291215


Cette histoire de pas de narration, que je retrouve en préambule d’Alors on avait voulu rouler vers l’Est, dont je me bricole un epub en plastique à lire en retour vers Paris demain, ce truc venu de Grieg mais dont j’ai oublié la teneur véritable et le sens, sans doute je le retrouve feuilletant La fin de l’homme rouge, construit a priori comme La supplication, et d’autres, c’est-à-dire composé de discours, cette histoire de se soustraire à toute forme de narration, ce serait donc des discours bruts, donnés sans mise en scène ? Chez Alexievitch c’est pas précisément ça, il y a une certaine forme de contextualisation. Ça ne dure pas longtemps cette réflexion dans un rayon où il est écrit en blanc sur noir WIFI gratuit : moi je suis là pour échanger les films des frères Lumière offerts en DVD contre La résurrection de F..

<  -  >

Partager

Révisions

3 révisions

291215, version 4 (3 février 2016)

St-Etienne, Sébastien Ménard, Dragon Ball, Svetlana Alexievich
<img1661|center > supplication d’hier ou d’aujourd’hui
Cette histoire de pas de narration, que je retrouve en préambule d’[Alors on avait voulu rouler vers l’Est->http://diafragm.net/spip/spip.php  ? . rubrique90], dont je me bricole un epub en plastique à lire en retour vers Paris demain, ce truc venu de Grieg Cette histoire de pas de narration , que je retrouve en préambule d’Alors on avait voulu rouler vers l’Est , dont je me bricole un epub en plastique à lire en retour vers Paris demain , ce truc venu de Grieg mais dont j’ai oublié la teneur véritable et le sens, sans doute je le retrouve feuilletant La fin de l’homme rouge, construit a priori comme La supplication, et d’autres, c’est-à-dire composé composés de discours, cette histoire de se soustraire à de toute forme de narration, ce serait donc des discours bruts, donnés sans mise en scène ? Chez Alexievitch Chez Alexievitch c’est pas précisément ça, il y a une certaine forme de contextualisation. Ça ne dure pas longtemps cette réflexion dans un rayon où il est écrit en blanc sur noir WIFI gratuit : moi je suis là pour échanger les films des frères Lumière offerts en DVD contre [La La résurrection de F.->https://fr.wikipedia.org/wiki/Dragon_Ball_Z_:_La_Résurrection_de_‘F’].
jpg/dsc_0412.jpg

291215, version 3 (2 février 2016)

Cette histoire de pas de narration, que je retrouve en préambule d’Alors on avait voulu rouler vers l’Est, dont je me bricole un epub en plastique à lire en retour vers Paris demain, ce truc venu de Grieg mais dont j’ai oublié la teneur véritable et le sens, sans doute je le retrouve feuilletant La fin de l’homme rouge, construit a priori comme La supplication, et comme d’autres, c’est-à-dire composés de discours, cette histoire de soustraire de toute forme de narration, ce serait donc des discours bruts, donnés sans mise en scène ? Chez Alexievitch c’est ce n’est pas précisément ça, il y a une certaine forme de contextualisation. Ça ne dure pas longtemps cette réflexion dans un rayon où il est écrit en blanc sur noir WIFI gratuit : je suis là pour échanger les films des frères Lumière offerts en DVD contre La résurrection de F..

291215, version 2 (31 décembre 2015)

supplication d’hier ou d’aujourd’hui

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |