101117


Dernier jour d’une expo de mon père dans la ville où j’ai grandi. Une série sur des arbres et des corps sont cachés, ou pas, dans ces arbres. On s’approchera de moi pour me dire tu te souviens pas de moi ? Mais non. Je n’ai pas de mémoire pour les noms, les visages, les ombres, les gens quoi. Ma mère lira des textes là, dont un extrait des Vagues traduites par Christine, mais aussi Camille Claudel, Frida Kaloh. C’était bien. Quand soudain : La vache et le prisonnier ! Je récupère Le docteur Jivago qui vient de là-haut et qui pèse 600 pages. Et 526 mots pour Eff.

<  -  >

Partager

Révisions

7 révisions

101117, version 8 (10 décembre 2017)

Dernier jour d’une expo de mon père dans la ville où j’ai grandi. Une série sur des arbres et des corps sont cachés, ou pas, dans ces arbres. On s’approchera de moi pour me dire tu te souviens pas de moi ? Mais non. Je n’ai pas de mémoire pour les noms, les visages, les ombres, les gens quoi. Ma mère lira des textes là, dont un extrait des Vagues [traduites->http://christinejeanney traduit par Christine , mais aussi Camille Claudel , Frida Kaloh .net/spip.php ?rubrique29] par [Christine->http://christinejeanney.net], mais aussi Camille Claudel, Frida Kaloh. C’était bien. Quand soudain : La vache et le prisonnier ! Je récupère Le docteur Jivago qui vient de là-haut et qui pèse 600 pages sent ça . Et 526 mots pour Eff.
Christine Jeanney, Virginia Woolf, Père, Mère, Boris Pasternak
jpg/dsc_0385.jpg

101117, version 7 (9 décembre 2017)

Dernier jour d’une expo de mon père l’expo paternelle dans la ville où j’ai grandi. Une série sur des arbres et des corps sont cachés, ou pas, dans ces arbres. On s’approchera de moi pour me dire tu te souviens pas de moi ? Mais non. Je n’ai pas de mémoire pour les noms, les visages, les ombres, les gens quoi. Ma mère lira des textes là, dont un extrait des Vagues traduit par Christine, mais aussi Camille Claudel, Frida Kaloh. C’était bien. Quand soudain : La vache et le prisonnier ! Je récupère Le docteur Jivago qui vient de là-haut et qui sent ça. Et 526 mots pour Eff.

101117, version 6 (9 décembre 2017)

Dernier jour de l’expo paternelle dans la ville où j’ai grandi. Une série sur des arbres et des corps sont cachés, ou pas, dans ces arbres. On s’approchera de moi pour me dire tu te souviens pas de moi ? Mais non. Je n’ai pas de mémoire pour les noms, les visages, les ombres, les gens quoi. Ma mère lira des textes là, dont un extrait des Vagues traduit par Christine, mais aussi Camille Claudel, Frida Kaloh. C’était bien. Quand soudain : La vache et le prisonnier  ! prisonnier . Je récupère Le docteur Jivago qui vient de là-haut et qui sent ça. Et 526 mots pour Eff.

101117, version 5 (8 décembre 2017)

Dernier jour de l’expo paternelle de mon père dans la ville où j’ai grandi. Une série sur des arbres et des corps sont cachés, ou pas, dans ces arbres. On s’approchera de moi pour me dire tu te souviens pas de moi ? Mais non. Je n’ai pas de mémoire pour les noms, les visages, les ombres, les gens quoi. Ma mère lira des textes là, dont un extrait des Vagues traduit par Christine, mais aussi Camille Claudel, Frida Kaloh. C’était bien. Quand soudain : La vache et le prisonnier. Je récupère Le docteur Jivago qui vient de là-haut et qui sent ça. Et 526 mots pour Eff.

101117, version 4 (4 décembre 2017)

Dernier jour de l’expo de mon père dans la une ville où j’ai grandi. Une série sur des arbres et des corps sont cachés, ou pas, dans ces arbres. On s’approchera de moi pour me dire tu te souviens pas de moi ? Mais non. Je n’ai pas de mémoire pour les noms, les visages, les ombres, les gens quoi. Ma mère lira des textes là, dont un extrait des Vagues traduit par Christine, mais aussi Camille Claudel, Frida Kaloh. C’était bien. Quand soudain : La vache et le prisonnier. Je récupère Le docteur Jivago qui vient de là-haut et qui sent ça . là-haut . Et 526 mots pour Eff.

101117, version 3 (2 décembre 2017)

Dernier jour de l’expo de mon père dans une ville où j’ai grandi. Une série sur des arbres et des corps sont cachés, ou pas, dans ces arbres. On s’approchera de moi pour me dire tu te souviens pas de moi ? Mais non. Je n’ai pas de mémoire pour les noms, les visages, les ombres, les gens quoi. Ma mère lira des textes là, dont un extrait des Vagues traduit par Christine, mais aussi Camille Claudel, Frida Kaloh. C’était bien. Quand soudain : La vache et le prisonnier. Je récupère Le docteur Jivago qui vient de là-haut. Et 526 mots pour Eff.

101117, version 2 (10 novembre 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |