111017


H. a collé deux feuilles A4 sur la porte d’entrée : quand on quitte l’appartement, on doit faire une croix là-dessus après avoir vérifié que la porte lapine était bien fermée. H. a beaucoup de patience vis à vis de mes (nombreux) moments de détresse. Il y a donc sur cette feuille des petites croix. Place de Clichy pour un verre avec Joachim : il a codé un petit jeu statique pour La crise. Me demande quand c’est que sort le CdT réédité, je ne sais plus. Et hier, préparant le fichier sur lequel travaille J. pour démarcher les libraires, je l’avais oublié. C’est un acte manqué. 536 mots pour Eff, prolongement d’hier (je n’ai pas été capable d’écrire le journal hier, je n’étais pas là dans mon corps au moment où mon corps rayonnait) et d’avant-hier, un plutôt bon moment qu’on pourrait semble-t-il résumer à ça : un mec roulant là sur une route sans savoir où aller, il s’arrête dans un champ où quelqu’un regarde quelque chose (mais quoi) et personne ne se parle. Et c’est censé être beau. Morphine s’appelle de nouveau Morphine. Et, effectivement, et il m’avait semblé que ce serait le cas, ça fonctionne beaucoup mieux quand on en vient aux procédures médicales. Ou bien alors il faut aller dans le sens du tournesol de Kerouac qu’était Neal Cassady :

Et puis Neal s’est tu, il est allé s’asseoir à la cuisine, entre Jeff et moi, et il s’est mis à regarder droit devant lui, pétrifié, buté, sans plus voir le reste du monde. Il était simplement en train de s’abstraire un instant pour recharger ses batteries. Si on l’avait touché, il aurait vacillé comme le rocher en équilibre sur un petit caillou au bord du gouffre, qui peut aussi bien dégringoler que continuer à osciller. Et puis, brusquement, ce rocher s’est mué en tournesol, son visage s’est éclairé d’un beau sourire, il a regardé autour de lui comme le dormeur qui s’éveille, et il a déclaré : « Ah, tous ces gens formidables qui sont là, avec moi ! C’est pas chouette, ça ? Qu’est-ce que c’est chouette, Jack ! »
<  -  >

{Partager}
{Révisions}

6 révisions

111017, version 7 (11 novembre 2017)

[H H .->mot59] a collé deux feuilles A4 sur la porte d’entrée : quand on quitte l’appartement, on doit faire une croix là-dessus après avoir vérifié que la porte porte lapine était bien fermée . lapine était bien fermée. [H.->mot59] H. a beaucoup de patience vis quant à vis de mes ( nombreux ) moments de détresse. Il y a donc sur cette feuille des petites croix. Place de Clichy pour un verre avec Joachim : il a codé [un un petit jeu statique->http://relire statique pour la Crise .net/partir/] pour [La crise->https://www.publie.net/livre/la-crise-joachim-sene/]. Me demande quand c’est que sort le [CdT réédité->https://www CdT réédité , je ne sais plus .publie.net/livre/coup-de-tete-guillaume-vissac/], je ne sais plus. Et hier, préparant le fichier sur lequel travaille J. pour démarcher les libraires, je l’avais oublié omis . C’est un acte manqué. 536 mots pour Eff, prolongement d’hier (je n’ai pas été capable d’écrire le journal hier, je n’étais pas là dans mon corps au moment où mon corps rayonnait) et d’avant-hierC’est un acte manqué mais généralisé depuis des mois tant ça m’est inconfortable de porter mon propre livre. 536 mots pour Eff , prolongement d’hier ( je n’ai pas été capable d’écrire le journal hier , je n’étais pas dans mon corps au moment mon corps rayonnait ) et d’avant-hier , un plutôt bon moment qu’on pourrait semble-t-il résumer à ça : un mec roulant là sur une route sans savoir où aller, il s’arrête dans un champ où quelqu’un regarde quelque chose (mais quoi) et personne ne se parle. Et c’est censé être beau. Morphine s’appelle de nouveau Morphine. C’est bien pour l’instant. Et, effectivement, et comme il m’avait semblé que ce serait le cas, ça fonctionne beaucoup mieux plus quand on en vient aux procédures médicales. Ou bien alors il faut aller dans le sens du tournesol de Kerouac qu’était Neal Cassady :

<blockquote>Et puis Neal s’est tu, il est allé s’asseoir à la cuisine, entre Jeff et moi, et il s’est mis à regarder droit devant lui, pétrifié, buté, sans plus voir le reste du monde. Il était simplement en train de s’abstraire un instant pour recharger ses batteries. Si on l’avait touché, il aurait vacillé comme le rocher en équilibre sur un petit caillou au bord du gouffre, qui peut aussi bien dégringoler que continuer à osciller. Et puis, brusquement, ce rocher s’est mué en tournesol, son visage s’est éclairé d’un beau sourire, il a regardé autour de lui comme le dormeur qui s’éveille, et il a déclaré : « Ah, tous ces gens formidables qui sont là, avec moi ! C’est pas chouette, ça ? Qu’est-ce que c’est chouette, Jack ! »</blockquote>
Migraine, Publie.net, Coup de tête, Joachim Séné, H., ///, Jack Kerouac, Neal Cassady

111017, version 6 (10 novembre 2017)

H. a collé deux feuilles A4 sur la porte d’entrée : sur laquelle il est stipulé que quand on quitte l’appartement, on doit faire une croix là-dessus après avoir vérifié que la porte lapine de la chambre , qui sépare les lapins , était bien fermée. H. a beaucoup de patience quant à mes moments de détresse. Il y a donc sur cette feuille des petites croix. Place de Clichy pour un verre avec Joachim : il a codé un petit jeu statique pour la Crise. Me demande quand c’est que sort le CdT réédité, je ne sais plus. Et hier, préparant le fichier sur lequel travaille J. pour démarcher les libraires, je l’avais omis. C’est un acte manqué mais généralisé depuis des mois tant ça m’est inconfortable de porter mon propre livre. 536 mots pour Eff, prolongement d’hier (je n’ai pas été capable d’écrire le journal hier, je n’étais pas là dans mon corps au moment où mon corps rayonnait) et d’avant-hier, un plutôt bon moment qu’on pourrait semble-t-il résumer à comme ça : un mec roulant là sur une route sans savoir où aller, il s’arrête dans un champ où quelqu’un regarde quelque chose (mais quoi) et personne ne se parle. Et c’est censé être beau. Morphine s’appelle de nouveau Morphine. C’est bien pour l’instant. Et, effectivement, comme il m’avait semblé que ce serait le cas, ça fonctionne beaucoup plus quand on en vient aux procédures médicales. Ou bien alors il faut aller dans le sens du tournesol de Kerouac qu’était Neal Cassady :

<blockquote>Et puis Neal s’est tu, il est allé s’asseoir à la cuisine, entre Jeff et moi, et il s’est mis à regarder droit devant lui, pétrifié, buté, sans plus voir le reste du monde. Il était simplement en train de s’abstraire un instant pour recharger ses batteries. Si on l’avait touché, il aurait vacillé comme le rocher en équilibre sur un petit caillou au bord du gouffre, qui peut aussi bien dégringoler que continuer à osciller. Et puis, brusquement, ce rocher s’est mué en tournesol, son visage s’est éclairé d’un beau sourire, il a regardé autour de lui comme le dormeur qui s’éveille, et il a déclaré : « Ah, tous ces gens formidables qui sont là, avec moi ! C’est pas chouette, ça ? Qu’est-ce que c’est chouette, Jack ! »</blockquote>

111017, version 5 (12 octobre 2017)

H. a collé deux feuilles A4 sur la porte d’entrée sur laquelle il est stipulé que quand on quitte l’appartement, on doit faire une croix après avoir vérifié que la porte de la chambre, qui sépare les lapins, était bien fermée. H. a beaucoup de patience quant à mes moments de détresse. Il y a donc sur cette feuille des petites croix. Place de Clichy pour un verre avec Joachim : il a codé un petit jeu statique pour la Crise. Me demande quand c’est que sort le CdT réédité, je ne sais plus. Et hier, préparant le fichier sur lequel travaille J. pour démarcher les libraires, je l’avais omis. C’est un acte manqué mais généralisé depuis des mois tant ça m’est inconfortable de porter mon propre livre. 536 mots pour Eff, prolongement d’hier (je n’ai pas été capable d’écrire le journal hier, je n’étais pas là dans mon corps au moment où mon corps rayonnait) et d’avant-hier, un plutôt bon moment qu’on pourrait semble-t-il résumer comme ça : un mec roulant là sur une route sans savoir où aller, il s’arrête dans un champ où quelqu’un regarde quelque chose (mais quoi) et personne ne se parle. Et c’est censé être beau. Morphine s’appelle de nouveau Morphine. C’est bien pour l’instant. Et, effectivement, comme il m’avait semblé que ce serait le cas, ça fonctionne beaucoup plus quand on en vient aux procédures médicales. Ou bien alors il faut aller dans le sens du tournesol de Kerouac qu’était Neal Cassady :

<blockquote>Et puis Neal s’est tu, il est allé s’asseoir à la cuisine, entre Jeff et moi, et il s’est mis à regarder droit devant lui, pétrifié, buté, sans plus voir le reste du monde. Il était simplement en train de s’abstraire un instant pour recharger ses batteries. Si on l’avait touché, il aurait vacillé comme le rocher en équilibre sur un petit caillou au bord du gouffre, qui peut aussi bien dégringoler que continuer à osciller. Et puis, brusquement, ce rocher s’est mué en tournesol, son visage s’est éclairé d’un beau sourire, il a regardé autour de lui comme le dormeur qui s’éveille, et il a déclaré : « Ah, tous ces gens formidables qui sont là, avec moi ! C’est pas chouette, ça ? Qu’est-ce que c’est chouette, Jack ! »</blockquote>

111017, version 4 (11 octobre 2017)

H. a collé deux feuilles A4 sur la porte d’entrée sur laquelle il est stipulé que quand on quitte l’appartement, on doit faire une croix après avoir vérifié que la porte de la chambre, qui sépare les lapins, était bien fermée. H. a beaucoup de patience quant à mes moments de détresse. Il y a donc sur cette feuille des petites croix. Place de Clichy pour un verre avec Joachim : il a codé un petit jeu statique pour la Crise. Me demande quand c’est que sort le CdT réédité, je ne sais plus. Et hier, préparant le fichier sur lequel travaille J. pour démarcher les libraires, je l’avais omis. C’est un acte manqué mais généralisé depuis des mois tant ça m’est inconfortable de porter mon propre livre. 536 mots pour Eff, prolongement d’hier (je n’ai pas été capable d’écrire le journal hier, je n’étais pas là dans mon corps au moment où mon corps rayonnait) et d’avant-hier, un plutôt bon moment qu’on pourrait semble-t-il résumer comme ça : un mec roulant là sur une route sans savoir où aller, il s’arrête dans un champ où quelqu’un regarde quelque chose (mais quoi) et personne ne se parle. Et c’est censé être beau. Morphine s’appelle de nouveau Morphine. C’est bien pour l’instant. Et, effectivement, comme il m’avait semblé que ce serait le cas, ça fonctionne beaucoup plus quand on en vient aux procédures médicales.

111017, version 3 (11 octobre 2017)

H. a collé deux feuilles A4 sur la porte d’entrée sur laquelle il est stipulé que quand on quitte l’appartement, on doit faire une croix après avoir vérifié que la porte de la chambre, qui sépare les lapins, était bien fermée. H. a beaucoup de patience quant à mes moments de détresse. Il y a donc sur cette feuille des petites croix. Place de Clichy pour un verre avec Joachim : il a codé un petit jeu statique pour la Crise. Me demande quand c’est que sort le CdT réédité, je ne sais plus. Et hier, préparant le fichier sur lequel travaille J. pour démarcher les libraires, je l’avais omis. C’est un acte manqué mais généralisé depuis des mois tant ça m’est inconfortable de porter mon propre livre. 536 mots pour Eff, prolongement d’hier (je n’ai pas été capable d’écrire le journal hier, je n’étais pas là dans mon corps au moment où mon corps rayonnait) et d’avant-hier, un plutôt bon moment qu’on pourrait semble-t-il résumer comme ça : un mec roulant là sur une route sans savoir où aller, il s’arrête dans un champ où quelqu’un regarde quelque chose (mais quoi) et personne ne se parle. Et c’est censé être beau.

111017, version 2 (11 octobre 2017)

{Commentaires}

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

{Autres articles}


Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |