191017


J’ai tellement de mal avec la haine des autres. Les lâchetés qu’ils ont dans le cœur, la tête. Ça me ramène à mes propres lâchetés. Des hontes et des regrets. Mêmes des regrets futiles, mêmes des hontes humbles. Et des gestes absurdes, et des mouvements très cons. J’ai un problème avec la distance. C’est que j’en manque, à l’instant T. J’ai un problème avec l’instant T. J’ai un problème avec le temps, avec l’acceptation d’un temps absolu, révolu. Accepter, oublier, prendre du recul. C’était des mots pour moi. Et je confonds le message et le médium, c’est un problème depuis longtemps. Et le progrès. Ou plutôt, non, l’absence de progrès. Retomber dans ses travers. Chuter de cheval et remonter pour rechuter encore. Là, il n’y avait pas de cheval. Je ne saurai plus ce que ça veut dire tout ça (c’est vrai). 936 mots pour Eff sur les Incatatie IV, en grande partie sur ça, et le souvenir de cette chanson de Daniel Darc, la seule de lui que j’aime.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

191017, version 5 (20 novembre 2017)

Vide, Temps, Simeon ten Holt, Daniel Darc
jpg/dsc_0061.jpg
J’ai tellement beaucoup de mal avec la haine des autres. Les lâchetés qu’ils ont dans le cœur, dans la tête. Ça me ramène à mes propres lâchetés. Des hontes et des regrets. Mêmes des regrets futiles, mêmes des hontes humbles. Et des gestes absurdes, et des mouvements très cons. J’ai un problème avec la distance. C’est que j’en manque, à l’instant T, de distance . J’ai un problème avec l’instant T. J’ai un problème avec le temps, avec l’acceptation d’un temps absolu, révolu. Accepter, oublier, prendre du recul. C’était des mots pour moi. Et je confonds le message et le médium, c’est un problème que j’ai depuis longtemps. Et le progrès. Ou plutôt, non, l’absence de progrès. Retomber dans ses travers. Chuter de cheval et remonter pour rechuter encore. Là, il n’y avait pas de cheval. Je ne saurai plus ce que ça veut dire tout ça (c’est vrai). 936 mots pour Eff sur les [Incatatie IV->https://www.youtube.Et il y a fort à parier que je ne comprendrai plus le moindre mot écrit ici ce soir une fois venu le temps de la publication en ligne (c’est vrai). com/watch  ? C’est comme ça . v=PMONkZ7RXbo], 936 mots pour Eff sur les Incatatie IV , en grande partie sur ça, et le souvenir de cette chanson de Daniel Darc, la seule de lui que j’aime. , Les regrets .

191017, version 4 (20 novembre 2017)

J’ai beaucoup de mal avec la haine des autres. Les lâchetés qu’ils ont dans le cœur, ou dans la tête. Ça me ramène à mes propres lâchetés. Des hontes et des regrets. Mêmes des regrets futiles, mêmes des hontes humbles. C’est toujours là, on avance avec ça. Et des gestes absurdes, et des mouvements très cons. J’ai un problème avec la distance. C’est que j’en manque, à l’instant T, de distance . J’ai un problème avec l’instant T. J’ai un problème avec le temps, avec l’acceptation d’un temps absolu, révolu. Accepter, oublier, prendre du recul. C’était des mots pour moi. Et je confonds le message et le médium, c’est un problème que j’ai depuis longtemps. Et le progrès. Ou plutôt, non, l’absence de progrès. Retomber dans ses travers. Chuter de cheval et remonter pour rechuter encore. Là, il n’y avait pas de cheval. Et il y a fort à parier que je ne comprendrai plus le moindre mot écrit ici ce soir une fois venu le temps de la publication en ligne (c’est vrai). C’est comme ça. C’est le jeu. 936 mots pour Eff sur les Incatatie Incatatie IV, , en grande partie sur ça, et le souvenir de cette chanson de Daniel Darc, la seule que je crois avoir jamais aimé de lui que j’aime , Les regrets.

191017, version 3 (10 novembre 2017)

J’ai beaucoup de mal avec la haine des autres. Les lâchetés qu’ils ont dans le cœur ou dans la tête. Ça me ramène à mes propres lâchetés. Des hontes et des regrets. Mêmes des regrets futiles, mêmes des hontes humbles. C’est toujours là, on avance avec ça. Et des gestes absurdes, et des mouvements très cons. J’ai un problème avec la distance. C’est que j’en manque, à l’instant T. J’ai un problème avec l’instant T. J’ai un problème avec le temps, avec l’acceptation d’un temps absolu, révolu. Accepter, oublier, prendre du recul. C’était des mots pour moi. Et je confonds le message et le médium, c’est un problème que j’ai depuis longtemps. Et le progrès. Ou plutôt, non, l’absence de progrès. Retomber dans ses travers. Chuter de cheval et remonter pour rechuter encore. Là, il n’y avait pas de cheval. Et il y a fort à parier que je ne comprendrai plus le moindre mot écrit ici ce soir une fois venu le temps de la publication en ligne (c’est vrai). C’est comme ça. C’est le jeu. 936 mots pour Eff sur les Incatatie IV, en grande partie sur ça, et le souvenir de cette chanson de Daniel Darc, la seule que je crois avoir jamais aimé de lui, Les regrets.

191017, version 2 (19 octobre 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |