310817


Je ne suis que morsures et griffures. Un moment en terrasse (il pleuvra) avec Benoît et Philippe dans un café, Bastille, qui a les mêmes ampoules industrielles, filamentaires, que celle qu’on a installée dans la cuisine cet été, sauf que là c’est industriel, filamentaire, et non orange et vitreux comme ici. 517 mots pour Eff, qui reprendront en grande partie les neuf points du procès Pistorius d’aujourd’hui. France - Pays-Bas (4-0).

<  -  >

{Partager}
{Révisions}

7 révisions

310817, version 8 (1er octobre 2017)

Publie.net, Paris, Lapin, Football, Final Fantasy, Benoit Vincent, Philippe Aigrain
png/screenshot_20170831-220028.png
Je ne suis que morsures et griffures. Un moment en terrasse ( il pleuvra ) avec [Benoît->http://www A man also called for help , two or three times in a row .amboilati.org] M . et [Philippe->http://www.atelierdebricolage.net] Un moment en terrasse ( il pleuvra ) avec Benoît et Philippe dans un café , bar à Bastille, qui a les mêmes ampoules industrielles, filamentaires, que celle qu’on a installée installées dans la cuisine cet été, sauf que là c’est industriel, filamentaire, et non bizarre et orange et vitreux comme ici. 517 mots pour Eff, qui reprendront en grande partie les ces neuf points du [procès Pistorius d’aujourd’hui->https://www points-là .Procès Pistorius [Day 4, Part 3->https://www.youtube.com/watch?v=eKkwLjYj_8c]. Johson, reexamination par M. Nel. M. Nel reprend les faits décrits dans la troisième version des notes de M. Johson : 21 faits. Dans ces notes, il précise que pendant l’appel au poste de sécurité, concentré par sa conversation au téléphone, il ne s’est pas rendu compte s’il y avait ou non du bruit pendant cet échange. Déclaration de M. Johnson résumé par le découpage de M. Nel : 1. I got woken up by woman screams shortly after 3:00 am on the 14th february 2013. 2. I ran out to the balcony and while I stood there I heard more screams and calls for help from the same woman. 3. 4. I went back to the house and made a phone call to a security guard room. 5. I made the phone call at 3:16am on 14th february 2013 and the call lasted for 58 seconds. 6. After the phone call I went back onto the balcony and heard the woman screaming again, moments before the first shot was fired. 7. The woman continued screaming while the shots were being fired. 8. She still screamed for a second or two after the last shot was fired. 9. I did not hear any further noises from the direction of the house after that.France - Pays-Bas (4-0).

310817, version 7 (29 septembre 2017)

Je ne suis que morsures et griffures. Un moment en terrasse (il pleuvra) avec Benoît et Philippe dans un bar à Bastille qui a les mêmes ampoules industrielles, filamentaires, que celle qu’on a installées installé dans la cuisine cet été, sauf que qu’ici c’est industriel, filamentaire, et non bizarre et orange comme ici. Procès Pistorius Day 4, Part 3. M. Johson, reexamination par M. Nel. M. Nel reprend les faits décrits dans la troisième version des notes de M. Johson : 21 faits. Dans ces notes, il précise que pendant l’appel au poste de sécurité, concentré par sa conversation au téléphone, il ne s’est pas rendu compte s’il y avait ou non du bruit pendant cet échange. Déclaration de M. Johnson résumé par le découpage de M. Nel : 1. I got woken up by woman screams shortly after 3:00 am on the 14th february 2013. 2. I ran out to the balcony and while I stood there I heard more screams and calls for help from the same woman. 3. A man also called for help, two or three times in a row. 4. I went back to the house and made a phone call to a security guard room. 5. I made the phone call at 3:16am on 14th february 2013 and the call lasted for 58 seconds. 6. After the phone call I went back onto the balcony and heard the woman screaming again, moments before the first shot was fired. 7. The woman continued screaming while the shots were being fired. 8. She still screamed for a second or two after the last shot was fired. 9. I did not hear any further noises from the direction of the house after that. 517 mots pour Eff, qui reprendront en grande partie ces neuf points-là. France - Pays-Bas (4-0).

310817, version 6 (31 août 2017)

Je ne suis que morsures et griffures. Un moment en terrasse (il pleuvra) avec Benoît et Philippe dans un bar à Bastille qui a les mêmes ampoules industrielles, filamentaires, que celle qu’on a installé dans la cuisine cet été, sauf qu’ici c’est industriel, filamentaire, et non bizarre et orange comme ici. Procès Pistorius Day 4, Part 3. M. Johson, reexamination par M. Nel. M. Nel reprend les faits décrits dans la troisième version des notes de M. Johson : 21 faits. Dans ces notes, il précise que pendant l’appel au poste de sécurité, concentré par sa conversation au téléphone, il ne s’est pas rendu compte s’il y avait ou non du bruit pendant cet échange. Déclaration de M. Johnson résumé par le découpage de M. Nel : 1. I got woken up by woman screams shortly after 3:00 am on the 14th february 2013. 2. I ran out to the balcony and while I stood there I heard more screams and calls for help from the same woman. 3. A man also called for help, two or three times in a row. 4. I went back to the house and made a phone call to a security guard room. 5. I made the phone call at 3:16am on 14th february 2013 and the call lasted for 58 seconds. 6. After the phone call I went back onto the balcony and heard the woman screaming again, moments before the first shot was fired. 7. The woman continued screaming while the shots were being fired. 8. She still screamed for a second or two after the last shot was fired. 9. I did not hear any further noises from the direction of the house after that. 517 mots pour Eff, qui reprendront en grande partie ces neuf points-là. France - Pays-Bas (4-0).

310817, version 5 (31 août 2017)

Je ne suis que morsures et griffures . Un moment en terrasse (il pleuvra) avec Benoît et Philippe dans un bar à Bastille qui a les mêmes ampoules industrielles, filamentaires, que celle qu’on a installé dans la cuisine cet été, sauf qu’ici c’est industriel, filamentaire, et non bizarre et orange comme ici. Procès Pistorius Day 4, Part 3. M. Johson, reexamination par M. Nel. M. Nel reprend les faits décrits dans la troisième version des notes de M. Johson : 21 faits. Dans ces notes, il précise que pendant l’appel au poste de sécurité, concentré par sa conversation au téléphone, il ne s’est pas rendu compte s’il y avait ou non du bruit pendant cet échange. Déclaration de M. Johnson résumé par le découpage de M. Nel : 1. I got woken up by woman screams shortly after 3:00 am on the 14th february 2013. 2. I ran out to the balcony and while I stood there I heard more screams and calls for help from the same woman. 3. A man also called for help, two or three times in a row. 4. I went back to the house and made a phone call to a security guard room. 5. I made the phone call at 3:16am on 14th february 2013 and the call lasted for 58 seconds. 6. After the phone call I went back onto the balcony and heard the woman screaming again, moments before the first shot was fired. 7. The woman continued screaming while the shots were being fired. 8. She still screamed for a second or two after the last shot was fired. 9. I did not hear any further noises from the direction of the house after that. 517 mots pour Eff, qui reprendront en grande partie ces neuf points-là.

310817, version 4 (31 août 2017)

Un moment en terrasse (il pleuvra) avec Benoît et Philippe dans un bar à Bastille qui a les mêmes ampoules industrielles, filamentaires, que celle qu’on a installé dans la cuisine cet été, sauf qu’ici c’est industriel, filamentaire, et non bizarre et orange comme ici. Procès Pistorius Day 4, Part 3. M. Johson, reexamination par M. Nel. M. Nel reprend les faits décrits dans la troisième version des notes de M. Johson : 21 faits. Dans ces notes, il précise que pendant l’appel au poste de sécurité, concentré par sa conversation au téléphone, il ne s’est pas rendu compte s’il y avait ou non du bruit pendant cet échange. Déclaration de M. Johnson résumé par le découpage de M. Nel : 1. I got woken up by woman screams shortly after 3:00 am on the 14th february 2013. 2. I ran out to the balcony and while I stood there I heard more screams and calls for help from the same woman. 3. A man also called for help, two or three times in a row. 4. I went back to the house and made a phone call to a security guard room. 5. I made the phone call at 3:16am on 14th february 2013 and the call lasted for 58 seconds. 6. After the phone call I went back onto the balcony and heard the woman screaming again, moments before the first shot was fired. 7. The woman continued screaming while the shots were being fired. 8. She still screamed for a second or two after the last shot was fired. 9. I did not hear any further noises from the direction of the house after that.

310817, version 3 (31 août 2017)

Un moment en terrasse (il pleuvra) avec Benoît et Philippe dans un bar à Bastille qui a les mêmes ampoules industrielles, filamentaires, que celle qu’on a installé dans la cuisine cet été, sauf qu’ici c’est industriel, filamentaire, et non bizarre et orange comme ici. Procès Pistorius Day 4, Part 3. M. Johson, reexamination par M. Nel. M. Nel reprend les faits décrits dans la troisième version des notes de M. Johson : 21 faits. Dans ces notes, il précise que pendant l’appel au poste de sécurité, concentré par sa conversation au téléphone, il ne s’est pas rendu compte s’il y avait ou non du bruit pendant cet échange.

310817, version 2 (31 août 2017)

{Commentaires}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

{Autres articles}


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |