160417


Dans une semaine une présidentielle qui vient, un premier tour, et je ne sais toujours pas quoi voter. Macron faisant campagne même dans les rêves. Dans le Livre rond de Christine : tout est tranquille, nous savons où nous sommes et qui, ou presque, et ça malgré l’obscur. Dans 4321, l’énorme (plus de 800 pages) roman que Paul Auster a publié en début d’année, et qui vise à raconter des vies alternatives d’un même personnage dont les circonstances et choix varient d’une trajectoire à l’autre, l’une des occurrences de Ferguson côtoie à Columbia quelques uns de ses personnages précédents (David Zimmer, Marco Fogg, Daniel Quinn), qu’on est heureux de retrouver des années après les avoir lus nous-mêmes. Et dans Des monstres littéraires :

dans cette écriture à l’envers, la possibilité d’une littérature infinie s’ouvre dans laquelle tous les personnages peuvent revenir indéfiniment, pas comme les fantômes d’eux-mêmes, mais comme de nouvelles versions d’eux-mêmes, des versions interminablement mises et remises sur le métier de la littérature. Les personnages circulent ainsi d’un auteur à l’autre, ils ont plusieurs vies, comme autant de versions d’eux-mêmes, comme autant de variations d’eux-mêmes au gré de la fantaisie de chacun de leurs auteurs successifs.

Jérôme Orsoni, Des montres littéraires, Actes sud

Ailleurs, dans Une fuite en Égypte (p.121) : j’insère ici un signe typographique distinct pour vous faciliter la tâche ; vous pouvez donc vous épargner la scène de poursuite de voitures en vous reportant directement au prochain #. Sans parler mêmes des momification [1] de Daniel Spoerri dans la géniale Topographie anecdotée du hasard. Quant au remake américain du film Ghost in the Shell, sans être un bon film, ce n’est pas non plus l’abominable navet jusque-là redouté.



18 mai 2017
par Guillaume Vissac
Journal
#Christine Jeanney #Daniel Spoerri #Jérôme Orsoni #Paul Auster #Philippe De Jonckheere #Rêve

[1Voici une chaise. Van Gogh la peint. En un certain sens, il la momifie. Spoerri l’utilise dans un tableau piège. En un sens il la momifie. Ici p.124.

<  -  >

{Partager}
{Révisions}

5 révisions

160417, version 6 (18 mai 2017)

Christine Jeanney, Philippe De Jonckheere, Rêve, Paul Auster, Jérôme Orsoni, Daniel Spoerri
jpg/dsc_0317.jpg

Dans une semaine une présidentielle qui vient, un premier tour, et je ne sais toujours pas quoi pour qui voter. Macron faisant campagne même dans [les rêves->mot126 ]. un rêve , pfff ... Dans le [Livre rond->http://christinejeanney.net/spip.php?article1333] Dans le Livre rond de Christine : tout est tranquille, nous savons où nous sommes et qui, ou presque, et ça malgré l’obscur. Dans [4321->https://www.theguardian.com/books/2017/jan/27/4321-by-paul-auster-review], Dans 4321 , l’énorme (plus de 800 pages) roman que Paul Auster a publié en début d’année, et qui vise à raconter des vies alternatives d’un même personnage dont les circonstances et choix varient d’une trajectoire à l’autre, l’une des occurrences de Ferguson côtoie à Columbia quelques uns de ses personnages précédents (David Zimmer, Marco Fogg, Daniel Quinn), , qu’on est heureux de retrouver des années après les avoir lus nous-mêmes. Et dans Dans Des monstres littéraires :

<blockquote>

dans cette écriture à l’envers, la possibilité d’une littérature infinie s’ouvre dans laquelle tous les personnages peuvent revenir indéfiniment, pas comme les fantômes d’eux-mêmes, mais comme de nouvelles versions d’eux-mêmes, des versions interminablement mises et remises sur le métier de la littérature. Les personnages circulent ainsi d’un auteur à l’autre, ils ont plusieurs vies, comme autant de versions d’eux-mêmes, comme autant de variations d’eux-mêmes au gré de la fantaisie de chacun de leurs auteurs successifs.

Jérôme Orsoni, [Des Des montres littéraires->http://www . littéraires , Actes sud actes-sud.fr/catalogue/litterature/des-monstres-litteraires], Actes sud

</blockquote>

Ailleurs Et ailleurs , dans [Une Une fuite en Égypte->https://www Égypte ( p .desordre.net/egypte/] (p.121) : j’insère ici un signe typographique distinct pour vous faciliter la tâche ; vous pouvez donc vous épargner la scène de poursuite de voitures en vous reportant directement au prochain #. Sans parler mêmes des momification [1] de Daniel Spoerri dans la géniale [Topographie Topographie anecdotée du hasard->http://www . hasard . lenouvelattila.fr/topographie-anecdotee-du-hasard/]. Quant au remake américain du film Ghost in the Shell, sans être un bon film, ce n’est pas non plus l’abominable navet jusque-là redouté.

[1Voici une chaise. Van Gogh la peint. En un certain sens, il la momifie. Spoerri l’utilise dans un tableau piège. En un sens il la momifie. Ici p.124.

160417, version 5 (17 avril 2017)

Dans une semaine une présidentielle qui vient, un premier tour, et je ne sais toujours pas pour qui voter. Macron dans un rêve, pfff... Dans le Livre rond de Christine : tout est tranquille, nous savons où nous sommes et qui, ou presque, et ça malgré l’obscur. Dans 4321, l’énorme (plus de 800 pages) roman que Paul Auster a publié en début d’année, et qui vise à raconter des vies alternatives d’un même personnage dont les circonstances et choix varient d’une trajectoire à l’autre, l’une des occurrences de Ferguson côtoie à Columbia quelques uns de ses personnages précédents (David Zimmer, Marco Fogg, Daniel Quinn, qu’on est heureux de retrouver des années après les avoir lus nous-mêmes. Dans Des monstres littéraires :

<blockquote>

dans cette écriture à l’envers, la possibilité d’une littérature infinie s’ouvre dans laquelle tous les personnages peuvent revenir indéfiniment, pas comme les fantômes d’eux-mêmes, mais comme de nouvelles versions d’eux-mêmes, des versions interminablement mises et remises sur le métier de la littérature. Les personnages circulent ainsi d’un auteur à l’autre, ils ont plusieurs vies, comme autant de versions d’eux-mêmes, comme autant de variations d’eux-mêmes au gré de la fantaisie de chacun de leurs auteurs successifs.

Jérôme Orsoni, Des montres littéraires, Actes sud

</blockquote>

Et ailleurs, dans Une fuite en Égypte (p.121) : j’insère ici un signe typographique distinct pour vous faciliter la tâche ; vous pouvez donc vous épargner la scène de poursuite de voitures en vous reportant directement au prochain #. Sans parler mêmes des momification [2] de Daniel Spoerri dans la géniale Topographie anecdotée du hasard. Quant au remake américain du film Ghost in the Shell, sans être un bon film, ce n’est pas non plus l’abominable navet jusque-là redouté.

[2Voici une chaise. Van Gogh la peint. En un certain sens, il la momifie. Spoerri l’utilise dans un tableau piège. En un sens il la momifie. Ici p.124.

160417, version 4 (16 avril 2017)

Dans une semaine une présidentielle qui vient, un premier tour, et je ne sais toujours pas pour qui voter. Macron dans un rêve, pfff... Dans le Livre rond de Christine : tout est tranquille, nous savons où nous sommes et qui, ou presque, et ça malgré l’obscur. Dans 4321, l’énorme (plus de 800 pages) roman que Paul Auster a publié en début d’année, et qui vise à raconter des vies alternatives d’un même personnage dont les circonstances et choix varient d’une trajectoire à l’autre, l’une des occurrences de Ferguson côtoie à Columbia quelques uns de ses personnages précédents (David Zimmer, Marco Fogg, Daniel Quinn, qu’on est heureux de retrouver des années après les avoir lus nous-mêmes. Dans Des monstres littéraires :

<blockquote>

dans cette écriture à l’envers, la possibilité d’une littérature infinie s’ouvre dans laquelle tous les personnages peuvent revenir indéfiniment, pas comme les fantômes d’eux-mêmes, mais comme de nouvelles versions d’eux-mêmes, des versions interminablement mises et remises sur le métier de la littérature. Les personnages circulent ainsi d’un auteur à l’autre, ils ont plusieurs vies, comme autant de versions d’eux-mêmes, comme autant de variations d’eux-mêmes au gré de la fantaisie de chacun de leurs auteurs successifs.

Jérôme Orsoni, Des montres littéraires, Actes sud

</blockquote>

Et ailleurs, dans Une fuite en Égypte (p.121) : j’insère ici un signe typographique distinct pour vous faciliter la tâche ; vous pouvez donc vous épargner la scène de poursuite de voitures en vous reportant directement au prochain #. Sans parler mêmes des momification [3] de Daniel Spoerri dans la géniale Topographie anecdotée du hasard.

[3Voici une chaise. Van Gogh la peint. En un certain sens, il la momifie. Spoerri l’utilise dans un tableau piège. En un sens il la momifie. Ici p.124.

160417, version 3 (16 avril 2017)

Dans une semaine une présidentielle qui vient, un premier tour, et je ne sais toujours pas pour qui voter. Macron dans un rêve, pfff... Dans le Livre rond de Christine : tout est tranquille, nous savons où nous sommes et qui, ou presque, et ça malgré l’obscur. Dans 4321, l’énorme (plus de 800 pages) roman que Paul Auster a publié en début d’année, et qui vise à raconter des vies alternatives d’un même personnage dont les circonstances et choix varient d’une trajectoire à l’autre, l’une des occurrences de Ferguson côtoie à Columbia quelques uns de ses personnages précédents (David Zimmer, Marco Fogg, Daniel Quinn, qu’on est heureux de retrouver des années après les avoir lus nous-mêmes.

160417, version 2 (16 avril 2017)

{Commentaires}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

{Autres articles}


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |