150217


Rendu les clés du garage à l’agence après qu’H. l’a vidé l’autre jour. Ça ne m’aura pris que six mois après n’avoir plus de voiture à y mettre. Là-bas, au quatrième sous-sol (ou au deuxième ou troisième sous-sol pour ce que j’en sais), quelqu’un triant du bordel dans un box. De partout ça déborde et je n’ai pas vu quoi. Des photo du nôtre, vide alors, puis repars. Température étonnamment haute et moi écharpe et gants. D’autres mots manuscrits (Eff), peut-être pas 500, mais je suis tout sauf dans un geste vif pour l’y écrire. C’est comme ça. Fresán : un médecin écoute la musique concrète de sa poitrine.

<  -  >

Partager

Révisions

3 révisions

150217, version 4 (26 mars 2017)

Rendu les clés du garage à l’agence après qu’[H qu’H .->mot59] l’a vidé l’autre jour. Ça ne m’aura pris que l’a vidé l’autre jour , quelques six mois après n’avoir plus de voiture à y mettre. Là-bas, au quatrième sous-sol (ou au deuxième ou troisième sous-sol pour ce que j’en sais), quelqu’un triant triait du bordel dans un box. De partout ça déborde débordait et je n’ai pas vu quoi. Des Prends des photo du nôtre, vide alors, puis je repars. Température étonnamment haute aujourd’hui et moi avec écharpe et gants. Les mots d’une newsletter pour une fois vifs à venir (peut-être à les écrire hors ligne, et à la main c’est mieux ?) D’autres mots manuscrits (Eff), peut-être même pas 500, mais je suis tout sauf dans un geste vif pour l’y écrire. C’est comme ça. Fresán Fresan : un médecin écoute la musique concrète de sa poitrine.
H., Rodrigo Fresán
jpg/dsc_0096.jpg

150217, version 3 (15 février 2017)

Rendu les clés du garage à l’agence après qu’H. l’a vidé l’autre jour, quelques six mois après n’avoir plus de voiture à y mettre. Là-bas, au quatrième sous-sol (ou au deuxième ou troisième pour ce que j’en sais), quelqu’un triait du bordel dans un box. De partout ça débordait et je n’ai pas vu quoi. Prends des photo du nôtre, vide alors, puis je repars. Température étonnamment haute aujourd’hui et moi avec écharpe et gants. Les mots d’une newsletter pour une fois vifs à venir (peut-être à les écrire hors ligne, et à la main c’est mieux ?) D’autres mots manuscrits (Eff), peut-être même pas 500, mais je suis tout sauf dans un geste vif pour l’y écrire. C’est comme ça. Fresan : un médecin écoute la musique concrète de sa poitrine.

150217, version 2 (15 février 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |