010215


Didier Aubert ne voulait avoir aucun souvenir de rien. Il fuyait en avant. Ni les choses qu’il écrivait, ni les livres sur lesquels il prenait des notes, n’étaient du domaine du souvenir.

Paul Gadenne, Les Hauts-Quartiers, Points Seuil, P.21

Un chapitre 1’ pour le Transoxiane quatre. Pas encore ça (trop long), pas encore assez arraché au 1, que je garde en copie à côté, au cas où (mais peut-être je me trompe, j’en ai conscience, et que le 1’ d’aujourd’hui est plus faible que le 1 d’hier). Quoiqu’il en soit reprendre du début. Le passage à Ulysses III prétexte, aussi, à ce recommencement. Et même chose pour I Loved you More [1]. Pour la traduction aussi l’outil est intéressant (écriture des commentaires dans la foulée du texte, compartimentation des chapitres ou des fragments pour mieux se retrouver dans une oeuvre longue) mais j’aurais apprécié pouvoir exporter le texte avec les commentaires visibles dans d’autres formats pour relecture ailleurs (c’est peut-être possible ? pas trouvé comment faire). Idem, un index interne des commentaires pour pouvoir aller rapidement de l’un à l’autre.

Suite et fin d’une lecture de Local Héros entamée hier. Peu de choses à co-mmenter dans la marge, c’est tellement bien rythmé.

Tout ceci n’était qu’un songe. Un monde serti dans une coquille de noix. La rêverie scintillante d’une fin d’après-midi, quand des édredons se forment sur la ligne d’horizon, annonçant vertement le retour du marin.

À la tête d’Albacete [2], enfin trouvé la formule. Pas tellement comment évoluer (quatre deux trois un depuis le début) mais avec quelle alchimie et quelles hommes, notamment devant. Ça passe par la mise à l’écart des deux attaquants principaux, Cruz et Diaz, et la titularisation de Chumbi en pointe, soutenu par Thierry Moutinho en dix et Keko à droite. Au milieu, la paire Ramos - Indiano semble la plus compétente. À presque mi-saison, nous sommes à quatre points de la troisième place seulement.

25 février 2015
par Guillaume Vissac
Journal
#Benoit Vincent #Football #Paul Gadenne #Publie.net #Tom Spanbauer #Traduire #Transoxiane

[1Des problèmes résolus, d’autres pas résolus, par exemple : l’expression go to the mat prononcée "à l’australienne", go to the mate, peut-être partir sur mettre la main à la pâte / pote ou autre chose encore, comme aller au casse-pipe mais ça c’est assez faible.

[2La story Séville est finie, une nouvelle partie a commencé, sur une autre machine et sur un autre jeu, avec Albacete, club de D2 espagnole.

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

010215, version 7 (25 février 2015)

<blockquote>

Didier Aubert ne voulait avoir aucun souvenir de rien. Il fuyait en avant. Ni les choses qu’il écrivait, ni les livres sur lesquels il prenait des notes, n’étaient du domaine du souvenir.

Paul Gadenne, Les Hauts-Quartiers, Points Seuil, P.21 hauts quartiers 1

</blockquote>

Un chapitre 1’ pour le [Transoxiane->http://www Transoxiane quatre .walrus-books.com/transoxiane/] quatre. Pas encore ça (trop long), pas encore assez arraché au démarqué du 1, que je garde en copie à côté, au cas où ( , mais peut-être que je me trompe, j’en ai conscience, et que le 1’ d’aujourd’hui est plus faible que le 1 d’hier). . Quoiqu’il en soit reprendre du début. Le passage à [Ulysses III->http://www.ulyssesapp.com/] Le passage à Ulysses III prétexte, aussi, à ce recommencement. Et même chose pour I l’I Loved you More [1]. Pour la traduction aussi l’outil est intéressant (écriture des commentaires dans la foulée du texte, compartimentation des chapitres ou des fragments pour mieux se retrouver dans une oeuvre longue) mais j’aurais apprécié pouvoir exporter le texte avec les commentaires visibles dans d’autres formats pour relecture ailleurs (c’est peut-être possible ? , pas trouvé comment faire pour l’instant ). pas trouvé comment faire). Idem, un index interne des commentaires pour pouvoir aller rapidement de l’un à l’autre.

[1Des More[[Des problèmes résolus, d’autres pas résolus, par exemple : l’expression go to the mat prononcée "à l’australienne", , go to the mate, peut-être partir sur mettre la main à la pâte / pote ou autre chose encore, comme aller au casse-pipe mais ça c’est assez faible.

Publie.net, Tom Spanbauer, Football, Traduire, Benoit Vincent, Paul Gadenne, Transoxiane
jpg/p1010442.jpg

010215, version 6 (25 février 2015)

Un chapitre 1’ pour le Transoxiane Transoxiane quatre. Pas encore ça (trop long), pas encore assez démarqué du 1, que je garde en copie à côté, au cas où, mais peut-être que je me trompe, j’en ai conscience, et que le 1’ d’aujourd’hui est plus faible que le 1 d’hier. Quoiqu’il en soit reprendre du début. Le passage à Ulysses III prétexte, aussi, à ce recommencement. Et même chose pour l’I Loved you More [2]. Pour la traduction aussi l’outil est intéressant (écriture des commentaires dans la foulée du texte, compartimentation des chapitres ou des fragments pour mieux se retrouver dans une oeuvre longue) mais j’aurais apprécié pouvoir exporter le texte avec les commentaires visibles dans d’autres formats pour relecture ailleurs (c’est peut-être possible, pas trouvé comment faire pour l’instant). Idem, un index interne des commentaires pour pouvoir aller rapidement de l’un à l’autre.

Suite et fin d’une lecture de Local Héros entamée hier. Peu de choses à co-mmenter dans la marge gauche, c’est tellement bien rythmé.Et on trouve ce genre de phrase en plus, du miel :

[2Des problèmes résolus, d’autres pas résolus, par exemple : l’expression go to the mat prononcée "à l’australienne, go to the mate, peut-être partir sur mettre la main à la pâte / pote ou autre chose encore, comme aller au casse-pipe mais ça c’est assez faible.

010215, version 5 (23 février 2015)

Un chapitre 1’ pour le Transoxiane quatre. Pas encore ça (trop long), pas encore assez démarqué du 1, que je garde en copie à côté, au cas où, mais peut-être que je me trompe, j’en ai conscience, et que le 1’ d’aujourd’hui est plus faible que le 1 d’hierou d’avant-hier . Quoiqu’il en soit reprendre du début. Le passage à Ulysses III prétexte, aussi, à ce recommencement. Et même chose pour l’I Loved you More [3]. Pour la traduction aussi l’outil est intéressant (écriture des commentaires dans la foulée du texte, compartimentation des chapitres ou des fragments pour mieux se retrouver dans une oeuvre longue) mais j’aurais apprécié pouvoir exporter exporté le texte avec les commentaires visibles dans d’autres formats pour relecture ailleurs (c’est peut-être possible, pas trouvé comment faire pour l’instant). Idem, un index interne des commentaires pour pouvoir aller rapidement de l’un à l’autre.

À la tête d’Albacete [4], enfin trouvé la formule. Pas tellement comment évoluer (4231 depuis le début) mais avec quelle alchimie et quelles personnes, notamment devant. Ça passe par la mise à l’écart des deux attaquants principaux, Cruz et Diaz, et la titularisation de Chumbi en pointe, soutenu par Thierry Moutinho en dix et Keko à droite. Au milieu, la paire Ramos - Indiano semble la plus compétente. À presque mi-saison, nous sommes à quatre points de la troisième place.

[3Des problèmes résolus, d’autres pas résolus, par exemple : l’expression go to the mat prononcée "à l’australienne, go to the mate, peut-être partir sur mettre la main à la pâte / pote ou autre chose encore, comme aller au casse-pipe mais ça c’est assez faible.

[4La story Séville est finie, une nouvelle partie a commencé, sur une autre machine et PS4 , sur un autre jeu PES15 , avec Albacete, club de D2 espagnole.

010215, version 4 (1er février 2015)

À la tête d’Albacete [5], enfin trouvé la formule. Pas tellement comment évoluer (4231 depuis le début) mais avec quelle alchimie et quelles personnes, notamment devant. Ça passe par la mise à l’écart des deux attaquants principaux, Cruz et Diaz, et la titularisation de Chumbi en pointe, soutenu par Thierry Moutinho en dix et Keko à droite. Au milieu, la paire Ramos - Indiano semble la plus compétente. À presque mi-saison, nous sommes à quatre points de la troisième place.

[5La story Séville est finie, une nouvelle partie a commencé, sur PS4, sur PES15, avec Albacete, club de D2 espagnole.

010215, version 3 (1er février 2015)

hauts quartiers 1

Un chapitre 1’ pour le Transoxiane quatre. Pas encore ça (trop long), pas encore assez démarqué du 1, que je garde en copie à côté, au cas où, mais peut-être que je me trompe, j’en ai conscience, et que le 1’ d’aujourd’hui est plus faible que le 1 d’hier ou d’avant-hier. Quoiqu’il en soit reprendre du début. Le passage à Ulysses III prétexte, aussi, à ce recommencement. Et même chose pour l’I Loved you More [6]. More . Pour la traduction aussi l’outil est intéressant (écriture des commentaires dans la foulée du texte, compartimentation des chapitres ou des fragments pour mieux se retrouver dans une oeuvre longue) mais j’aurais apprécié pouvoir exporté le texte avec les commentaires visibles dans d’autres formats pour relecture ailleurs (c’est peut-être possible, pas trouvé comment faire pour l’instant). Idem, un index interne des commentaires pour pouvoir aller rapidement de l’un à l’autre.

[6Des problèmes résolus , d’autres pas résolus , par exemple  : l’expression go to the mat prononcée " à l’australienne , go to the mate , peut-être partir sur mettre la main à la pâte / pote ou autre chose encore , comme aller au casse-pipe mais c’est assez faible .

010215, version 2 (1er février 2015)

Un chapitre 1’ pour le Transoxiane quatre. Pas encore ça (trop long), pas encore assez démarqué du 1, que je garde en copie à côté, au cas où, mais peut-être que je me trompe, j’en ai conscience, et que le 1’ d’aujourd’hui est plus faible que le 1 d’hier ou d’avant-hier. Quoiqu’il en soit reprendre du début. Le passage à Ulysses III prétexte, aussi, à ce recommencement. Et même chose pour l’I Loved you More. Pour la traduction aussi l’outil est intéressant (écriture des commentaires dans la foulée du texte, compartimentation des chapitres ou des fragments pour mieux se retrouver dans une oeuvre longue) mais j’aurais apprécié pouvoir exporté le texte avec les commentaires visibles dans d’autres formats pour relecture ailleurs (c’est peut-être possible, pas trouvé comment faire pour l’instant).

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |