260118


Je passe le bac ou quoi. J’étais censé savoir par cœur des trucs mais je sais rien en fait. On doit écrire un texte à la première personne, triste, sur Berlin. Il fallait que ce soit triste. C’était ça la consigne. Ce que j’écris est calqué sur cette chanson. Il est assis en face de moi, me demande une cartouche (j’en ai pas). Nous sommes dans un point dans le temps antérieur à sa composition et ce que je lui dis de cette chanson risque de provoquer un paradoxe temporel (mais je lui dis quand même). Journée improductive, sans cesse empêché ou ralenti par des trucs extérieurs. Ou intérieurs. Des fois c’est intérieur. 615 mots pour Eff seront écrits sur la bande-son de ce machin bizarre qui s’appelle Texnholyze. Chaque soir, depuis que je me suis remis à Morphine(s), c’est me dire merde, c’est bon, ce soir je zappe Morphine(s), ce soir je fais autre chose... Et chaque soir je me replonge dedans quand même (et c’est très bien comme ça).

<  -  >

Partager

Révisions

8 révisions

260118, version 9 (26 février 2018)

Publie.net, David Bowie, Temps, Rêve, ///, Hajime Mizoguchi
Je passe le bac [ou quoi->mot126 ]. ou quoi . J’étais censé savoir par cœur des trucs mais je sais rien en fait. On doit écrire un texte à la première personne, triste, sur Berlin. Il fallait que ce soit triste. C’était ça la consigne. Ce que j’écris est calqué sur [cette chanson->https://www cette chanson .youtube.com/watch ?v=QWtsV50_-p4]. Il Bowie est assis en face de moi, qui me demande une cartouche (j’en ai pas). Nous Il ne sait pas encore que Where are we now existera un jour car nous sommes dans un point dans le temps antérieur à sa composition et ce que je lui . dis de [cette chanson->https://www.youtube.com/watch?v=QWtsV50_-p4] Ce que je lui dis de cette chanson risque de provoquer un paradoxe temporel ( mais , je lui dis quand même ). pense . Journée improductive, sans cesse empêché ou ralenti par des trucs extérieurs. Ou intérieurs. Des fois c’est intérieur. 615 mots pour Eff seront écrits sur la bande-son de ce machin bizarre qui s’appelle Texnholyze. Chaque soir, depuis que je me suis remis à Morphine(s), c’est me dire merde allez , c’est bon, ce soir je zappe Morphine(s), ce soir je fais autre chose... Et chaque soir je me replonge dedans quand même ( et c’est très bien comme ça). .
jpg/dsc_0627.jpg

260118, version 8 (25 février 2018)

Je passe le bac ou quoi. J’étais censé savoir par cœur des trucs mais je sais rien en fait. On doit écrire un texte à la première personne, triste, sur Berlin. Il fallait que ce soit triste. C’était ça la consigne. Ce que j’écris est calqué sur cette chanson. David Bowie est assis en face de moi qui me demande une cartouche (j’en ai pas). Il ne sait pas encore que Where are we now existera un jour car nous sommes dans un point dans le temps antérieur à sa composition. Ce que je lui dis de cette chanson risque de provoquer un paradoxe temporel, je pense. Je lui dis, qu’un jour il écrira cette chanson triste sur Berlin, celle que je retranscris ici, avec l’air, de mémoire, c’est-à-dire mal sans doute. Journée improductive, sans cesse empêché ou ralenti par des trucs extérieurs, ou intérieurs . Ou intérieurs. Des fois c’est intérieur. 615 mots pour Eff seront écrits sur la bande-son de ce machin bizarre qui s’appelle Texnholyze. Chaque soir, depuis que je me suis remis à Morphine(s), c’est me dire allez, c’est bon, ce soir je zappe Morphine(s), ce soir je fais autre chose... Et chaque soir je me replonge dedans quand même et c’est très bien comme ça.

260118, version 7 (22 février 2018)

Je passe le bac ou quoi un truc . J’étais censé savoir par cœur des trucs mais je sais rien en fait. On doit écrire un texte à la première personne, triste, sur Berlin. Il fallait que ce soit triste. C’était ça la consigne. Ce que j’écris est calqué sur cette chanson. David Bowie est assis en face de moi qui me demande une cartouche (j’en ai pas). Il ne sait pas encore que Where are we now existera un jour car nous sommes dans un point dans le temps antérieur à sa composition. Je lui dis, qu’un jour il écrira cette chanson triste sur Berlin, celle que je retranscris ici, avec l’air, de mémoire, c’est-à-dire mal sans doute. Journée improductive, sans cesse empêché ou ralenti par des trucs extérieurs, ou intérieurs. Des fois c’est intérieur. 615 mots pour Eff seront écrits sur la bande-son de ce machin bizarre qui s’appelle Texnholyze . Texnholyze . Chaque soir, depuis que je me suis remis à Morphine(s), c’est me dire allez, c’est bon, ce soir je zappe Morphine(s), ce soir je fais autre chose... Et chaque soir je me replonge dedans quand même et c’est très bien comme ça.

260118, version 6 (21 février 2018)

Je passe le bac ou un truccomme ça . J’étais censé savoir par cœur des trucs mais je ne sais rien en fait . On doit écrire un texte à la première personne, triste, sur Berlin. Il fallait que ce soit triste. C’était ça la consigne. Ce que j’écris est calqué sur cette chanson. David Bowie est assis en face de moi qui me demande une cartouche (j’en ai pas). Il ne sait pas encore que Where are we now existera un jour car nous sommes dans un point dans le temps antérieur à sa composition. Je lui dis, qu’un jour il écrira cette chanson triste sur Berlin, celle que je retranscris ici, avec l’air, de mémoire, c’est-à-dire mal sans doute . Journée improductive, sans cesse empêché ou ralenti par des trucs extérieurs, ou intérieurs. Des fois c’est intérieur. 615 mots pour Eff seront écrits sur la bande-son de ce machin bizarre qui s’appelle Texnholyze. Chaque soir, depuis que je me suis remis à Morphine(s), c’est me dire allez, c’est bon, ce soir je zappe Morphine(s), ce soir je fais autre chose... Et chaque soir je me replonge dedans quand même et c’est très bien comme ça.

260118, version 5 (4 février 2018)

260118, version 4 (26 janvier 2018)

Je passe le bac ou un truc comme ça. J’étais censé savoir par cœur des trucs mais je ne sais rien. On doit écrire un texte à la première personne, triste, sur Berlin. Ce que j’écris est calqué sur cette chanson. David Bowie est assis en face de moi qui me demande une cartouche (j’en ai pas). Il ne sait pas encore que Where are we now existera un jour car nous sommes dans un point dans le temps antérieur à sa composition. Je lui dis, qu’un jour il écrira cette chanson triste sur Berlin, celle que je retranscris ici, avec l’air, de mémoire. Journée improductive, sans cesse empêché ou ralenti par des trucs extérieurs, ou intérieurs. Des fois c’est intérieur. 615 mots pour Eff seront écrits sur la bande-son de ce machin bizarre qui s’appelle Texnholyze. Chaque soir, depuis que je me suis remis à Morphine(s), c’est me dire allez, c’est bon, ce soir je zappe Morphine(s), ce soir je fais autre chose... Et chaque soir je me replonge dedans quand même et c’est très bien comme ça.

260118, version 3 (26 janvier 2018)

Je passe le bac ou un truc comme ça. J’étais censé savoir par cœur des trucs mais je ne sais rien. On doit écrire un texte à la première personne, triste, sur Berlin. Ce que j’écris est calqué sur cette chanson. David Bowie est assis en face de moi qui me demande une cartouche (j’en ai pas). Il ne sait pas encore que Where are we now existera un jour car nous sommes dans un point dans le temps antérieur à sa composition. Je lui dis, qu’un jour il écrira cette chanson triste sur Berlin, celle que je retranscris ici, avec l’air, de mémoire. Journée improductive, sans cesse empêché ou ralenti par des trucs extérieurs, ou intérieurs. Des fois c’est intérieur. 615 mots pour Eff seront écrits sur la bande-son de ce machin bizarre qui s’appelle Texnholyze.

260118, version 2 (26 janvier 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |