161215


Marchander et négocier le temps est devenu une habitude : quelques heures qu’on s’accorde ici pour en sacrifier là. On gratte, on grappille, on grignote le temps qu’on réserve tel un précieux butin par infimes poignées. Il y a toutefois là dans mon marchandage quelque chose de vicié. Aucun profit à tirer. Si ce n’est cette bulle de temps irisée sur le point d’éclater déjà.

Stéphane Vanderhaeghe, Charøgnards, Quidam

J’ai rendez-vous au siège d’un journal, c’est ici. J’y suis pour m’entretenir avec un spécialiste de Bowie sur son nouvel album Blackstar. Il y a trois sosies de lui là dans ce lieu, le mien c’est le plus jeune, il est plus jeune que moi, il a la peau blanche et très douce, on dirait c’est une femme. Avant que j’entre quelqu’un vole des mètres de bande audio pour sa copine et ça fait rire des mecs qui sont là et qui, globalement, ne font rien. Mon Bowie me reçoit. Il n’a pas aimé le Blackstar car il n’a pas d’identité. Je dis que c’est son identité de n’avoir pas d’identité. S’en suit une négociation corporelle. Plus loin dans le temps dans un café je veux des variations Goldberg au chocolat. C’est une sorte de dessert à base de différents courants de chocolats chauds à teneur variable qui ne se mélangent jamais, un peu comme en Amazonie le Rio Negro rencontre le Rio Solimões.

Bossé à la bibliothèque pour écrire réécrire la quatrième d’Oblique. C’est un livre tellement fort qu’écrire laborieusement la façon dont on va le vendre, c’est-à-dire le présenter, c’est frustrant. Ici, il y a une table pour les adultes et une table pour les lycéens slash étudiants. Ce n’est pas formalisé, ce n’est pas dit à voix haute, personne n’y pense mais c’est comme ça inconsciemment. Moi je suis à la mauvaise table. Rue Lamblardie mes dix bouquins déposés l’autre jour dans la cabine téléphonique du partage sont partis. Peut-être pris en lot par une personne qui les revend sur Amazon, peu importe. Un autre derrière. D’autres suivront. Le soir parmi la horde pour Star Wars 7 qui est kiffant faut dire.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

161215, version 6 (26 janvier 2016)

J’ai rendez-vous au siège d’un journal, c’est ici. J’y suis pour m’entretenir avec un spécialiste de Bowie sur son nouvel album Blackstar. Il y a trois sosies de lui lieu là dans ce lieu lui , le mien c’est le plus jeune, il est plus jeune que moi, il a la peau blanche et très douce, on dirait c’est une femme. Avant que j’entre quelqu’un vole des mètres de bande audio pour sa copine et ça fait rire des mecs qui sont là et qui, globalement, ne font rien. Mon Bowie me reçoit. Il n’a pas aimé le Blackstar car il n’a pas d’identité. Je dis que c’est son identité de n’avoir pas d’identité. S’en suit une négociation corporelle. Plus loin dans le temps dans un café je veux des variations Goldberg au chocolat. C’est une sorte de dessert à base de différents courants de chocolats chauds à teneur variable qui ne se mélangent jamais, un peu comme en Amazonie le Rio Negro rencontre le Rio Solimões.

161215, version 5 (26 janvier 2016)

[Stéphane Vanderhaeghe->http://stephanevanderhaeghe.net/], [Charøgnards , Quidam->http://www . Charognards quidamediteur.com/catalogue/made-in-europe/charognards]

J’ai rendez-vous au siège d’un journal, c’est ici. J’y suis Rendez-vous au siège d’un journal pour m’entretenir avec un spécialiste de Bowie Bowie sur son nouvel album Blackstar . sur son nouvel album Blackstar. Il y a trois sosies de lieu lui là dans ce lui journal , le mien c’est est le plus jeune, il est plus jeune que moi, il a la peau blanche et très douce, on dirait c’est une femme. Avant que j’entre Pendant l’attente quelqu’un vole des mètres de bande audio pour sa copine et ça fait rire des les mecs qui sont là et qui, globalement, ne font rien. Mon Bowie me reçoit. Il n’a pas aimé le Blackstar car il n’a pas d’identité. Je dis que c’est son identité de n’avoir pas d’identité. S’en suit une négociation corporelle. Plus loin dans le temps dans un café je veux des variations Goldberg au chocolat. Je dis que je ne veux pas ça coucher avec lui/elle et il/elle répond n’être pas pute en fait. Mais c’est définitivement tactile. C’est Plus loin dans le temps dans un café je commande des variations Goldberg au chocolat , ce qui est une sorte de dessert à base de différents courants de chocolats chauds à teneur variable chocolat chaud qui ne se mélangent jamais, un peu comme en Amazonie le Rio Negro rencontre le Rio Solimões . un fleuve  ???.

David Bowie, Christine Jeanney, Rêve, Jean-Sébastien Bach, Stéphane Vanderhaeghe
<img1653|center > BB8
png/08006252-photo-bb-8-star-wars-episode-7.jpg.png

161215, version 4 (26 janvier 2016)

Rendez-vous au siège d’un journal pour m’entretenir avec un spécialiste de Bowie sur son nouvel album Blackstar Black Star . Il y a trois sosies de lui Bowie dans ce journal, le mien est le plus jeune, il est plus jeune que moi, il a la peau blanche et fardée mais très douce, on dirait que c’est une femme. Pendant l’attente quelqu’un vole des mètres de bande audio pour sa copine et ça fait rire les mecs qui sont là et qui globalement ne font rien. Mon Bowie me reçoit. Il n’a pas aimé Blackstar Black Star car il n’a pas pas d’identité. . Je dis que  : c’est son identité de n’avoir pas d’identité. Je dis que je ne veux pas ça coucher avec lui/elle et il/elle répond n’être pas pute en fait. Mais c’est définitivement tactile. Plus loin dans le temps dans un café je commande des variations Goldberg au chocolat, ce qui est une sorte de dessert à base de différents courants de chocolat chaud qui ne se mélangent jamais pas , un peu comme en Amazonie un le fleuve ???. C’est une recette qu’on invente pour moi dans les coulisses d’après son nom et on me dit bien ouej.

161215, version 3 (16 décembre 2015)

BB8

<blockquote>

Marchander et négocier le temps est devenu une habitude : quelques heures qu’on s’accorde ici pour en sacrifier là. On gratte, on grappille, on grignote le temps qu’on réserve tel un précieux butin par infimes poignées. Il y a toutefois là dans mon marchandage quelque chose de vicié. Aucun profit à tirer. Si ce n’est cette bulle de temps irisée sur le point d’éclater déjà.

Charognards

</blockquote>

161215, version 2 (16 décembre 2015)

Bossé à la bibliothèque pour écrire réécrire la quatrième d’Oblique. C’est un livre tellement fort qu’écrire laborieusement la façon dont on va le vendre, c’est-à-dire le présenter, c’est frustrant. C’est toujours laborieux. Ici, il y a une table pour les adultes et une table pour les lycéens slash étudiants. Ce n’est pas formalisé, ce n’est pas dit à voix haute, personne n’y pense mais c’est comme ça inconsciemment c’est comme ça. Je suis à la mauvaise table. Rue Lamblardie mes dix bouquins déposés semaine dernière dans la cabine téléphonique du partage improvisé sont partis. Peut-être pris en lot par une personne qui les revend sur Amazon mais on s’en fout bien sûr. Remis un derrière. D’autres suivront. Le soir parmi la horde pour Star Wars 7 qui est kiffant faut dire.

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |