210617


35°. 42 sur cet indicateur en vert, exposé plein soleil, d’une pharmacie. Mais je crois pas qu’il fasse 42, non. Sac poubelle éventré pris d’assaut par des pigeons en nage. Un type dans la rue pour 1€ : c’est tout ce que vous pouvez m’offrir ? 692 mots pour Eff d’une pauvreté navrante et terrible quand on y pense. Lisant Douleur du Vendredi saint, et plus particulièrement la nouvelle « La professeure » [1], quelque chose m’est revenu de ce livre de Clarice Lispector dont je n’ai plus aucun souvenir sinon celui d’être complètement passé à côté et qu’il faudrait relire. À 20h30, il fait encore 30° à l’intérieur de l’appartement. Froidotte pour le lapin. Dans La ville fond, qui est un livre autrement plus pointu sur les mécanismes à l’œuvre dans des mondes persistants que beaucoup de romans de SF s’attachant à réécrire des réalités virtuelles, et des MMO d’un nouveau genre : Depuis que la ville fondait, les visages des vivants étaient cousus à la va-vite sur ceux des morts. Bien sûr, Bram était loin de l’imaginer.



7 août 2017
par Guillaume Vissac
Journal
#Clarice Lispector #Lapin #Michel Volkovitch #Paris #Quentin Leclerc #Yòrgos Ioànnou

[1

Pourtant, à force d’insister, une partie du mystère finit par s’éclaircir. À savoir les pas à l’étage du dessus. Il y avait une relation entre le jeune homme et ces pas, entre ces pas et son étrange comportement, son anorexie amoureuse, le mystère qu’il traînait avec lui.
<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

210617, version 7 (7 août 2017)

Paris, Lapin, Clarice Lispector, Quentin Leclerc, Michel Volkovitch, Yòrgos Ioànnou

35°. 42 sur cet indicateur en vert, exposé plein soleil, d’une pharmacie. Mais je crois pas qu’il fasse 42, non. Quant à savoir s’il fait pire ou mieux à Nîmes, où je serais demain, je n’en sais rien et je fais comme tout le monde : je regarde les chiffres. Sac poubelle éventré pris d’assaut par des pigeons en nage. Un type dans la rue pour 1€ : c’est tout ce que vous pouvez m’offrir ? 692 mots pour Eff d’une pauvreté navrante et terrible quand on y pense. Lisant [Douleur du Vendredi saint->https://www.publie.net/livre/douleur-du-vendredi-saint /] J’essaye , néanmoins , de n’y pas penser . , Lisant Douleur du Vendredi saint , et plus particulièrement la nouvelle « La professeure » [1], quelque chose m’est revenu de ce livre de Clarice Lispector dont je n’ai plus aucun souvenir sinon celui d’être complètement passé à côté et qu’il faudrait relire. À 20h30, il fait encore 30° à l’intérieur de l’appartement. Froidotte pour le lapin. Dans [La ville fond->http://www.editionsdelogre.fr/books/view/Quentin-Leclerc-La-Ville-fond], qui est un livre autrement plus pointu sur les mécanismes à l’œuvre dans des mondes persistants que beaucoup de romans de SF s’attachant à réécrire des réalités virtuelles, et des MMO d’un nouveau genre : Depuis que la ville fondait, les visages des vivants étaient cousus à la va-vite sur ceux des morts. Bien sûr, Bram était loin de l’imaginer.

Yòrgos Ioànnou, Douleur du Vendredi saint, traduction Michel Volkovitch, publie.net

</blockquote>

]], je sais pas trop pourquoi mais j’irai rechercher Clarice Lispector, et plus particulièrement ce livre dont je n’ai plus aucun souvenir sinon celui d’être complètement passé à côté et d’en avoir retiré, justement, rien. À 20h30, il fait encore 30° à l’intérieur de l’appartement. Froidotte pour le lapin. Dans La ville fond, qui est un livre autrement plus pointu sur les mécanismes à l’œuvre dans des mondes persistants que beaucoup de romans de SF s’attachant à réécrire des réalités virtuelles, et des MMO d’un nouveau genre : Depuis que la ville fondait, les visages des vivants étaient cousus à la va-vite sur ceux des morts. Bien sûr, Bram était loin de l’imaginer.

[1

Pourtant, à force d’insister, une partie du mystère finit par s’éclaircir. À savoir les pas à l’étage du dessus. Il y avait une relation entre le jeune homme et ces pas, entre ces pas et son étrange comportement, son anorexie amoureuse, le mystère qu’il traînait avec lui.
jpg/dsc_0535_2.jpg

210617, version 6 (6 août 2017)

35°. 42 sur cet indicateur en vert, exposé plein soleil, d’une pharmacie. Mais je ne crois pas qu’il fasse 42, non. Quant à savoir s’il fait pire ou mieux à Nîmes, où je serais vais demain, je n’en sais rien et je fais comme tout le monde : je regarde les chiffres. Sac poubelle éventré pris d’assaut par des pigeons en nage. Un type dans la rue pour à qui je filerai 1€ : c’est tout ce que vous pouvez m’offrir ? 692 mots pour Eff d’une pauvreté navrante et terrible quand on y pense. J’essaye, néanmoins, de n’y pas penser. Lisant Douleur du Vendredi saint, et plus particulièrement la nouvelle « La professeure » [2], je ne sais pas trop pourquoi mais j’irai rechercher Clarice Lispector, et plus particulièrement ce livre que m’avait prêté ma mère une année , et que j’avais donc lu , mais dont je n’ai plus aucun souvenir sinon celui d’être complètement passé à côté et d’en avoir retiré, justement, rien. À 20h30, il fait encore 30° à l’intérieur de l’appartement. Froidotte Il faut presque se battre avec Pouloupe pour lui faire admettre le lapin . principe même de la froidotte . Dans La ville fond, qui est un livre autrement plus pointu sur les mécanismes à l’œuvre dans des mondes persistants que beaucoup de romans de SF s’attachant à réécrire des réalités virtuelles, et des MMO d’un nouveau genre : Depuis que la ville fondait, les visages des vivants étaient cousus à la va-vite sur ceux des morts. Bien sûr, Bram était loin de l’imaginer.

[2

Pourtant, à force d’insister, une partie du mystère finit par s’éclaircir. À savoir les pas à l’étage du dessus. Il y avait une relation entre le jeune homme et ces pas, entre ces pas et son étrange comportement, son anorexie amoureuse, le mystère qu’il traînait avec lui.

Yòrgos Ioànnou, Douleur du Vendredi saint, traduction Michel Volkovitch, publie.net

210617, version 5 (21 juin 2017)

35°. 42 sur cet indicateur en vert, exposé plein soleil, d’une pharmacie. Mais je ne crois pas qu’il fasse 42, non. Quant à savoir s’il fait pire ou mieux à Nîmes, où je vais demain, je n’en sais rien et je fais comme tout le monde : je regarde les chiffres. Sac poubelle éventré pris d’assaut par des pigeons en nage. Un type dans la rue à qui je filerai 1€ : c’est tout ce que vous pouvez m’offrir ? 692 mots pour Eff d’une pauvreté navrante et terrible quand on y pense. J’essaye, néanmoins, de n’y pas penser. Lisant Douleur du Vendredi saint, et plus particulièrement la nouvelle « La professeure » [3], je ne sais pas trop pourquoi mais j’irai rechercher Clarice Lispector, et plus particulièrement ce livre que m’avait prêté ma mère une année, et que j’avais donc lu, mais dont je n’ai plus aucun souvenir sinon celui d’être complètement passé à côté et d’en avoir retiré, justement, rien. À 20h30, il fait encore 30° à l’intérieur de l’appartement. Il faut presque se battre avec Pouloupe pour lui faire admettre le principe même de la froidotte. Dans La ville fond, qui est un livre autrement plus pointu sur les mécanismes à l’œuvre dans des mondes persistants que beaucoup de romans de SF s’attachant à réécrire des réalités virtuelles, et des MMO d’un nouveau genre : Depuis que la ville fondait, les visages des vivants étaient cousus à la va-vite sur ceux des morts. Bien sûr, Bram était loin de l’imaginer.

[3

Pourtant, à force d’insister, une partie du mystère finit par s’éclaircir. À savoir les pas à l’étage du dessus. Il y avait une relation entre le jeune homme et ces pas, entre ces pas et son étrange comportement, son anorexie amoureuse, le mystère qu’il traînait avec lui.

Yòrgos Ioànnou, Douleur du Vendredi saint, traduction Michel Volkovitch, publie.net

210617, version 4 (21 juin 2017)

35°. 42 sur cet indicateur en vert, exposé plein soleil, d’une pharmacie. Mais je ne crois pas qu’il fasse 42, non. Quant à savoir s’il fait pire ou mieux à Nîmes, où je vais demain, je n’en sais rien et je fais comme tout le monde : je regarde les chiffres. Sac poubelle éventré pris d’assaut par des pigeons en nage. Un type dans la rue à qui je filerai 1€ : c’est tout ce que vous pouvez m’offrir ? 692 mots pour Eff d’une pauvreté navrante et terrible quand on y pense. J’essaye, néanmoins, de n’y pas penser. Lisant Douleur du Vendredi saint, et plus particulièrement la nouvelle « La professeure » [4], je ne sais pas trop pourquoi mais j’irai rechercher Clarice Lispector, et plus particulièrement ce livre que m’avait prêté ma mère une année, et que j’avais donc lu, mais dont je n’ai plus aucun souvenir sinon celui d’être complètement passé à côté et d’en avoir retiré, justement, rien. À 20h30, il fait encore 30° à l’intérieur de l’appartement.

[4

Pourtant, à force d’insister, une partie du mystère finit par s’éclaircir. À savoir les pas à l’étage du dessus. Il y avait une relation entre le jeune homme et ces pas, entre ces pas et son étrange comportement, son anorexie amoureuse, le mystère qu’il traînait avec lui.

Yòrgos Ioànnou, Douleur du Vendredi saint, traduction Michel Volkovitch, publie.net

210617, version 3 (21 juin 2017)

35°. 42 sur cet indicateur en vert, exposé plein soleil, d’une pharmacie. Mais je ne crois pas qu’il fasse 42, non. Quant à savoir s’il fait pire ou mieux à Nîmes, où je vais demain, je n’en sais rien et je fais comme tout le monde : je regarde les chiffres. Sac poubelle éventré pris d’assaut par des pigeons en nage. Un type dans la rue à qui je filerai 1€ : c’est tout ce que vous pouvez m’offrir ? 692 mots pour Eff d’une pauvreté navrante et terrible quand on y pense. J’essaye, néanmoins, de n’y pas penser.

210617, version 2 (21 juin 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |