020917


Dans Vineland, Zoyd croit aux cycles de vingt ans dans l’industrie du divertissement. Movies back in the twenties, radio in the forties, now records in the sixties. Auxquels succèdent, c’est assez clair dans le livre, la télévision dans les années quatre-vingt. Internet dans les années 2000 ? Le prochain truc, ce sera quoi ? Recopié d’interminables mots d’Eff écrits à la main la semaine dernière ou quelque chose comme ça. Bilan à fin août 248 000 mots. Pour la première fois je me dis, j’espère qu’à telle date j’aurai fini telle phase. Et recopier les mots d’hier (739 mots). Et les mots d’aujourd’hui (621), voilà. Ailleurs dans Vineland, ce male motorcycle club who for tax purposes had been reconstituted as a group of nuns dont le slogan est If they won’t let Harleys into Heaven, we’ll ride them straight to Hell. Jérôme Porée : L’existence est une « extase » ; elle n’est qu’un mouvement pour sortir de soi.

<  -  >

{Partager}
{Révisions}

9 révisions

020917, version 10 (2 octobre 2017)

Thomas Pynchon, Jérôme Porée
jpg/120-battements-par-minute.jpg
<img2269|center > 120 battements
Dans Vineland, Zoyd croit aux cycles de vingt ans dans l’industrie du divertissement. Movies back in the twenties, radio in the forties, now records in the sixties. Auxquels succèdent, c’est assez clair dans le livre, la télévision dans les années quatre-vingt. Internet dans les années 2000 ? Le prochain truc, en 2020-2040 ce sera quoi ? Recopié d’interminables mots d’Eff écrits à la main la semaine dernière ou quelque chose comme ça. Bilan à fin août 248 000 mots. Pour la première fois je me dis, j’espère qu’à telle date j’aurai fini telle phase. Procès Pistorius, [Day 4, part 5->https://www.youtube.com/watch?v=rz-O_1nELy0]. Pendant que M. Step tente de réanimer Reeva, Oscar pleure. Please let her leave, she must not die. Dans salle, Oscar Pistorius se bouche les oreilles. M. Step a appelé les urgences pour demander à ce qu’une ambulance soit envoyée, puisque personne ne l’avait fait. M. Step est resté. Oscar était à ses côtés tout du long. Puis il est monté à l’étage. M. Step a demandé à l’officier s’il savait où était l’arme. Il ne savait pas. Oscar est redescendu quelques minutes plus tard. Puis l’ambulance est arrivée. M. Step a laissé son numéro de téléphone au cas où et est rentré chez lui. L’officier l’a rappelé ensuite pour lui signifier que les avocats d’Oscar chercheraient sans doute à le joindre. Le lendemain matin, après être allé travaillé, sa femme l’a appelé vers 9h pour lui apprendre que la femme tuée la nuit précédente était la compagne d’Oscar Pistorius et qu’il se trouvait dans la maison d’Oscar Pistorius, ce qu’il ignorait. Le jour suivant, n’étant toujours pas contacté par la police, il appelle le poste de sécurité pour savoir qui appeler pour témoigner. On a pris son témoignage ensuite. M. Nel : d’autres témoignages par la suite ? Oui : auprès du Captain Vanart (?M. Nel : ces premiers bang bang bang, que pensiez-vous que c’était ? Des coups de feu. Quand il est allé sur le balcon, après avoir entendu les cris de femme, quelques moments après les coups de feu, la lumière de la salle de bain était-elle allumée ou éteinte. Allumée. Puis il entendra des cris d’homme (help, help, help). Et les autres bruits ? Il a cru à d’autres coups de feu. Et recopier les mots d’hier (739 mots). Et les mots d’aujourd’hui (621), voilà. Ailleurs dans Vineland, ce male motorcycle club who for tax purposes had been reconstituted as a group of nuns dont le slogan est If they won’t let Harleys into Heaven, we’ll ride them straight to Hell. Jérôme Porée : L’existence est une « extase » ; elle n’est qu’un mouvement pour sortir de soi. ).

020917, version 9 (1er octobre 2017)

020917, version 8 (29 septembre 2017)

020917, version 7 (2 septembre 2017)

120 battements
Dans Vineland, Zoyd croit aux cycles de vingt ans dans l’industrie du divertissement. Movies back in the twenties, radio in the forties, now records in the sixties. Auxquels succèdent, c’est assez clair dans le livre, la télévision dans les années quatre-vingt. Internet dans les années 2000 ? Le prochain truc en 2020-2040 ce sera quoi ? Recopié d’interminables mots d’Eff écrits à la main la semaine dernière ou quelque chose comme ça. Bilan à fin août 248 000 mots. Pour la première fois je me dis, j’espère qu’à telle date j’aurai fini telle phase. Procès Pistorius, Day 4, part 5. Pendant que M. Step tente de réanimer Reeva, Oscar pleure. Please let her leave, she must not die. Dans salle, Oscar Pistorius se bouche les oreilles. M. Step a appelé les urgences pour demander à ce qu’une ambulance soit envoyée, puisque personne ne l’avait fait. M. Step est resté. Oscar était à ses côtés tout du long. Puis il est monté à l’étage. M. Step a demandé à l’officier s’il savait où était l’arme. Il ne savait pas. Oscar est redescendu quelques minutes plus tard. Puis l’ambulance est arrivée. M. Step a laissé son numéro de téléphone au cas où et est rentré chez lui. L’officier l’a rappelé ensuite pour lui signifier que les avocats d’Oscar chercheraient sans doute à le joindre. Le lendemain matin, après être allé travaillé, sa femme l’a appelé vers 9h pour lui apprendre que la femme tuée la nuit précédente était la compagne d’Oscar Pistorius et qu’il se trouvait dans la maison d’Oscar Pistorius, ce qu’il ignorait. Le jour suivant, n’étant toujours pas contacté par la police, il appelle le poste de sécurité pour savoir qui appeler pour témoigner. On a pris son témoignage ensuite. M. Nel : d’autres témoignages par la suite ? Oui : auprès du Captain Vanart (?). M. Nel : ces premiers bang bang bang, que pensiez-vous que c’était ? Des coups de feu. Quand il est allé sur le balcon, après avoir entendu les cris de femme, quelques moments après les coups de feu, la lumière de la salle de bain était-elle allumée ou éteinte. Allumée. Puis il entendra des cris d’homme (help, help, help). Et les autres bruits ? Il a cru à d’autres coups de feu. Et recopier les mots d’hier (739 mots). Et les mots d’aujourd’hui (621), voilà. Ailleurs dans Vineland, ce male motorcycle club who for tax purposes had been reconstituted as a group of nuns dont le slogan est If they won’t let Harleys into Heaven, we’ll ride them straight to Hell. Jérôme Porée : L’existence est une « extase » ; elle n’est qu’un mouvement pour sortir de soi.

020917, version 6 (2 septembre 2017)

Dans Vineland, Zoyd croit aux cycles de vingt ans dans l’industrie du divertissement. Movies back in the twenties, radio in the forties, now records in the sixties. Auxquels succèdent, c’est assez clair dans le livre, la télévision dans les années quatre-vingt. Internet dans les années 2000 ? Le prochain truc en 2020-2040 ce sera quoi ? Recopié d’interminables mots d’Eff écrits à la main la semaine dernière ou quelque chose comme ça. Bilan à fin août 248 000 mots. Pour la première fois je me dis, j’espère qu’à telle date j’aurai fini telle phase. Procès Pistorius, Day 4, part 5. Pendant que M. Step tente de réanimer Reeva, Oscar pleure. Please let her leave, she must not die. Dans salle, Oscar Pistorius se bouche les oreilles. M. Step a appelé les urgences pour demander à ce qu’une ambulance soit envoyée, puisque personne ne l’avait fait. M. Step est resté. Oscar était à ses côtés tout du long. Puis il est monté à l’étage. M. Step a demandé à l’officier s’il savait où était l’arme. Il ne savait pas. Oscar est redescendu quelques minutes plus tard. Puis l’ambulance est arrivée. M. Step a laissé son numéro de téléphone au cas où et est rentré chez lui. L’officier l’a rappelé ensuite pour lui signifier que les avocats d’Oscar chercheraient sans doute à le joindre. Le lendemain matin, après être allé travaillé, sa femme l’a appelé vers 9h pour lui apprendre que la femme tuée la nuit précédente était la compagne d’Oscar Pistorius et qu’il se trouvait dans la maison d’Oscar Pistorius, ce qu’il ignorait. Le jour suivant, n’étant toujours pas contacté par la police, il appelle le poste de sécurité pour savoir qui appeler pour témoigner. On a pris son témoignage ensuite. M. Nel : d’autres témoignages par la suite ? Oui : auprès du Captain Vanart (?). M. Nel : ces premiers bang bang bang, que pensiez-vous que c’était ? Des coups de feu. Quand il est allé sur le balcon, après avoir entendu les cris de femme, quelques moments après les coups de feu, la lumière de la salle de bain était-elle allumée ou éteinte. Allumée. Puis il entendra des cris d’homme (help, help, help). Et les autres bruits ? Il a cru à d’autres coups de feu. Et recopier les mots d’hier (739 mots). Et les mots d’aujourd’hui (621), voilà.

020917, version 5 (2 septembre 2017)

Dans Vineland, Zoyd croit aux cycles de vingt ans dans l’industrie du divertissement. Movies back in the twenties, radio in the forties, now records in the sixties. Auxquels succèdent, c’est assez clair dans le livre, la télévision dans les années quatre-vingt. Internet dans les années 2000 ? Le prochain truc en 2020-2040 ce sera quoi ? Recopié d’interminables mots d’Eff écrits à la main la semaine dernière ou quelque chose comme ça. Bilan à fin août 248 000 mots. Pour la première fois je me dis, j’espère qu’à telle date j’aurai fini telle phase. Procès Pistorius, Day 4, part 5. Pendant que M. Step tente de réanimer Reeva, Oscar pleure. Please let her leave, she must not die. Dans salle, Oscar Pistorius se bouche les oreilles. M. Step a appelé les urgences pour demander à ce qu’une ambulance soit envoyée, puisque personne ne l’avait fait. M. Step est resté. Oscar était à ses côtés tout du long. Puis il est monté à l’étage. M. Step a demandé à l’officier s’il savait où était l’arme. Il ne savait pas. Oscar est redescendu quelques minutes plus tard. Puis l’ambulance est arrivée. M. Step a laissé son numéro de téléphone au cas où et est rentré chez lui. L’officier l’a rappelé ensuite pour lui signifier que les avocats d’Oscar chercheraient sans doute à le joindre. Le lendemain matin, après être allé travaillé, sa femme l’a appelé vers 9h pour lui apprendre que la femme tuée la nuit précédente était la compagne d’Oscar Pistorius et qu’il se trouvait dans la maison d’Oscar Pistorius, ce qu’il ignorait. Le jour suivant, n’étant toujours pas contacté par la police, il appelle le poste de sécurité pour savoir qui appeler pour témoigner. On a pris son témoignage ensuite. M. Nel : d’autres témoignages par la suite ? Oui : auprès du Captain Vanart (?). M. Nel : ces premiers bang bang bang, que pensiez-vous que c’était ? Des coups de feu. Quand il est allé sur le balcon, après avoir entendu les cris de femme, quelques moments après les coups de feu, la lumière de la salle de bain était-elle allumée ou éteinte. Allumée. Puis il entendra des cris d’homme (help, help, help). Et les autres bruits ? Il a cru à d’autres coups de feu. Et recopier les mots d’hier (739 mots).

020917, version 4 (2 septembre 2017)

Dans Vineland, Zoyd croit aux cycles de vingt ans dans l’industrie du divertissement. Movies back in the twenties, radio in the forties, now records in the sixties. Auxquels succèdent, c’est assez clair dans le livre, la télévision dans les années quatre-vingt. Internet dans les années 2000 ? Le prochain truc en 2020-2040 ce sera quoi ? Recopié d’interminables mots d’Eff écrits à la main la semaine dernière ou quelque chose comme ça. Bilan à fin août 248 000 mots. Pour la première fois je me dis, j’espère qu’à telle date j’aurai fini telle phase. Procès Pistorius, [Day 4, part 5->https://www.youtube.com/watch?v=rz-O_1nELy0]. Pendant que M. Step tente de réanimer Reeva, Oscar pleure. Please let her leave, she must not die. Dans salle, Oscar Pistorius se bouche les oreilles. M. Step a appelé les urgences pour demander à ce qu’une ambulance soit envoyée, puisque personne ne l’avait fait. M. Step est resté. Oscar était à ses côtés tout du long. Puis il est monté à l’étage. M. Step a demandé à l’officier s’il savait où était l’arme. Il ne savait pas. Oscar est redescendu quelques minutes plus tard. Puis l’ambulance est arrivée. M. Step a laissé son numéro de téléphone au cas où et est rentré chez lui. L’officier l’a rappelé ensuite pour lui signifier que les avocats d’Oscar chercheraient sans doute à le joindre. Le lendemain matin, après être allé travaillé, sa femme l’a appelé vers 9h pour lui apprendre que la femme tuée la nuit précédente était la compagne d’Oscar Pistorius et qu’il se trouvait dans la maison d’Oscar Pistorius, ce qu’il ignorait. Le jour suivant, n’étant toujours pas contacté par la police, il appelle le poste de sécurité pour savoir qui appeler pour témoigner. On a pris son témoignage ensuite. M. Nel : d’autres témoignages par la suite ? Oui : auprès du Captain Vanart (?). M. Nel : ces premiers bang bang bang, que pensiez-vous que c’était ? Des coups de feu. Quand il est allé sur le balcon, après avoir entendu les cris de femme, quelques moments après les coups de feu, la lumière de la salle de bain était-elle allumée ou éteinte. Allumée. Puis il entendra des cris d’homme (help, help, help). Et les autres bruits ? Il a cru à d’autres coups de feu.

020917, version 3 (2 septembre 2017)

Dans Vineland, Zoyd croit aux cycles de vingt ans dans l’industrie du divertissement. Movies back in the twenties, radio in the forties, now records in the sixties. Auxquels succèdent, c’est assez clair dans le livre, la télévision dans les années quatre-vingt. Internet dans les années 2000 ? Le prochain truc en 2020-2040 ce sera quoi ? Recopié d’interminables mots d’Eff écrits à la main la semaine dernière ou quelque chose comme ça. Bilan à fin août 248 000 mots. Pour la première fois je me dis, j’espère qu’à telle date j’aurai fini telle phase.

020917, version 2 (2 septembre 2017)

{Commentaires}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

{Autres articles}


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |