191117


H. est allé chercher des jus d’orange fraichement pressés avant le début du troisième et dernier jour de salon. Plus de monde (on vendra moins). C’est qu’ils piétinent. Acheté un exemplaire numéroté (n°4) des Métamorphoses. En face de nous il y avait les patates parlantes et une histoire des droits du cochon, je sais plus. On revient plus légers d’une soixantaine de livres. Ça se sent dans les bras et puis dans les épaules. J’aurai besoin qu’une tierce personne fasse l’éloge des choix éditoriaux de La vie verticale, un an après la parution, pour réaliser que oui, j’ai fait du bon boulot sur ce livre. On a tous bien bossé.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

191117, version 5 (20 décembre 2017)

Publie.net, H., Ovide, Marie Cosnay, Lou Sarabadzic
jpg/dsc_0402-2.jpg
[H H .->mot19] est allé chercher des jus d’orange fraichement pressés avant le début du troisième et dernier jour de [salon->https://www salon .lautrelivre.fr/pages/presentation-salon]. Plus de monde ( mais on vendra moins). . C’est qu’ils piétinent. Acheté un exemplaire numéroté (n°4) des [Métamorphoses->http://www . Métamorphoses . editionsdelogre.fr/books/view/-Publius-Ovidius-Naso—Ovide-Les-Metamorphoses]. En face de nous il y avait les patates parlantes et une histoire des droits du cochon, je sais plus. On revient plus légers d’une soixantaine de livres. Ça se sent dans les bras et puis dans les épaules. J’aurai besoin qu’une tierce personne fasse l’éloge des choix éditoriaux de [La vie verticale->https://www.publie.net/livre/la-vie-verticale-lou-sarabadzic/], J’aurais besoin qu’une tierce personne fasse l’éloge des choix éditoriaux de La vie verticale , un an après la parution, pour réaliser que oui, j’ai fait du bon boulot sur ce livre. On a tous bien bossé.

191117, version 4 (9 décembre 2017)

H. est allé chercher des jus d’orange fraichement pressés avant le début du troisième et dernier jour de salon. Plus de monde mais on vendra moins. C’est qu’ils piétinent. Acheté un exemplaire numéroté (n°4) des Métamorphoses . Métamorphoses d’Ovide traduit par Marie , qui passera un moment sur le stand . En face de nous il y avait les patates parlantes et une histoire des droits du cochon, je ne sais plus. On revient plus légers d’une soixantaine de livres. Ça se sent dans les bras et puis dans les épaules. J’aurais besoin qu’une tierce personne fasse l’éloge des choix éditoriaux de La vie verticale, un an après la parution, pour réaliser que oui, j’ai fait du bon boulot sur ce livre. On a tous bien bossé.

191117, version 3 (25 novembre 2017)

H. est allé chercher des jus d’orange pressés avant le début du troisième et dernier jour de salon. Plus de monde mais on vendra moins. Acheté un exemplaire numéroté (n°4) des Métamorphoses d’Ovide traduit par Marie, qui passera un moment sur le stand. En face de nous il y avait les patates parlantes et une histoire des droits du cochon, je ne sais plus. On revient plus légers d’une soixantaine de livres. Ça se sent dans les bras et puis dans les épaules. J’aurais besoin qu’une tierce personne fasse l’éloge des choix éditoriaux de La vie verticale, un an après la parution, pour réaliser que oui, j’ai fait du bon boulot sur ce livre. On a tous bien bossé.

191117, version 2 (19 novembre 2017)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |