041017


569 mots pour Eff. Quelle misère... Mais j’ai sans le vouloir créé un pont précieux qui me permettra, demain sans doute, de changer de voix. Passer à autre chose. T’as eu le temps de faire tout ce que tu voulais ? Quand est-ce que ça arrive jamais ce genre de choses ? Adaptation de Réparer les vivants pour le théâtre, c’est difficile, ça plie parfois sous le poids de la narration. Le seul en scène sur ça, c’est vraiment pas évident. Les opérations vers la fin, ça fonctionne. Le reste, avec les voix, les projections vidéo, moins déjà. Compris pourquoi ce texte m’avait touché alors que Corniche Kennedy, relu ces derniers jours, vraiment m’a laissé à distance.

<  -  >

{Partager}
{Révisions}

6 révisions

041017, version 7 (4 novembre 2017)

Temps, Maylis de Kerangal
png/capture_d_ecran_2017-11-04_a_08.53.00.png
569 mots pour Eff. Quelle misère... Mais j’ai sans le vouloir créé un pont précieux qui me permettravite , demain sans doute, de changer de voix. Passer De passer à autre chose. T’as eu le temps de faire tout ce que tu voulais ? Quand est-ce que ça arrive jamais ce genre de choses ? [Adaptation->https://www.petitstmartin.com/spectacle/piece/reparer-les-vivants] Adaptation de Réparer les vivants pour le théâtre, c’est difficile, ça plie parfois sous le poids de la narration. Le seul en scène sur ça, c’est vraiment pas évident. Les opérations vers la fin, ça fonctionne. Le reste, avec les voix, les projections vidéo, moins déjà. Compris pourquoi ce texte m’avait touché alors que Corniche Kennedy, relu ces derniers jours, vraiment m’a laissé à distance.

041017, version 6 (3 novembre 2017)

569 mots pour Eff. Quelle misère... Mais j’ai sans le vouloir créé un pont précieux qui me permettra vite, demain sans doute, de changer de voix. De passer à autre chose. [H.->mot59] T’as avant qu’on parte au théâtre du petit Saint-Martin pour une adaptation Réparer les vivants  : t’as eu le temps de faire tout ce que tu voulais ? Quand est-ce que ça arrive jamais ce genre de choses ? Adaptation de Réparer les vivants pour le théâtre La pièce , c’est difficile, ça plie parfois sous le poids de la narration. Le seul en scène sur ça, c’est vraiment pas évident. Les opérations vers la fin, ça fonctionne. Le reste, avec les voix, les projections vidéo, moins déjà. Compris pourquoi ce texte m’avait touché alors que Corniche Kennedy, relu ces derniers jours, vraiment m’a laissé à distance.

041017, version 5 (30 octobre 2017)

569 mots pour Eff. Quelle misère... Mais j’ai sans le vouloir créé un pont précieux qui me permettra vite, demain sans doute, de changer de voix. De passer à autre chose. [H H .->mot59] avant qu’on parte au théâtre du petit Saint-Martin pour une adaptation Réparer les vivants : t’as eu le temps de faire tout ce que tu voulais ? Quand est-ce que ça arrive jamais ce genre de choses ? La pièce, c’est difficile, ça plie parfois sous le poids de la narration. Le seul en scène sur ça, c’est vraiment pas évident. Les opérations vers la fin, ça fonctionne. Le reste, avec les voix, les projections vidéo, moins déjà . Compris pourquoi ce texte m’avait touché alors que Corniche Kennedy, relu ces derniers jours, vraiment m’a laissé à distance réellement moins .

041017, version 4 (4 octobre 2017)

569 mots pour Eff. Quelle misère... Mais j’ai sans le vouloir créé un pont précieux qui me permettra vite, demain sans doute, de changer de voix. De passer à autre chose. H. avant qu’on parte au théâtre ... avant qu’on parte au théâtre du petit Saint-Martin pour une adaptation Réparer les vivants : t’as eu le temps de faire tout ce que tu voulais ? Quand est-ce que ça arrive jamais ? La pièce, c’est difficile, ça plie parfois sous le poids de la narration. Le seul en scène sur ça, c’est vraiment pas évident. Les opérations vers la fin, ça fonctionne. Le reste, avec les voix, les projections vidéo, moins. Compris pourquoi ce texte m’avait touché alors que Corniche Kennedy, relu ces derniers jours, réellement moins.

041017, version 3 (4 octobre 2017)

569 mots pour Eff. Quelle misère... Mais j’ai sans le vouloir créé un pont précieux qui me permettra vite, demain sans doute, de changer de voix. De passer à autre chose. H. avant qu’on parte au théâtre ... pour Réparer les vivants : t’as eu le temps de faire tout ce que tu voulais ? Quand est-ce que ça arrive jamais ?

041017, version 2 (4 octobre 2017)

{Commentaires}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

{Autres articles}


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |