150218


Passé aux bureaux de Cambourakis pour remettre mon manuscrit du Chien. Mais non, c’est faux, ce n’est pas pour ça que j’irai. Je dirai des trucs comme sortir de mon système, ce qui est un anglicisme je crois. Je termine néanmoins ce soir-là, c’est-à-dire là, maintenant, ma relecture. Et même s’il y aura encore un travail sur le texte à prévoir avec l’éditrice, j’ai l’impression de clore un chantier vieux de plus de sept ans, et je suis libéré de ça. De ce fantôme. Je vais pouvoir me remettre à lire, ça faisait une semaine que je ne lisais plus. Que tout mon temps libre je le passais à revoir ce recueil [1]. Et le fait est que, oui, ça tient. Mais combien de passages, combien de lectures différentes pour réellement saisir un texte ? Et est-ce que ce saisissement a bien eu lieu ? 500 mots piles pour Eff, dans un autre versant de mon cerveau multitaské.

16 mars 2018
par Guillaume Vissac
Journal
#Amy Hempel #Traduire

[1Erreur amusante dans cette photo : j’ai confondu pendant des années le mot dog et fog. Je viens de m’en rendre compte : ce n’est pas le brouillard qui s’est levé mais le chien qui a disparu.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

150218, version 6 (16 mars 2018)

Amy Hempel, Traduire
jpg/dsc_0721.jpg
Passé aux bureaux de C. Passé aux bureaux de Cambourakis pour remettre mon manuscrit du Chien. Mais non, c’est faux, ce n’est pas pour ça que j’irai. Je dirai des trucs comme sortir de mon système, ce qui est un anglicisme je crois. Je termine néanmoins ce soir-là, c’est-à-dire là, maintenant, ma relecture. Et même s’il y aura encore un travail sur le texte à prévoir avec l’éditrice, j’ai l’impression de clore un chantier vieux de plus de sept ans, et je suis libéré de ça. De ce fantôme. Je vais pouvoir me remettre à lire, ça faisait une semaine que je ne lisais plus. Que tout mon temps libre je le passais à revoir ce recueil [1]. Et le fait est que, oui, ça tient c’est posé . Ça tient. Mais combien de passages, combien de lectures différentes pour réellement saisir un texte ? Et est-ce que ce saisissement a bien eu lieu ? 500 mots piles pour Eff, dans un autre versant de mon cerveau multitaské.

[1Erreur amusante dans cette photo  : j’ai confondu pendant des années le mot dog et fog . recueil . Je viens de m’en rendre compte : ce n’est pas le brouillard qui s’est levé mais le chien qui a disparu.

150218, version 5 (4 mars 2018)

Passé aux bureaux de C. pour remettre mon manuscrit du Chien. Mais non, c’est faux, ce n’est pas pour ça que j’irai. Je dirai des trucs comme sortir de mon système, ce qui est un anglicisme je crois. Je termine néanmoins ce soir-là, c’est-à-dire là, maintenant, ma relecture. Et même s’il y aura encore un travail sur le texte à prévoir avec l’éditrice, j’ai l’impression de clore un chantier vieux de plus de sept ans, et je suis libéré de ça. De ce fantôme. Je vais pouvoir me remettre à lire, ça faisait une semaine que je ne lisais plus. Que tout mon temps libre je le passais à revoir ce recueil. Et le fait est que, oui, c’est posé. Ça tientbien . Mais combien de passages passage , combien de lectures différentes pour réellement saisir un texte ? Et est-ce que ce saisissement a bien eu u lieu ? 500 mots piles pour Eff, dans un autre versant de mon cerveau multitaské.

150218, version 4 (15 février 2018)

Passé aux bureaux de C. pour remettre mon manuscrit du Chien. Mais non, c’est faux, ce n’est pas pour ça que j’irai. Je dirai des trucs comme sortir de mon système, ce qui est un anglicisme je crois. Je termine néanmoins ce soir-là, c’est-à-dire là, maintenant, ma relecture. Et même s’il y aura encore un travail sur le texte à prévoir avec l’éditrice, j’ai l’impression de clore un chantier vieux de plus de sept ans, et je suis libéré de ça. De ce fantôme. Je vais pouvoir me remettre à lire, ça faisait une semaine que je ne lisais plus. Que tout mon temps libre je le passais à revoir ce recueil. Et le fait est que, oui, c’est posé. Ça tient bien. Mais combien de passage, combien de lectures différentes pour réellement saisir un texte ? Et est-ce que ce saisissement a bien u lieu ? 500 mots piles pour Eff, dans un autre versant de mon cerveau multitaské .

150218, version 3 (15 février 2018)

Passé aux bureaux de C. pour remettre mon manuscrit du Chien. Mais non, c’est faux, ce n’est pas pour ça que j’irai. Je dirai des trucs comme sortir de mon système, ce qui est un anglicisme je crois. Je termine néanmoins ce soir-là, c’est-à-dire là, maintenant, ma relecture. Et même s’il y aura encore un travail sur le texte à prévoir avec l’éditrice, j’ai l’impression de clore un chantier vieux de plus de sept ans, et je suis libéré de ça. De ce fantôme. Je vais pouvoir me remettre à lire, ça faisait une semaine que je ne lisais plus. Que tout mon temps libre je le passais à revoir ce recueil. Et le fait est que, oui, c’est posé. Ça tient bien. 500 mots piles pour Eff.

150218, version 2 (15 février 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |