180817


Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde. C’est toujours le monde. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli ce lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la deuxième grille qui la sépare de Poulpir pendant une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement (c’est lent). Blessé au pied bêtement, alors ça saigne. Aucune douleur mais c’est rouge, et pas noir comme on voit des fois. 573 mots pour Eff. The long walk : It was May 3rd now. The ripe smell of paper mill smote them. A juicy smell of chemicals, woodsmoke, polluted river, and stomach cancer waiting to happen.

<  -  >

{Partager}
{Révisions}

10 révisions

180817, version 11 (18 septembre 2017)

Froid, Corps, Lapin, Stephen King
jpg/dsc_0061_4.jpg
Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le mondeoui . C’est toujours le monde. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli ce un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la deuxième grille qui la sépare de Poulpir pendant une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement (c’est lent). Blessé au pied bêtement, alors ça saigne. Aucune douleur mais c’est rouge, et pas noir comme on voit des fois. 573 mots pour Eff. The long walk : It was May 3rd now. The ripe smell of paper mill smote them. A juicy smell of chemicals, woodsmoke, polluted river, and stomach cancer waiting to happen.

180817, version 10 (18 septembre 2017)

Entre hier Bam bam bam . Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde oui. C’est toujours le monde. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la deuxième grille qui la sépare de Poulpir pendant une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement ( mais c’est lent). . Blessé au pied bêtement, alors ça saigne. Aucune douleur mais c’est rouge, et pas noir comme on voit des fois. 573 mots pour Eff. Procès Pistorius, [Day 1, Part 1->https://www.youtube.com/watch?v=3e9aUB5a4Ig]  : quatre chefs d’accusation. Le meurtre de Reeva Steenkamp. Avoir tiré des coups de feu dans un lieu public. Avoir tiré des coups de feu depuis une voiture en mouvement. Possession illégale de munitions sans permis. Quatre fois not guilty my lady. On ne voit pas son visage. Barry Roux (lead defense advocate) : bien que ce soit Pistorius qui ait tiré sur Reeva Steenkamp, tous deux formaient un coupe heureux. Na tiré que parce qu’il pensait qu’un ou plusieurs intrus avai(en)t pénétré dans sa maison, située dans une gated community de Pretoria, Afrique du Sud. Le rapport d’enquête indique : Pistorius se trouvait à 1m50 de la porte au moment où il a tiré. Il portait ses prothèses. Lui : il ne portait pas ses prothèses. Une voisine, à 105m de distance, prétend avoir entendu une dispute entre Pistorius et Reeva Steenkamp (Pistorius nie). Plus loin : the (crime) scene was contaminated, disturbed and tampered with... Derrière, le procureur liste les pièces à conviction jointes au dossier. Premier témoin : une femme réveillée par des cris dans la nuit proche. Des cris de femme puis d’homme. Puis, il y a eu un climax. Puis quatre coups de feu. Le premier espacé des autres et : bam... Parle une toute autre langue (néerlandais ?), traduit par une interprète. Un peu plus tôt l’avocat de la défense Barry Roux lisait une déclaration signée de son client Pistorius, disant donc je, probablement écrite par lui. The long walk : It was May 3rd now. The ripe smell of paper mill smote them. A juicy smell of chemicals, woodsmoke, polluted river, and stomach cancer waiting to happen.

180817, version 9 (17 septembre 2017)

Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde oui . C’est toujours le monde. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la deuxième grille qui la sépare de Poulpir pendant une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement mais c’est lent lentement . Blessé au pied bêtement, alors ça saignerouge . Aucune douleur J’ai pas mal mais c’est rouge, et pas noir comme on voit des fois. 573 mots pour Eff. Procès Pistorius, Day 1, Part 1 : quatre chefs d’accusation. Le meurtre de Reeva Steenkamp. Avoir tiré des coups de feu dans un lieu public. Avoir tiré des coups de feu depuis une voiture en mouvement. Possession illégale de munitions sans permis. Quatre fois not guilty my lady. On ne voit pas son visage. Barry Roux (lead defense advocate) : bien que ce soit Pistorius qui ait tiré sur Reeva Steenkamp, tous deux formaient un coupe heureux. Na tiré que parce qu’il pensait qu’un ou plusieurs intrus avai(en)t pénétré dans sa maison, située dans une gated community de Pretoria, Afrique du Sud. Le rapport d’enquête indique : Pistorius se trouvait à 1m50 de la porte au moment où il a tiré. Il portait ses prothèses. Lui : il ne portait pas ses prothèses. Une voisine, à 105m de distance, prétend avoir entendu une dispute entre Pistorius et Reeva Steenkamp (Pistorius nie). Plus loin : the (crime) scene was contaminated, disturbed and tampered with... Derrière, le procureur liste les pièces à conviction jointes au dossier. Premier témoin : une femme réveillée par des cris dans la nuit proche. Des cris de femme puis d’homme. Puis, il y a eu un climax. Puis quatre coups de feu. Le premier espacé des autres et : bam... Bam bam bam. Parle une toute autre langue (néerlandais ?), traduit par une interprète. Un peu plus tôt l’avocat de la défense Barry Roux lisait une déclaration signée de son client Pistorius, disant donc je, probablement écrite par lui. The long walk : It was May 3rd now. The ripe smell of paper mill smote them. A juicy smell of chemicals, woodsmoke, polluted river, and stomach cancer waiting to happen.

180817, version 8 (16 septembre 2017)

Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde. C’est toujours le monde. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la deuxième grille qui la sépare de Poulpir pendant une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement mais lentement. Blessé au pied bêtement, alors ça saigne rouge. J’ai pas mal mais c’est rouge, et pas noir comme on en voit des fois. 573 mots pour Eff. Procès Pistorius, Day 1, Part 1 : quatre chefs d’accusation. Le meurtre de Reeva Steenkamp. Avoir tiré des coups de feu dans un lieu public. Avoir tiré des coups de feu depuis une voiture en mouvement. Possession illégale de munitions sans permis. Quatre fois not guilty my lady. On ne voit pas son visage. Barry Roux (lead defense advocate) : bien que ce soit Pistorius qui ait tiré sur Reeva Steenkamp, tous deux formaient un coupe heureux. Na tiré que parce qu’il pensait qu’un ou plusieurs intrus avai(en)t pénétré dans sa maison, située dans une gated community de Pretoria, Afrique du Sud. Le rapport d’enquête indique : Pistorius se trouvait à 1m50 de la porte au moment où il a tiré. Il portait ses prothèses. Lui : il ne portait pas ses prothèses. Une voisine, à 105m de distance, prétend avoir entendu une dispute entre Pistorius et Reeva Steenkamp (Pistorius nie). Plus loin : the (crime) scene was contaminated, disturbed and tampered with... Derrière, le procureur liste les pièces à conviction jointes au dossier. Premier témoin : une femme réveillée par des cris dans la nuit proche. Des cris de femme puis d’homme. Puis, il y a eu un climax. Puis quatre coups de feu. Le premier espacé des autres et : bam... Bam bam bam. Parle une toute autre langue (néerlandais ?), traduit par une interprète. Un peu plus tôt l’avocat de la défense Barry Roux lisait une déclaration signée de son client Pistorius, disant donc je, probablement écrite par lui. The long walk : It was May 3rd now. The ripe smell of paper mill smote them. A juicy smell of chemicals, woodsmoke, polluted river, and stomach cancer waiting to happen.

180817, version 7 (19 août 2017)

Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde. C’est toujours le monde. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la deuxième grille qui la sépare de Poulpir pendant une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement mais lentement. Blessé au pied bêtement, alors ça saigne rouge. J’ai pas mal mais c’est rouge, et pas noir comme en voit des fois. 573 mots pour Eff. Procès Pistorius, Day 1, Part 1 : quatre chefs d’accusation. Le meurtre de Reeva Steenkamp. Avoir tiré des coups de feu dans un lieu public. Avoir tiré des coups de feu depuis une voiture en mouvement. Possession illégale de munitions sans permis. Quatre fois not guilty my lady. On ne voit pas son visage. Barry Roux (lead defense advocate) : bien que ce soit Pistorius qui ait tiré sur Reeva Steenkamp, tous deux formaient un coupe heureux. Na tiré que parce qu’il pensait qu’un ou plusieurs intrus avai(en)t pénétré dans sa maison, située dans une gated community de Pretoria, Afrique du Sud. Le rapport d’enquête indique : Pistorius se trouvait à 1m50 de la porte au moment où il a tiré. Il portait ses prothèses. Lui : il ne portait pas ses prothèses. Une voisine, à 105m de distance, prétend avoir entendu une dispute entre Pistorius et Reeva Steenkamp (Pistorius nie). Plus loin : the (crime) scene was contaminated, disturbed and tampered with... Derrière, le procureur liste les pièces à conviction jointes au dossier. Premier témoin : une femme réveillée par des cris dans la nuit proche. Des cris de femme puis d’homme. Puis, il y a eu un climax. Puis quatre coups de feu. Le premier espacé des autres et : bam... Bam bam bam. Parle une toute autre langue (néerlandais ?), traduit par une interprète. Un peu plus tôt l’avocat de la défense Barry Roux lisait une déclaration signée de son client Pistorius, disant donc je, probablement écrite par lui. The long walk : It was May 3rd now. The ripe smell of paper mill smote them. A juicy smell of chemicals, woodsmoke, polluted river, and stomach cancer waiting to happen.

180817, version 6 (19 août 2017)

Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde. C’est toujours le monde, qu’on soit . Et là, plus d’un mois après avoir recueilli un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la deuxième grille qui la sépare de Poulpir pendant une plus d’une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement mais lentement. Blessé au pied bêtement, alors ça saigne rouge. J’ai pas mal mais c’est rouge, et pas noir comme en voit des fois. 573 mots pour Eff. Procès Pistorius, Day 1, Part 1 : quatre chefs d’accusation. Le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp. Avoir tiré des coups de feu dans un lieu public. Avoir tiré des coups de feu depuis une voiture en mouvement. Possession illégale de munitions pour arme à feu , sans permis. Quatre Il plaidera quatre fois not guilty my lady. On ne voit pas son visage. Barry Roux (lead defense advocate) : bien que ce soit Pistorius qui ait tiré sur Reeva Steenkamp, tous deux formaient un coupe heureux. Na Il n’a tiré que parce qu’il pensait qu’un ou plusieurs intrus avai(en)t pénétré dans sa maison, située dans une gated community de Pretoria, Afrique du Sud . Le rapport d’enquête indique : que Pistorius se trouvait à 1m50 de la porte au moment où il a tiréet qu’il portait ses prothèses . Il portait ses prothèses. Lui  : Selon lui , il ne portait pas ses prothèses. Une voisine, à 105m de distance, prétend avoir entendu une dispute entre Pistorius et Reeva Steenkamp ( , ce que nie Pistorius nie ). . Plus loin : the (crime) scene was contaminated, disturbed and tampered with... Derrière, le procureur liste les pièces à conviction jointes au dossier. Premier témoin : une femme réveillée par des cris dans la nuit proche à proximité . Des cris de femme puis d’homme. Puis, il il y a eu un climax. . Puis quatre coups de feu. Le premier espacé des autres etelle dit : bam bam ... Bam bam bam. . Parle Elle parle une toute autre langue (néerlandais ?), traduit par une interprète. Un peu plus tôt l’avocat de la défense Barry Roux lisait une déclaration signée de son client Pistorius, disant donc je, mais probablement écrite par lui.

180817, version 5 (18 août 2017)

Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde. C’est toujours le monde, où qu’on soit. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la grille qui la sépare de Poulpir pendant plus d’une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement mais lentement. Blessé au pied bêtement, alors ça saigne rouge. J’ai pas mal mais c’est rouge, et pas noir comme en voit des fois. 573 mots pour Eff. Procès Pistorius, Day 1, Part 1 : quatre chefs d’accusation. Le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp. Avoir tiré des coups de feu dans un lieu public. Avoir tiré des coups de feu depuis une voiture en mouvement. Possession illégale de munitions pour arme à feu, sans permis. Il plaidera quatre fois not guilty my lady. On ne voit pas son visage. Barry Roux (lead defense advocate) : bien que ce soit Pistorius qui ait tiré sur Reeva Steenkamp, tous deux formaient un coupe heureux. Il n’a tiré que parce qu’il pensait qu’un ou plusieurs intrus avai(en)t pénétré dans sa maison, située dans une gated community de Pretoria. Le rapport d’enquête indique que Pistorius se trouvait à 1m50 de la porte au moment où il a tiré et qu’il portait ses prothèses. Selon lui, il ne portait pas ses prothèses. Une voisine, à 105m de distance, prétend avoir entendu une dispute entre Pistorius et Reeva Steenkamp, ce que nie Pistorius. Plus loin : the (crime) scene was contaminated, disturbed and tampered with... Derrière, le procureur liste les pièces à conviction jointes au dossier. Premier témoin : une femme réveillée par des cris dans la nuit à proximité. Des cris de femme puis d’homme. Puis, il y a eu un climax. Puis quatre coups de feu. Le premier espacé des autres et elle dit : bam... Bam bam bam. Elle parle une autre langue (néerlandais ?), traduit par une interprète. Un peu plus tôt l’avocat de la défense Barry Roux lisait une déclaration signée de son client Pistorius, disant donc je, mais probablement écrite par lui.

180817, version 4 (18 août 2017)

Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde. C’est toujours le monde, où qu’on soit. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la grille qui la sépare de Poulpir pendant plus d’une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement mais lentement. 573 mots pour Eff. Procès Pistorius, Day 1, Part 1 : quatre chefs d’accusation. Le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp. Avoir tiré des coups de feu dans un lieu public. Avoir tiré des coups de feu depuis une voiture en mouvement. Possession illégale de munitions pour arme à feu, sans permis. Il plaidera quatre fois not guilty my lady. On ne voit pas son visage. Barry Roux (lead defense advocate) : bien que ce soit Pistorius qui ait tiré sur Reeva Steenkamp, tous deux formaient un coupe heureux. Il n’a tiré que parce qu’il pensait qu’un ou plusieurs intrus avai(en)t pénétré dans sa maison, située dans une gated community de Pretoria. Le rapport d’enquête indique que Pistorius se trouvait à 1m50 de la porte au moment où il a tiré et qu’il portait ses prothèses. Selon lui, il ne portait pas ses prothèses. Une voisine, à 105m de distance, prétend avoir entendu une dispute entre Pistorius et Reeva Steenkamp, ce que nie Pistorius. Plus loin : the (crime) scene was contaminated, disturbed and tampered with... Derrière, le procureur liste les pièces à conviction jointes au dossier. Premier témoin : une femme réveillée par des cris dans la nuit à proximité. Des cris de femme puis d’homme. Puis, il y a eu un climax. Puis quatre coups de feu. Le premier espacé des autres et elle dit : bam... Bam bam bam. Elle parle une autre langue (néerlandais ?), traduit par une interprète. Un peu plus tôt l’avocat de la défense Barry Roux lisait une déclaration signée de son client Pistorius, disant donc je, mais probablement écrite par lui.

180817, version 3 (18 août 2017)

Entre hier et aujourd’hui, j’ai perdu une quinzaine de degrés. Pas moi personnellement mais le monde. C’est toujours le monde, où qu’on soit. Et là, plus d’un mois après avoir recueilli un lapin qui s’appelle Tartelette, nous avons pu enfin enlever la grille qui la sépare de Poulpir pendant plus d’une heure sans qu’elles se battent. Elles s’apprivoisent mutuellement mais lentement. 573 mots pour Eff. Procès Pistorius, Day 1, Part 1 : quatre chefs d’accusation. Le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp. Avoir tiré des coups de feu dans un lieu public. Avoir tiré des coups de feu depuis une voiture en mouvement. Possession illégale de munitions pour arme à feu, sans permis. Il plaidera quatre fois not guilty my lady. On ne voit pas son visage. Barry Roux (lead defense advocate) : bien que ce soit Pistorius qui ait tiré sur Reeva Steenkamp, tous deux formaient un coupe heureux. Il n’a tiré que parce qu’il pensait qu’un ou plusieurs intrus avai(en)t pénétré dans sa maison, située dans une gated community de Pretoria. Le rapport d’enquête indique que Pistorius se trouvait à 1m50 de la porte au moment où il a tiré et qu’il portait ses prothèses. Selon lui, il ne portait pas ses prothèses. Une voisine, à 105m de distance, prétend avoir entendu une dispute entre Pistorius et Reeva Steenkamp, ce que nie Pistorius. Plus loin : the (crime) scene was contaminated, disturbed and tampered with... Derrière, le procureur liste les pièces à conviction jointes au dossier.

180817, version 2 (18 août 2017)

{Commentaires}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

{Autres articles}


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |