090317


Une grue immense a poussé dans la nuit. Elle dépasse de l’immeuble. Avant ça c’était une espèce étrange à la peau coquillage qui creusait dans des mines. Ce n’était pas du minerai, c’était une sorte de matière hydrocarbure, qu’on coupait à même la roche mais qui ressemble à de l’huitre bleue verte. C’est tout ce qu’il me restera du rêve, l’archéologie souterraine ayant disparu au réveil et j’écrirai un mail très sec pour râler : râler qu’on me sollicite en janvier pour animer je ne sais trop quoi d’ailleurs, un café littéraire, et qu’on ne me donne plus de nouvelles après m’avoir demandé des disponibilités, des tarifs, un projet, quelque chose. 832 mots avant d’aller rejoindre T. au Pouchla pour une soirée parfaite ; parfaite jusqu’à ce qu’il qualifie le match d’hier de grand moment de sport, moment au cours duquel il perdra eh bien au moins toute mon estime.

<  -  >

Partager

Révisions

7 révisions

090317, version 8 (13 avril 2017)

Paris, Rêve, Football, T.
Une grue immense a poussé dans la nuit. Elle dépasse de l’immeublequi nous cache le reste du monde . Avant ça c’était une espèce étrange à la peau coquillage qui creusait dans des mines. Ce n’était pas du minerai, c’était une sorte de matière hydrocarbure essence , qu’on coupait à même la roche mais qui ressemble à de l’huitre bleue verte. C’est tout ce qu’il me restera du rêveC’est tout ce qu’il me restera du rêve , l’archéologie souterraine ayant disparu au réveil et j’écrirai un mail très sec sec pour râler : râler qu’on me sollicite en janvier pour animer je ne sais trop quoi d’ailleurs, un café littéraire, et qu’on ne me donne plus de nouvelles après m’avoir demandé des disponibilités, des tarifs, un projet, quelque chose. 832 mots avant d’aller rejoindre T. au Pouchla pour une soirée parfaite ; parfaite jusqu’à ce qu’il qualifie le match d’hier au Pouchla pour une soirée parfaite  ; parfaite jusqu’à ce qu’il qualifie le match d’hier de grand moment de sport, moment au cours duquel il perdra eh bien au moins toute mon estime.
jpg/dsc_0172.jpg

090317, version 7 (13 avril 2017)

Une grue immense a poussé dans la nuit. Elle dépasse de l’immeuble qui nous cache le reste du monde. Avant ça cela c’était une espèce étrange à la peau coquillage qui creusait dans des mines. Ce n’était pas du minerai, c’était une sorte de matière essence, qu’on coupait à même dans la roche mais qui ressemble à de l’huitre bleue ou verte. C’est tout ce qu’il me restera du rêve, l’archéologie souterraine ayant disparu au réveil et j’écrirai un mail sec sec pour râler : râler qu’on me sollicite en janvier pour animer je ne sais trop quoi d’ailleurs, un café littéraireen lycée , et qu’on ne me donne plus de nouvelles après m’avoir demandé des disponibilités, des tarifs, un projet, quelque chose. 832 mots avant d’aller rejoindre T. au Pouchla pour une soirée parfaite ; parfaite jusqu’à ce qu’il qualifie le match d’hier de grand moment de sport, moment au cours duquel il perdra eh bien au moins toute mon estime.

090317, version 6 (12 avril 2017)

Une grue immense a poussé dans la nuit. Elle Une grue immense a poussé dans la nuit , elle dépasse de l’immeuble qui nous cache le reste du monde. Avant cela c’était une espèce étrange à la peau coquillage qui creusait dans des mines. Ce n’était pas du minerai, c’était une sorte de matière essence, qu’on coupait dans la roche mais qui ressemble à l’huitre bleue ou verte. C’est tout ce qu’il me restera du rêve, l’archéologie souterraine ayant disparu au réveil et j’écrirai un mail sec sec pour râler : râler qu’on me sollicite en janvier pour animer je ne sais trop quoi d’ailleurs, un café littéraire en lycée, et qu’on ne me donne plus de nouvelles après m’avoir demandé des disponibilités, des tarifs, un projet, quelque chose. 832 mots avant d’aller rejoindre T. au Pouchla pour une soirée parfaite ; parfaite jusqu’à ce qu’il qualifie le match d’hier de grand moment de sport, moment au cours duquel il perdra ( au moins ) eh bien au moins toute mon estime.

090317, version 5 (9 avril 2017)

Une grue immense a poussé dans la nuit, elle dépasse de derrière l’immeuble qui nous cache le monde. Avant cela c’était une espèce étrange à la peau coquillage qui creusait dans des mines. Ce n’était pas du minerai, c’était une sorte de matière essence, qu’on coupait dans la roche mais qui ressemble à l’huitre bleue ou verte. C’est tout ce qu’il me restera du rêve, l’archéologie souterraine ayant disparu au réveil et j’écrirai un mail sec sec pour râler : râler qu’on me sollicite en janvier pour animer je ne sais trop quoi d’ailleurs, un café littéraire en lycée, et qu’on ne me donne plus de nouvelles après m’avoir demandé des disponibilités, des tarifs, un projet, quelque chose. 832 mots avant d’aller rejoindre T. au Pouchla pour une soirée parfaite ; parfaite jusqu’à ce qu’il qualifie le match d’hier de grand moment de sport, moment au cours duquel du quel il perdra ( au moins ) eh bien toute mon estimeet toute ma sympathie .

090317, version 4 (10 mars 2017)

Une grue immense a poussé dans la nuit, elle dépasse de derrière l’immeuble qui nous cache le monde. Avant cela c’était une espèce étrange à la peau coquillage qui creusait dans des mines. Ce n’était pas du minerai, c’était une sorte de matière essence, qu’on coupait dans la roche mais qui ressemble à l’huitre bleue ou verte. C’est tout ce qu’il me restera du rêve, l’archéologie souterraine ayant disparu au réveil et j’écrirai un mail sec sec pour râler : râler qu’on me sollicite en janvier pour animer je ne sais trop quoi d’ailleurs, un café littéraire en lycée, et qu’on ne me donne plus de nouvelles après m’avoir demandé des disponibilités, des tarifs, un projet, quelque chose. 832 mots avant d’aller rejoindre T. au Pouchla pour une soirée parfaite ; parfaite jusqu’à ce qu’il qualifie le match d’hier de grand moment de sport, moment au cours du quel il perdra toute mon estime et toute ma sympathie.

090317, version 3 (9 mars 2017)

Une grue immense a poussé dans la nuit, elle dépasse de derrière l’immeuble qui nous cache le monde. Avant cela c’était une espèce étrange à la peau coquillage qui creusait dans des mines. Ce n’était pas du minerai, c’était une sorte de matière essence, qu’on coupait dans la roche mais qui ressemble à l’huitre bleue ou verte. C’est tout ce qu’il me restera du rêve, l’archéologie souterraine souveraine ayant disparu au réveil et j’écrirai un mail sec sec pour râler  : râler qu’on me sollicite en janvier pour animer je ne sais trop quoi d’ailleurs , un café littéraire en lycée , et qu’on ne me donne plus de nouvelles après m’avoir demandé des disponibilités , des tarifs , un projet , quelque chose .

090317, version 2 (9 mars 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |