261114


Une fatigue terrifiante sur le plomb dans le corps (de l’épuise). Il faut écrire la dernière chronicle pour demain [1] (à la place j’écris donc autre chose, prends appui dans la langue sur la langue de Philippe Berthaut). Je baragouine. J’avais noté des choses sans les noter alors je les ai toutes perdues ces choses. J’écris des notes télescopiques. Termine le Cat’s Craddle. C’est un beau livre. Tendre. Beaucoup d’affection pour ça, oui. Tederheid. On me dit j’aimerais pas ça moi me raconter comme ça et je dis moi non plus. It was a very Bokononist thing to say. On me parle de personne décédée et de bijoux en or. Je suis là où on me voit autant que faire se peut.

13 décembre 2014
par Guillaume Vissac
Journal
#Boulot #Christophe Grossi #Kurt Vonnegut #Philippe Berthaut

[1Christophe l’autre jour m’a encouragé à continuer. Apprécié. Difficile de poursuivre, mais poursuivre le geste, oui, et garder le même ton. Et, si j’ai un enseignement à tirer de la langue elle-même, c’est d’appuyer à fond dans la distorsion temporelle : celle du temps du récit (l’ordre des évènements emmêlés) et puis le temps des verbes (s’autoriser tous les shift qu’on veut sans souci des convenances ou de ce qu’on croit qu’elles sont). S’en servir pour autre chose.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

261114, version 5 (13 décembre 2014)

Une fatigue terrifiante sur le plomb dans le corps ([ ( de l’épuise->article2723] l’épuise ). ). . Il faut écrire la dernière [chronicle->http://thechronicles.eu/category/2014/live-2014/?lang=en&edition=23] pour demain [1] (à la place j’écris donc autre chose la place j’écris donc autre chose , prends appui dans la langue sur la langue de Philippe Berthaut). ).. Je baragouine. J’avais noté des choses sans les noter alors je les ai toutes perdues ces choses. J’écris des notes télescopiques. Termine le Cat’s Craddle. C’est un beau livre. Tendre. Beaucoup d’affection pour ça, oui . [Tederheid->article2747 ]. Tederheit . On me dit j’aimerais pas ça moi me raconter comme ça et je dis moi non plus. It was a very Bokononist thing to say. . On me parle de personne décédée et de bijoux en or. Je suis là où on me voit être autant que faire se peut.

[1net" class='spip_out' rel='external'>Christophe Il faut écrire la dernière chronicle pour demain[[Christophe l’autre jour m’a encouragé à continuerà écrire ça . Apprécié. Difficile de poursuivre, mais poursuivre le geste, oui, et garder le même ton. Et, si j’ai un enseignement à tirer de la langue elle-même, c’est d’appuyer de poursuivre à fond dans la distorsion temporelle : celle du temps du récit (l’ordre des évènements emmêlés) et puis le temps des verbes (s’autoriser tous les shift qu’on de temps que l’on veut sans souci des convenances ou de ce qu’on croit qu’elles sont). S’en servir pour autre chose.

Boulot, Kurt Vonnegut, Christophe Grossi, Philippe Berthaut
jpg/p1010254.jpg

261114, version 4 (12 décembre 2014)

Une fatigue terrifiante sur le plomb dans le du corps (de l’épuise). Il faut écrire la dernière chronicle pour demain [2] (à la place j’écris donc autre chose, prends appui dans la langue sur la langue de Philippe Berthaut).. Je baragouine. J’avais noté des choses sans les noter alors je les ai toutes perdues ces choses. J’écris des notes télescopiques. Termine Cat’s Craddle. C’est un beau livre. Tendre. Beaucoup d’affection pour ça. Tederheit. On me dit j’aimerais pas ça moi me raconter comme ça et je dis moi non plus. It was a very Bokononist thing to say.. On me parle de personne décédée et de bijoux en or. Je suis là où on me voit être autant que faire se peut.

[2Christophe l’autre jour m’a encouragé à continuer à écrire continué d’écrire ça. Apprécié. Difficile de poursuivre, mais poursuivre le geste, oui, et garder le même ton. Et, si j’ai un enseignement à tirer de la langue elle-même, c’est de poursuivre à fond dans la distorsion temporelle : celle du temps du récit (l’ordre des évènements emmêlés) et le temps des verbes (s’autoriser tous les shift de temps que l’on veut sans souci soucis des convenances ou de ce qu’on croit qu’elles sont peuvent être ). S’en servir pour autre chose.

261114, version 3 (26 novembre 2014)

Une fatigue terrifiante sur le plomb du corps (de l’épuise). Il faut écrire la dernière chronicle pour demain [3] Il faut écrire la dernière chronicle pour demain ( à la place j’écris donc autre chose, prends appui dans la langue sur la langue de Philippe Berthaut).. Je baragouine. J’avais noté des choses sans les noter alors je les ai toutes perdues ces choses. J’écris des notes télescopiques. Termine Cat’s Craddle. C’est un beau livre. Tendre. Beaucoup d’affection pour ça. Tederheit. On me dit j’aimerais pas ça moi me raconter comme ça et je dis moi non plus. It was a very Bokononist thing to say.. On me parle de personne décédée et de bijoux en or. Je suis là où on me voit être autant que faire se peut.

[3Christophe l’autre jour m’a encouragé à continué d’écrire ça. Apprécié. Difficile de poursuivre, mais poursuivre le geste, oui, et garder le même ton. Et, si j’ai un enseignement à tirer de la langue elle-même, c’est de poursuivre à fond dans la distorsion temporelle : celle du temps du récit (l’ordre des évènements emmêlés) et le temps des verbes (s’autoriser tous les shift de temps que l’on veut sans soucis des convenances ou de ce qu’on croit qu’elles peuvent être). S’en servir pour autre chose.

261114, version 2 (26 novembre 2014)

Une fatigue terrifiante sur le plomb du corps (de l’épuise). Il faut écrire la dernière chronicle pour demain ( à la place j’écris donc autre chose , prends appui dans la langue sur la langue de Philippe Berthaut ).. . Je baragouine. J’avais noté des choses sans les noter alors je les ai toutes perdues ces choses. J’écris des notes télescopiques. Termine Cat’s Craddle. C’est un beau livre. Tendre. Beaucoup d’affection pour ça. Tederheit. On me dit j’aimerais pas ça moi me raconter comme ça et je dis moi non plus. It was a very Bokononist thing to say.. On me parle de personne décédée et de bijoux en or. Je suis là où on me voit être autant que faire se peut.

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |