270417


Je remarque, à vouloir me tenir éloigné des réseaux, à quel point je vais souvent par pur automatisme taper la lettre t ou f dans la barre d’adresse pour ensuite aller m’échouer littéralement sur des vagues ininterrompues (infinite scroll). Paradoxalement, je me retrouve à réinvestir le fil Twitter de publie (mais c’est exister en tant que moi que j’aimerais mettre en veille). Le problème, ce n’est pas le réseau en lui-même mais l’utilisation abrutissante que j’ai pu en faire, un non-temps, un temps mort. 682 mots avant d’accompagner H. pour une expo photo près de la Maison des Métalos avant de revenir la nuit coder des machins en ajax pour le site.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

270417, version 6 (27 mai 2017)

Twitter, H.
jpg/dsc_0375.jpg
Je remarque, à vouloir me tenir éloigné des réseauxJe remarque , à vouloir me tenir éloigné des réseaux , à quel point je vais souvent par pur automatisme taper la lettre t ou f dans la barre d’adresse pour ensuite aller m’échouer littéralement sur des vagues ininterrompues ( ( infinite scroll). ). Paradoxalement, je me retrouve à réinvestir le fil Twitter de [publie->https://twitter publie , pour veiller véritablement .com/publienet] (mais c’est exister en tant que moi que j’aimerais mettre en veille). Le Et le problème, ce n’est pas le réseau en lui-même mais l’utilisation abrutissante que j’ai pu en faire, un non-temps, un temps mort. 682 mots avant d’accompagner H. pour une expo photo près de la Maison des Métalos avant de revenir la nuit coder des machins en ajax pour le site.

270417, version 5 (27 mai 2017)

Je remarque, à vouloir me tenir éloigné des réseaux, à quel point je vais souvent par pur automatisme taper la lettre t ou f dans la barre d’adresse pour ensuite aller m’échouer littéralement sur des vagues ininterrompues (infinite scroll). Paradoxalement, je me retrouve à réinvestir le fil Twitter de publie, pour veiller véritablement. Et le problème, ce n’est pas le réseau en lui-même mais l’utilisation abrutissante que j’ai pu en faire, un non-temps, un temps mort. 682 mots avant d’accompagner [H H .->mot59] pour une expo photo près de la Maison des Métalos avant de revenir la nuit coder des machins en ajax pour le site.

270417, version 4 (27 avril 2017)

Je remarque, à vouloir me tenir éloigné des réseaux, à quel point je vais souvent par pur automatisme taper la lettre t ou f dans la barre d’adresse pour ensuite aller m’échouer littéralement sur des vagues ininterrompues (infinite scroll). Paradoxalement, je me retrouve à réinvestir le fil Twitter de publie, pour veiller véritablement. Et le problème, ce n’est pas le réseau en lui-même mais l’utilisation abrutissante que j’ai pu en faire, un non-temps, un temps mort. 682 mots avant d’accompagner H. pour une expo photo près de la Maison des Métalos avant de revenir la nuit coder des machins en ajax pour le site.

270417, version 3 (27 avril 2017)

Je remarque, à vouloir me tenir éloigné des réseaux, à quel point je vais souvent par pur automatisme taper la lettre t ou f dans la barre d’adresse pour ensuite aller m’échouer littéralement sur des vagues ininterrompues (infinite scroll). Paradoxalement, je me retrouve à réinvestir le fil Twitter de publie, pour veiller véritablement. Et le problème, ce n’est pas le réseau en lui-même mais l’utilisation abrutissante que j’ai pu en faire, un non-temps, un temps mort.

270417, version 2 (27 avril 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Autres articles



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |