120715


Je suis allé à Orsay une fois, c’était pour une raison fumeuse, mais un 17h34 est là pour le rappeler. L’après-midi là-bas dans la maison de Maryse Hache. Se retrouver ici, après l’avoir lue quotidiennement, puis dans des fichiers de travail, puis dans des livres, c’est se retrouver dans un lieu humecté de présence(s). Comme si j’étais moi-même imprégné de ces choses que je découvre pourtant. Le jardin. Le chat roux. Les oiseaux. Les avions. Je note des trucs, j’ai noté

comptoir des mots 20ème
Claude Ollier SF
Visa pour l’image

J’ai pris mon appareil photo je n’ai pas pris de photos. Louise a pris des photos. Joachim aussi. J’en piquerai peut-être pour en coller ici [1]. Christine et Hervé me parlent de Yannick Stopira. Il pleut. Ça ne fait rien.

30 août 2015
par Guillaume Vissac
Journal
#Christine Jeanney #Claude Ollier #Joachim Séné #Louise Imagine #Maryse Hache

[1Trois photos collées ici sont l’œuvre de & © Louise Imagine. La quatrième est de & © Joachim Séné (mais je ne dis pas lesquelles sont de qui).

<  -  >

Partager

Révisions

3 révisions

120715, version 4 (30 août 2015)

Je suis allé à Orsay une fois, c’était pour une raison fumeuse, mais [un 17h34->http://fuirestunepulsion un 17h34 est pour le rappeler .net/17h34/index.php ?2008/04/25/145-jour-144] est là pour le rappeler. L’après-midi là-bas dans la maison de [Maryse Hache->http://semenoir Maryse Hache .typepad.fr]. Se retrouver ici, après l’avoir lue quotidiennement, puis dans des fichiers de travail, puis dans des livres , c’est se retrouver dans [des livres->http://librairie . un lieu humecté de présence(s ). publie.net/fr/list/rechercher/page/1/date ?q=hache], c’est se retrouver dans un lieu humecté de présence(s). Comme si j’étais moi-même imprégné de ces choses que je découvre pourtant. Le jardin. Le chat roux. Les oiseaux. Les avions. Je note des trucs choses , j’ai noté
Joachim Séné, Christine Jeanney, Louise Imagine, Maryse Hache, Claude Ollier

| | |

| | |

120715, version 2 (29 août 2015)

Je suis allé à Orsay une fois, c’était pour une raison fumeuse, mais un 17h34 est là pour le rappeler. L’après-midi là-bas dans la maison de Maryse Hache. Se retrouver ici, après l’avoir lue quotidiennement, puis dans des fichiers de travail, puis dans des livres, c’est se retrouver dans un lieu humecté de présence(s ). présence . Comme si j’étais moi-même imprégné de ces choses que je découvre pourtant. Le jardin. Le chat roux. Les oiseaux. Les avions. Je note des choses, j’ai noté

J’ai pris mon appareil photo je n’ai pas pris de photos. Louise a pris des photos. Je les lui piquerai peut-être pour en coller ici certaines de ses photos . Christine et Hervé me parlent parle de Yannick Stopira. Il pleut. Ça ne fait rien.

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |