210817


La voisine du sixième en est encore à taper contre les murs et le sol en plein milieu de la nuit et à quelle heure ? Aucune idée. Je suis déjà reparti. Le jour c’est autrement plus compliqué d’être concentré sur quoi que ce soit. J’ai un degré d’attention mais pauvre... Alors tout est compliqué, tout. Même relire le chant V de L’Énéide. Le 4 mars 2014, à Pretoria Afrique du Sud, il pleut. Eff du jour : 510 petits mots. Brian Adliss est mort. Je croyais qu’il l’était déjà.

<  -  >

{Partager}
{Révisions}

6 révisions

210817, version 7 (22 septembre 2017)

Mort, Paris, Vide, Virgile
La voisine du sixième en , qu’il faut que j’arrête d’appeler la folle , est encore à en train de taper contre les murs et le sol en plein milieu de la nuit et à quelle heure ? Aucune idée. Je suis déjà reparti. Le jour c’est autrement plus compliqué d’être concentré sur quoi que ce soit. J’ai un degré d’attention pauvre , mais pauvre... Alors tout est compliqué, tout. Même relire le chant V de L’Énéide. Le 4 mars 2014, à Pretoria Afrique du Sud, il pleut. C’est le [Day 2, Part 1->https://www.youtube.com/watch?v=eUIwbGAFhuw] du procès Pistorius. Ils te mettent une caméra dehors sur la rue. C’est plein de parapluies et de bus, de voitures en mouvement, qui défilent. Pas de son en revanche. Rien que le grésillement de la statique. Barry Roux : deux points aujourd’hui : credibility et relyability. L’avocat de Pistorius veut faire dire au témoin que son témoignage a été motivé par le fait qu’elle a entendu à la radio le compte-rendu de l’audience préliminaire (bail application) que Reeva n’avait pas crié, alors qu’elle avait, elle, entendu. Au soir des coups de feu, elle croit à une intrusion ou un cambriolage. Le lendemain, après avoir écouté la radio, elle n’y croit plus. L’audience est suspendue après moins de vingt minutes, le visage du témoin ayant été diffusé à la télévision contre l’injonction de la cour (décision de justice). Eff du jour : 510 petits mots. Brian Adliss est mort. Je croyais qu’il l’était déjà.

210817, version 6 (20 septembre 2017)

La voisine du sixième, qu’il faut que j’arrête d’appeler dans ma tête la folle, est encore en train de taper contre les murs et le sol en plein milieu de la nuit et à c’est quelle heure ? Aucune idée. Je suis déjà reparti. Le jour c’est autrement plus compliqué d’être concentré sur quoi que ce soit. J’ai un degré d’attention pauvre, mais pauvre... Alors tout est compliqué, tout. Même relire le chant V de L’Énéide. Le 4 mars 2014, à Pretoria Afrique du Sud, il pleut. C’est le Day 2, Part 1 du procès Pistorius. Ils te mettent une caméra dehors sur la rue. C’est plein de parapluies et de bus, de voitures en mouvement, qui défilent. Pas de son en revanche. Rien que le grésillement de la statique. Barry Roux : deux points aujourd’hui : credibility et relyability. L’avocat de Pistorius veut faire dire au témoin que son témoignage a été motivé par le fait qu’elle a entendu à la radio le compte-rendu de l’audience préliminaire (bail application) que Reeva n’avait pas crié, alors qu’elle avait, elle, entendu. Au soir des coups de feu, elle croit à une intrusion ou un cambriolage. Le lendemain, après avoir écouté la radio, elle n’y croit plus. L’audience est suspendue après moins de vingt minutes, le visage du témoin ayant été diffusé à la télévision contre l’injonction de la cour (décision de justice). Eff du jour : 510 petits mots. Brian Adliss est mort. Je croyais qu’il l’était déjà.

210817, version 5 (21 août 2017)

La voisine du sixième, qu’il faut que j’arrête d’appeler dans ma tête la folle, est encore en train de taper contre les murs et le sol en plein milieu de la nuit et c’est quelle heure ? Aucune idée. Je suis déjà reparti. Le jour c’est autrement plus compliqué d’être concentré sur quoi que ce soit. J’ai un degré d’attention pauvre, mais pauvre... Alors tout est compliqué, tout. Même relire le chant V de L’Énéide. Le 4 mars 2014, à Pretoria Afrique du Sud, il pleut. C’est le Day 2, Part 1 du procès Pistorius. Ils te mettent une caméra dehors sur la rue. C’est plein de parapluies et de bus, de voitures en mouvement, qui défilent. Pas de son en revanche. Rien que le grésillement de la statique. Barry Roux : deux points aujourd’hui : credibility et relyability. L’avocat de Pistorius veut faire dire au témoin que son témoignage a été motivé par le fait qu’elle a entendu à la radio le compte-rendu de l’audience préliminaire (bail application) que Reeva n’avait pas crié, alors qu’elle avait, elle, entendu. Au soir des coups de feu, elle croit à une intrusion ou un cambriolage. Le lendemain, après avoir écouté la radio, elle n’y croit plus. L’audience est suspendue après moins de vingt minutes, le visage du témoin ayant été diffusé à la télévision contre l’injonction de la cour (décision de justice). Eff du jour : 510 petits mots. Brian Adliss est [mort->http://next.liberation.fr/livres/2017/08/21/brian-aldiss-fin-de-l-escale_1591119?xtor=rss-450&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter]. Je croyais qu’il l’était déjà.

210817, version 4 (21 août 2017)

La voisine du sixième, qu’il faut que j’arrête d’appeler dans ma tête la folle, est encore en train de taper contre les murs et le sol en plein milieu de la nuit et c’est quelle heure ? Aucune idée. Je suis déjà reparti. Le jour c’est autrement plus compliqué d’être concentré sur quoi que ce soit. J’ai un degré d’attention pauvre, mais pauvre... Alors tout est compliqué, tout. Même relire le chant V de L’Énéide. Le 4 mars 2014, à Pretoria Afrique du Sud, il pleut. C’est le Day 2, Part 1 du procès Pistorius. Ils te mettent une caméra dehors sur la rue. C’est plein de parapluies et de bus, de voitures en mouvement, qui défilent. Pas de son en revanche. Rien que le grésillement de la statique. Barry Roux : deux points aujourd’hui : credibility et relyability. L’avocat de Pistorius veut faire dire au témoin que son témoignage a été motivé par le fait qu’elle a entendu à la radio le compte-rendu de l’audience préliminaire (bail application) que Reeva n’avait pas crié, alors qu’elle avait, elle, entendu. Au soir des coups de feu, elle croit à une intrusion ou un cambriolage. Le lendemain, après avoir écouté la radio, elle n’y croit plus. L’audience est suspendue après moins de vingt minutes, le visage du témoin ayant été diffusé à la télévision contre l’injonction de la cour ( décision de justice ). . Eff du jour : 510 petits mots.

210817, version 3 (21 août 2017)

La voisine du sixième, qu’il faut que j’arrête d’appeler dans ma tête la folle, est encore en train de taper contre les murs et le sol en plein milieu de la nuit et c’est quelle heure ? Aucune idée. Je suis déjà reparti. Le jour c’est autrement plus compliqué d’être concentré sur quoi que ce soit. J’ai un degré d’attention pauvre, mais pauvre... Alors tout est compliqué, tout. Même relire le chant V de L’Énéide. Le 4 mars 2014, à Pretoria Afrique du Sud, il pleut. C’est le Day 2, Part 1 du procès Pistorius. Ils te mettent une caméra dehors sur la rue. C’est plein de parapluies et de bus, de voitures en mouvement, qui défilent. Pas de son en revanche. Rien que le grésillement de la statique. Barry Roux : deux points aujourd’hui : credibility et relyability. L’avocat de Pistorius veut faire dire au témoin que son témoignage a été motivé par le fait qu’elle a entendu à la radio le compte-rendu de l’audience préliminaire (bail application) que Reeva n’avait pas crié, alors qu’elle avait, elle, entendu. Au soir des coups de feu, elle croit à une intrusion ou un cambriolage. Le lendemain, après avoir écouté la radio, elle n’y croit plus. L’audience est suspendue après moins de vingt minutes, le visage du témoin ayant été diffusé à la télévision contre l’injonction de la cour.

210817, version 2 (21 août 2017)

{Commentaires}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

{Autres articles}


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |