040717


À cause de Jérôme Orsoni, je me retrouve à écouter Goodbye enemy airship the landlord is dead. Non pas à fond, volume normal. Tempéré on peut dire. Puis derrière ce sera Encélade : l’eau qu’il y aurait là-bas et sous quelle forme. Je ne sais pas encore si c’est sur Titan qu’iront les mecs de Morphine ou ailleurs. Io ? Ou, donc, Encélade. Un certain temps sur une série de tâches rébarbatives (ça consiste à linker). Migration de la librairie vers le site. Une question d’heures, de jours. Demain, peut-être, finir. Un mot sur Eff : 709 mots aujourd’hui, en à peine un quart d’heure. Quelque chose de plus calme. De plus semblable à ce que je fais sur t, par exemple. Et sans le son cette fois. T. au Pouchla et longtemps je me demanderai ce que j’irai écrire ici, écrire de faux, sciemment, pour amener le journal vers des formes fictives. Par exemple je pourrais dire que tout va pour le mieux pour le meilleur des mondes ou que toutes les perspectives qui s’offrent à nous sont claires, limpides même, mais je me contenterai d’écrire ici que la table sur laquelle nous avons mangé n’était pas notre table.

<  -  >

{Partager}
{Révisions}

5 révisions

040717, version 6 (26 août 2017)

À cause de [Jérôme Orsoni->https://cahiersfantomes.wordpress.com/2017/07/04/4-7-17/]com], je me retrouve à écouter Goodbye enemy airship the landlord is dead. Non pas à fond, volume normal. Tempéré on peut dire. Puis derrière ce sera [Encélade->https://www ces [trucs sur Encélade->https://www .franceculture.fr/sciences/de-nouvelles-pistes-de-vie-sur-encelade-lune-de-saturne]  : , à la radio , l’eau qu’il y aurait là-bas et sous quelle forme. Je ne sais pas encore si c’est sur Titan qu’iront les mecs de Morphine ou ailleurs. Io  ? T . Io par exemple. Ou, donc, Encélade. Un La raison pour laquelle j’ai tant d’espace sonore à habiller aujourd’hui c’est que je passe un certain temps sur une série de tâches rébarbatives (ça consiste à linker). Migration de la librairie vers le site. Une question d’heures, de jours. Demain, peut-être, finir. Un mot sur Eff : 709 mots aujourd’hui, en à peine un quart d’heure. Quelque chose de plus calme. De plus semblable à ce que je fais sur t, par exemple. Et sans le son cette fois. [T.->mot503] au Pouchla et longtemps je me demanderai ce que j’irai écrire ici, écrire de faux, sciemment, pour amener le journal vers des formes fictives. Par exemple je pourrais dire que tout va pour le mieux pour le meilleur des mondes ou que toutes les perspectives qui s’offrent à nous sont claires, limpides même, mais je me contenterai d’écrire ici que la table sur laquelle nous avons mangé n’était pas notre table.
///, T., Jérôme Orsoni, Do Make Say Think
jpg/dsc_0563_2.jpg

040717, version 5 (25 août 2017)

À cause de [Jérôme Orsoni->https://cahiersfantomes.wordpress.com]À cause de Jérôme Orsoni , je me retrouve à écouter [Goodbye goodby enemy airship the landlord is dead->https://www . dead . youtube.com/watch ?v=eWAGmn50m04]. Non pas à fond, mais à volume normal. Tempéré on peut dire. Puis derrière ce sera ces [trucs sur Encélade->https://www.franceculture.fr/sciences/de-nouvelles-pistes-de-vie-sur-encelade-lune-de-saturne]Puis derrière ce sera ces trucs sur Encélade , à la radio, l’eau qu’il y aurait là-bas et sous quelle forme. Je ne sais pas encore si c’est sur Titan qu’iront les mecs de [Morphine->http://fuirestunepulsion Morphine ou ailleurs .net/3/ ?-morphine-&debut_articles=0#pagination_articles] ou ailleurs. Io par exemple. Ou, donc, Encélade. La raison pour laquelle j’ai tant d’espace sonore à habiller aujourd’hui c’est que je passe un certain temps sur une série de tâches rébarbatives ( ça consiste qui consistent à linker). chacun des livres du catalogue publie à une série d’abonnement . Migration On fait ça pour la migration de la librairie vers [le site->http://www le site .publie.net]. Une question d’heures, de jours. Demain, peut-être, finir. Un mot sur Eff : 709 mots aujourd’hui, en à peine un quart d’heure. Quelque chose de plus calme. De plus semblable à ce que je fais sur t t , par exemple . , par exemple. Et sans le son cette fois. Retrouvé T. au Pouchla et longtemps je me demanderai ce que j’irai écrire ici, écrire de faux, sciemment, pour amener le journal journal vers des formes fictives . vers des formes fictives. Par exemple je pourrais dire que tout va pour le mieux pour le meilleur des mondes ou que toutes les perspectives qui s’offrent à nous sont claires, limpides même, mais je me contenterai d’écrire ici que la table sur laquelle nous avons mangé n’était pas notre table.

040717, version 4 (24 août 2017)

À cause de Jérôme Orsoni, je me retrouve à écouter goodby enemy airship the landlord is dead. Non pas à fond mais à volume normal. Tempéré on peut dire. Puis derrière ce sera ces trucs radio sur Encélade, à la radio , l’eau qu’il y aurait là-bas et sous quelle forme. Je ne sais pas encore si c’est sur Titan qu’iront les mecs de Morphine ou ailleurs. Io par exemple. Ou, donc, Encélade. La raison pour laquelle j’ai tant d’espace sonore à habiller aujourd’hui c’est que je passe un certain temps sur une série de tâches rébarbatives qui consistent à linker chacun des livres du catalogue publie à une série d’abonnement. On fait ça pour la migration de la librairie vers le site. Une question d’heures, de jours. Demain, peut-être, finir. Un mot sur Eff : 709 aujourd’hui, en à peine un quart d’heure. Quelque chose de plus calme. De plus semblable à ce que je fais sur t, par exemple. Et sans le son cette fois. Retrouvé T. au Pouchla et longtemps je me demanderai ce que j’irai écrire ici, écrire de faux, sciemment, pour amener le journal vers des formes fictives. Par exemple je pourrais dire que tout va pour le mieux pour le meilleur des mondes ou que toutes les perspectives qui s’offrent à nous sont claires, limpides même, mais je me contenterai d’écrire ici que la table sur laquelle nous avons mangé n’était pas notre table.

040717, version 3 (5 juillet 2017)

À cause de Jérôme Orsoni, je me retrouve à écouter goodby enemy airship the landlord is dead. Non pas à fond mais à volume normal. Tempéré on peut dire. Puis derrière ce sera ces trucs radio sur Encélade, l’eau qu’il y aurait là-bas et sous quelle forme. Je ne sais pas encore si c’est sur Titan qu’iront les mecs de Morphine ou ailleurs. Io par exemple. Ou, donc Encélade. La raison pour laquelle j’ai tant d’espace sonore à habiller aujourd’hui c’est que je passe un certain temps sur une série de tâches rébarbatives qui consistent à linker chacun des livres du catalogue publie à une série d’abonnement. On fait ça pour la migration de la librairie vers le site. Une question d’heures, de jours. Demain peut-être finir. Un mot sur Eff : 709 aujourd’hui, en à peine un quart d’heure. Quelque chose de plus calme. De plus semblable à ce que je fais sur t, par exemple. Et sans le son cette fois. Retrouvé T. au Pouchla et longtemps je me demanderai ce que j’irai écrire ici, écrire de faux, sciemment, pour amener le journal vers des formes fictives. Par exemple je pourrais dire que tout va pour le mieux pour le meilleur des mondes ou que toutes les perspectives qui s’offrent à nous sont claires, limpides même, mais je me contenterai d’écrire ici que la table sur laquelle nous avons mangé n’était pas notre table.

040717, version 2 (4 juillet 2017)

À cause de Jérôme Orsoni, je me retrouve à écouter goodby enemy airship the landlord is dead. Non pas à fond mais à volume normal. Tempéré on peut dire. Puis derrière ce sera ces trucs radio sur Encélade, l’eau qu’il y aurait là-bas et sous quelle forme. Je ne sais pas encore si c’est sur Titan qu’iront les mecs de Morphine ou ailleurs. Io par exemple. Ou, donc Encélade. La raison pour laquelle j’ai tant d’espace sonore à habiller aujourd’hui c’est que je passe un certain temps sur une série de tâches rébarbatives qui consistent à linker chacun des livres du catalogue publie à une série d’abonnement. On fait ça pour la migration de la librairie vers le site. Une question d’heures, de jours. Demain peut-être finir. Un mot sur Eff : 709 aujourd’hui, en à peine un quart d’heure. Quelque chose de plus calme. De plus semblable à ce que je fais sur t, par exemple. Et sans le son cette fois.
Guillaume Vissac
{Commentaires}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

{Autres articles}


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |