le bouquin j’ai répété l’habituel c’est l’histoire d’un mec qui a perdu sa main et qui veut la retrouver, et curieusement le public a rigolé alors je me suis senti moralement obligé de préciser que c’était pas un livre drôle. Plus tard dans la soirée je dirai à quelqu’un [1] it’s fucking sad actually. Vu António Lobo Antunes parler de la guerre, l’Angola et répondre à côté des questions qu’on lui pose. À un moment donné il dira he asked me if I was a fag sauf qu’avec sa mâchoire et son accent il n’a pas dit ça, fag, pédé, mais fang, croc, ce qui a comme versé sur sa langue quelque chose comme autre chose. Puis d’autres groupes à barbe dont j’ai oublié le nom et plusieurs fois on me dit, en réaction à ma lecture un peu plus tôt, have you read Charles Bukowski ? mais je ne peux pas leur dire que je l’ai seulement lu tatoué sur la vitrine d’une boutique de fringues à Paris.

Il me semble que l’origine du mal dont souffrent les Occidentaux consiste dans la difficulté d’admettre que le couronnement de l’existence ne consiste pas dans l’achat à crédit d’un pavillon de banlieue au style standard et à la finition bâclée devant lequel trônera, cachant le soleil, un panneau publicitaire géant faisant la promotion de gambas à 7 € le kilo.

Bruce Bégout, L’Accumulation primitive de la noirceur, Allia

Sous la pluie dans la journée cherché le Het Paleis pour Escher. Pas envie de fondre ça dans de faux adjectifs sans saveur. J’ai refait plusieurs fois le tour des murs pour revoir la mer phosphorescente. Plusieurs fois le tour de la mer phosphorescente pour Three worlds. Puis plusieurs fois Three worlds pour Three Worlds. Il ne reste plus que ça au final. La tendresse. La surimpression des mondes. La tendresse encore.

6 décembre 2014
par Guillaume Vissac
Journal
#António Lobo Antunes #Bruce Bégout #Charles Bukowski #Homosexualité #La Haye #M. C. Escher #Sébastien Ménard

[1Quelqu’un à qui j’ai dit par ailleurs are you Indiana Jones ? et qui savait placer Saint-Etienne sur une carte.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

151114, version 5 (6 décembre 2014)

Homosexualité, Sébastien Ménard, Bruce Bégout, Charles Bukowski, La Haye, M. C. Escher, António Lobo Antunes

Pluie liquide tout le jour. Le ciel blanc traine par terre. Il y a la mer plus au nord mais on n’ira pas voir. On me parle d’Amsterdam le matinau breakfast . On me dit mais tu as disparu hier On me dit mais tu as disparu hier soir et je dis quelque chose comme, sans doute, yeah, that’s what I do.

Sur scène le soir au sommet de la pyramide dans un endroit appelé paradijs. Une heure ou quoi et quelques . Quatre Sommes quatre auteurs à intervenir les uns après les autres avec nos traductrices traducteurs . Lu mon truc de [Coup de tête->http://www.publie.net/livre/coup-de-tete/] Lu mon truc de Coup de tête à voix haute et dans les spots et dans le micro gris argent. Pour pitcher le bouquin j’ai répété l’habituel c’est l’histoire d’un mec qui a perdu sa main et qui veut la retrouver, et curieusement le public a rigolé à ça alors je me suis senti moralement obligé de préciser que c’était pas un livre drôle. Plus tard dans la soirée je dirai à quelqu’un [1] . it’s fucking sad actually . actually ou quelque chose comme ça . Vu António Allé voir-écouter Antonio Lobo Antunes parler de la guerre, l’Angola et répondre à côté des questions qu’on lui pose. ( c’était cool ). À un moment donné il dira he asked me if I a was a fag sauf qu’avec sa mâchoire et son accent il n’a pas dit ça, fag, pédé, mais fang, croc, ce qui a comme versé sur sa langue quelque chose comme autre chose. Puis d’autres Puis d’autres groupes à barbe dont j’ai oublié le nom et plusieurs fois on me dit, en réaction à ma lecture un peu plus tôt, have you read [Charles Bukowski->mot723] Charles Bukowski  ?  ? ]] mais je ne peux pas leur dire que je l’ai seulement lu mais je ne peux pas leur dire que je l’ai seulement lu tatoué sur la vitrine d’une boutique de fringues à Paris.Et je ne dis pas non plus, durant l’afterparty je ne sais trop quand et où, oh, vous écoutez aussi Manu Chao en Hollande ? parce que je suis déjà parti m’enfoncer dans la nuit silencieuse pleine d’échos et de ???.

[1Quelqu’un à qui j’ai dit par ailleurs are you like Indiana Jonesor something ? et qui savait placer Saint-Etienne sur une carte.

jpg/p1010212.jpg, png/capture_d_ecran_2014-12-06_a_12.24.27.png

151114, version 4 (5 décembre 2014)

Pluie liquide tout le jour. Le ciel blanc traine par terre. Il y a la mer plus au nord mais on n’ira pas voir. On me parle d’Amsterdam le matin au breakfast. On me dit mais tu as disparu hier soir et je dis quelque chose comme, sans doute, yeah, that’s what I dobest .

Sur scène le soir au sommet de la pyramide dans un endroit appelé paradijs heaven . Une heure et quelques. Sommes quatre auteurs à intervenir les uns après les autres avec nos traducteurs. Lu mon truc de Coup de tête à voix haute et dans les spots et dans le micro gris argent. Pour pitcher le bouquin j’ai répété l’habituel c’est l’histoire d’un mec qui a perdu sa main et qui veut la retrouver, et curieusement le public a rigolé à ça alors je me suis senti moralement obligé de préciser que c’était pas un livre drôle, t’as vu . Plus tard dans la soirée je dirai à quelqu’un [2] it’s fucking sad actually ou quelque chose comme ça. Allé voir-écouter Antonio Lobo Antunes parler de la guerre, l’Angola et répondre à côté des questions qu’on lui pose (c’était cool). À un moment donné il dira dit he asked me if a was a fag sauf qu’avec sa mâchoire et son accent il n’a pas dit ça, fag, pédé, mais fang, croc, ce qui a comme versé sur sa langue quelque chose comme autre chose. Puis d’autres groupes à barbe dont j’ai oublié le nom et plusieurs fois on me dit, en réaction à ma lecture un peu plus tôt, have you read Charles Bukowski ? mais je ne peux pas leur dire que je l’ai seulement lu tatoué sur la vitrine d’une boutique de fringues à Paris. Et je ne dis pas non plus, durant l’afterparty je ne sais trop quand et où, oh, vous écoutez aussi Manu Chao en Hollande ? parce que je suis déjà parti m’enfoncer dans la nuit silencieuse pleine d’échos et de ???.

[2Quelqu’un à qui j’ai dit par ailleurs are you like Indiana Jones or something ? et qui savait placer Saint-Etienne sur une carte.

151114, version 3 (16 novembre 2014)

Sur scène le soir au sommet de la pyramide dans un endroit appelé heaven. Une heure et quelques. Sommes quatre auteurs à intervenir les uns après les autres avec nos traducteurs. Lu mon truc de Coup de tête à voix haute et dans les spots et dans le micro gris argent. Pour pitcher le bouquin j’ai répété l’habituel c’est l’histoire d’un mec qui a perdu sa main et qui veut la retrouver, et curieusement le public a rigolé à ça alors je me suis senti moralement obligé de préciser que c’était pas un livre drôle, t’as vu. Plus tard dans la soirée je dirai à quelqu’un [3] it’s fucking sad actually ou quelque chose comme ça. Allé voir-écouter Antonio Lobo Antunes parler de la guerre, l’Angola et répondre à côté des questions qu’on lui pose (c’était cool). À un moment donné il dit he asked me if a was a fag sauf qu’avec sa mâchoire et son accent il n’a pas dit ça, fag, pédé, mais fang, croc, ce qui a comme versé sur sa langue quelque chose comme autre chose une langue parallèle . Puis d’autres groupes à barbe dont j’ai oublié le nom et plusieurs fois on me dit, en réaction à ma lecture un peu plus tôt, have you read Charles Bukowski ? mais je ne peux pas leur dire que je l’ai seulement lu tatoué sur la vitrine d’une boutique de fringues à Paris. Et je ne dis pas non plus, durant l’afterparty je ne sais trop quand et où, oh, vous écoutez aussi Manu Chao en Hollande ? parce que je suis déjà parti m’enfoncer dans la nuit silencieuse pleine d’échos et de ???.

[3Quelqu’un à qui j’ai dit par ailleurs are you like Indiana Jones or something ? et qui savait placer Saint-Etienne sur une carte.

151114, version 2 (16 novembre 2014)

Pluie liquide tout le jour. Le ciel blanc traine par terre. Il y a la mer plus au nord mais on n’ira pas voir. On me parle d’Amsterdam le matin au breakfast. On me dit tu as disparu hier soir et je dis quelque chose comme, sans doute, yeah, that’s what I do best.

Sur scène le soir au sommet de la pyramide dans un endroit appelé heaven. Une heure et quelques. Sommes quatre auteurs à intervenir les uns après les autres avec nos traducteurs. Lu mon truc de Coup de tête à voix haute et dans les spots et dans le micro gris argent. Pour pitcher le bouquin j’ai répété l’habituel c’est l’histoire d’un mec qui a perdu sa main et qui veut la retrouver, et curieusement le public a rigolé à ça alors je me suis senti moralement obligé de préciser que c’était pas un livre drôle, t’as vu. Plus tard dans la soirée je dirai à quelqu’un [4] it’s fucking sad actually ou quelque chose comme ça. Allé voir-écouter Antonio Lobo Antunes parler de la guerre, l’Angola et répondre à côté des questions qu’on lui pose (c’était cool). À un moment donné il dit he asked me if a was a fag sauf qu’avec sa mâchoire et son accent il n’a pas dit ça, fag, pédé, mais fang, croc, ce qui a comme versé sur sa langue quelque chose comme une langue parallèle. Puis d’autres groupes à barbe dont j’ai oublié le nom et plusieurs fois on me dit, en réaction à ma lecture un peu plus tôt, have you read Charles Bukowski ? mais je ne peux pas leur dire que je l’ai seulement lu tatoué sur la vitrine d’une boutique de fringues à Paris. Et je ne dis pas non plus, durant l’afterparty je ne sais trop quand et où, oh, vous écoutez aussi Manu Chao en Hollande ? parce que je suis déjà parti m’enfoncer dans la nuit silencieuse pleine d’échos et de ???.

[4Quelqu’un à qui j’ai dit par ailleurs are you like Indiana Jones or something ? et qui savait placer Saint-Etienne sur une carte.

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |