151117


Maintenant que pour l’ascenseur et le ballon d’eau chaude c’est bon, c’est la connexion internet qui flanche. Il y a toujours un truc. 518 mots pour Eff, sans âme, comme un somnolent. Et je me vois faire. Vivre, pas vivre. Ça m’effraie.

<  -  >

Partager

Révisions

8 révisions

151117, version 9 (15 décembre 2017)

Maintenant que pour l’ascenseur et le ballon d’eau chaude c’est bon chauffe-eau sont réparés , c’est la connexion internet qui flanche. Il y a toujours un truc. C’est un grain ce truc. 518 mots pour Eff, sans âme, comme un somnolent. Tout ça, c’est insupportable. Et je me vois faire. Vivre, pas vivre. Ça m’effraie.
Vide, Fly, Dragon Ball

151117, version 8 (15 décembre 2017)

Maintenant que l’ascenseur et le chauffe-eau sont réparés, c’est la connexion internet qui flanche. Il y a toujours un truc. Dans la glu, dans le maëlstrom, il y a toujours un truc. C’est un grain ce truc. Comment je peux me débarrasser de ça sans tout foutre en l’air ? Je sais pas. 518 mots pour Eff, sans âme, comme un somnolent. Tout ça, c’est insupportable. Et je me vois fois faire. Vivre, pas vivre. Ça m’effraie.Ça me débecte. Ça me désespère.

151117, version 7 (14 décembre 2017)

Maintenant que l’ascenseur et le chauffe-eau sont réparés, c’est la connexion internet qui flanche. Il y a toujours un truc. Dans la glunoire que j’ai dans la tête , dans le maëlstrompermanent de ces jours , il y a aussi toujours un truc. C’est un grain ce truc. Comment je peux me débarrasser de ça sans tout foutre en l’air ? Je ne sais pas. Ça va sûrement sauter, ces mots, au montage. 518 mots pour Eff, sans âme, comme un somnolent. Tout ça, c’est insupportable. Tout. Je suis hors de moi depuis trois jours. Littéralement. Et je me fois faire. Vivre, pas vivre. Ça m’effraie. Ça me débecte. Ça me désespère.Mais non : pour pouvoir désespérer il aurait déjà fallu espérer à un moment donné.

151117, version 6 (9 décembre 2017)

Maintenant que l’ascenseur et le chauffe-eau sont réparés, c’est la connexion internet qui flanche. Il y a toujours un truc. Dans la glu noire que j’ai dans la tête, dans le maëlstrom maelstrom permanent de ces jours, il y a aussi toujours un truc. C’est un grain ce truc. Comment je peux me débarrasser de ça sans tout foutre en l’air ? Je ne sais pas. Ça va sûrement sauter, ces mots, au montage. 518 mots pour Eff, sans sans âme, comme un somnolent. . Tout ça, c’est insupportable. Tout. Je suis hors de moi depuis trois jours. Littéralementhors . Et je me fois faire. Vivre, pas vivre. Ça m’effraie. Ça me débecte. Ça me désespère. Mais non : pour pouvoir désespérer il aurait déjà fallu espérer espérer à un moment donné.

151117, version 4 (15 novembre 2017)

Maintenant que l’ascenseur et le chauffe-eau sont réparés, c’est la connexion internet qui flanche. Il y a toujours un truc. Dans la glu noire que j’ai dans la tête, dans le maelstrom permanent de ces jours, il y a aussi toujours un truc. C’est un grain ce truc. Comment je peux me débarrasser de ça sans tout foutre en l’air ? Je ne sais pas. Ça va sûrement sauter, ces mots, au montage. 518 mots pour Eff, sans âme, comme un somnolent. Tout ça, c’est insupportable. Tout. Je suis hors de moi depuis trois jours. Littéralement hors. Et je me fois faire. Vivre, pas vivre. Ça m’effraie. Ça me débecte. Ça me désespère. Mais non : pour pouvoir désespérer il aurait déjà fallu espérer à un moment donné.

151117, version 3 (15 novembre 2017)

Maintenant que l’ascenseur et le chauffe-eau sont réparés, c’est la connexion internet qui flanche. Il y a toujours un truc. Dans la glu noire que j’ai dans la tête, dans le maelstrom permanent de ces jours, il y a aussi toujours un truc. C’est un grain ce truc. Comment je peux me débarrasser de ça sans tout foutre en l’air ? Je ne sais pas. Ça va sûrement sauter, ces mots, au montage. 518 mots pour Eff, sans âme, comme un somnolent.

151117, version 2 (15 novembre 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |