160218


I. m’héberge pour la nuit et son tigre est dans la pièce. C’est un bon tigre et tout. Il ne me fera pas de mal ni rien. Mais c’est un tigre. Et dans la nuit il essaye, eh bien, de me bouffer je crois. Je me bats contre cette bête pendant que de l’autre côté de la porte (quelle porte ?) je les entends disserter (mais qui ?) : je comprends vraiment pas comment ça a pu arriver. Il est pourtant si gentil... Toute la journée sur un fichier excel à m’énerver. Mais ce n’est pas un fichier excel, pas vrai ? C’est un calc. Et les lignes elles défilent, elles défilent, flash, flash, flash, #VALUE !, #VALUE !, #VALUE ! ou #NAME !, #NAME !, #NAME !. Pour que quelqu’un quelque part puisse être près de moi, je mettrai un album de Laurie Anderson. Je n’écoute pas ce qu’elle dit. Mais je saurai qu’elle parle. Ça me suffit. Sa voix couverte par le bruit de la vie au-dehors, des machines, de la ville quand elle peut, quand elle est en présence elle aussi. Ou en accord avec elle-même ? Merleau-Ponty : le monde est fait de l’étoffe même du corps. J’écris avec une main humaine sur un cahier papier : je suis allé bien au-delà de mon quota de lignes et de colonnes ici. Et Eff s’enlise, j’ai niqué ce chapitre. C’est symptômatique je crois de ma manière de faire depuis des mois : un truc qui pèse mettons 1000 mots je le fais en 3000. Je le dilue jusqu’à ce que ce ne soit plus que de l’eau ce truc tellement je l’ai coupé. Tout ça pour, derrière, supprimer tant ensuite. Peut-être c’est nécessaire. Je suis mais la personne la moins bien placée pour le savoir, ça, et pour le dire. À un moment donné de ma journée un mec passera me déposer sept Ali et Ramazan au bas de l’immeuble. Des retours. On s’échangera deux mots dans l’encadrement de la porte près des grilles noires. C’est tout.

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

160218, version 5 (17 mars 2018)

Publie.net, I., Rêve, Laurie Anderson, Perihan Mağden, Maurice Merleau-Ponty
jpg/dsc_0722.jpg
[I I .->mot40] m’héberge pour la nuit m’héberge pour la nuit et son tigre est dans la pièce. C’est un bon tigre et tout. Il ne me fera pas de mal ni rien. Mais c’est un tigre. Et dans la nuit il essaye, eh bien, de me bouffer je crois. Je me bats contre cette bête pendant que de l’autre côté de la porte (quelle porte ?) je les entends disserter (mais qui ?) : je comprends vraiment pas comment ça a pu arriver. Il est pourtant si gentil... Toute la journée sur un fichier excel à m’énerver. Mais ce n’est pas un fichier excel, pas vrai ? C’est un calc. Et les lignes elles défilent, elles défilent, flash, flash, flash, #VALUE !, #VALUE !, #VALUE ! ou #NAME !, #NAME !, #NAME !. Pour que quelqu’un quelque part puisse être près de moi, je mettrai un album de Laurie Anderson. Je n’écoute pas ce qu’elle dit. Mais je saurai qu’elle parle. Ça me suffit. Sa voix couverte par le bruit de la vie au-dehors, des machines, de la ville quand elle peut, quand elle est en présence elle aussi. Ou en accord avec elle-même ? [Merleau-Ponty->https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/mon-oeil-14-merleau-ponty-loeil-et-lesprit] Merleau-Ponty : le monde est fait de l’étoffe même du corps. J’écris avec une main humaine sur un cahier papier : je suis allé bien au-delà de au-delàde mon quota de lignes et de colonnes ici. Et Eff s’enlise, j’ai niqué ce chapitre. C’est symptômatique je crois bien de ma manière de faire depuis des mois : un truc qui pèse mettons 1000 mots je le fais en 3000. Je le dilue , je l’augmente , jusqu’à ce que ce ne soit plus que de l’eau ce truc tellement je l’ai coupé. Tout ça pour, derrière, supprimer tant ensuite. Peut-être c’est nécessaire. Je suis mais la personne la moins bien placée pour le savoir, ça, et pour le dire. À un moment donné de ma journée un mec passera me déposer sept [Ali Ali et Ramazan->https://www Ramazan au bas de l’immeuble .publie.net/livre/ali-et-ramazan-perihan-magden/] au bas de l’immeuble. Des retours. On s’échangera deux mots dans l’encadrement de la porte près des grilles noires. C’est tout.

160218, version 4 (4 mars 2018)

I. m’héberge pour la nuit et son tigre est dans la pièce. C’est un bon tigre et tout. Il ne me fera pas de mal ni rien. Mais c’est un tigre. Et dans la nuit il essaye, eh bien, de me bouffer je crois . Je me bats contre cette bête pendant que de l’autre côté de la porte (quelle porte ?) je les entends disserter (mais qui ?) : je comprends vraiment pas comment ça a pu arriver. Il est pourtant si gentil... Toute la journée sur un fichier excel à m’énerver. Mais ce n’est pas un fichier excel, pas vrai ? C’est un calc. Et les lignes elles défilent, elles défilent, flash, flash, flash, #VALUE !, #VALUE !, #VALUE ! ou #NAME !, #NAME !, #NAME !. Pour que quelqu’un quelque part puisse être près de moi, je mettrai un album de Laurie Anderson. Je n’écoute pas ce qu’elle dit. Mais je saurai qu’elle parle. Ça me suffit. Sa voix couverte par le bruit de la vie au-dehors, des machines, de la ville quand elle peut, quand elle est en présence elle aussi. Ou en accord avec elle-même  ? En présence d’elle-même . Merleau-Ponty : le monde est fait de l’étoffe même du corps. J’écris avec une main humaine sur un cahier papier : je suis allé bien au-delàde mon quota de lignes et de colonnes ici. Et Eff s’enlise, j’ai niqué ce chapitre. C’est symptômatique je crois bien de ma manière de faire ici depuis des mois : un truc qui pèse mettons 1000 mots je le fais en 3000. Je le dilue, je l’augmente, jusqu’à jusqu’aà ce que ce ne soit plus que de l’eau ce truc tellement je l’ai coupé. Tout ça pour, derrière, supprimer tant ensuite. Peut-être c’est nécessaire. Je suis mais la personne la moins bien placée pour le savoir, ça, et pour le dire. À un moment donné de ma journée un mec passera me déposer sept Ali et Ramazan au bas de l’immeuble. Des retours. On s’échangera deux mots dans l’encadrement de la porte près des grilles noires. C’est tout.

160218, version 3 (19 février 2018)

I. m’héberge pour la nuit et son tigre est dans la pièce. C’est un bon tigre et tout. Il ne me fera pas de mal ni rien. Mais c’est un tigre. Et dans la nuit il essaye, eh bien, de me bouffer. Je me bats contre cette bête pendant que de l’autre côté de la porte (quelle porte ?) je les entends disserter (mais qui ?) : je comprends vraiment pas comment ça a pu arriver. Il est pourtant si gentil... Toute la journée sur un fichier excel à m’énerver. Mais n’est pas un fichier excel, pas vrai ? C’est un calc. Et les lignes défilent, elles défilent, flash, flash, flash, #VALUE !, #VALUE !, #VALUE ! ou #NAME !, #NAME !, #NAME !. Pour que quelqu’un quelque part puisse être près de moi, je mettrai un album de Laurie Anderson. Je n’écoute pas ce qu’elle dit. Mais je saurai qu’elle parle. Ça me suffit. Sa voix couverte par le bruit de la vie au-dehors, des machines, de la ville quand elle peut, quand elle est en présence elle aussi. En présence d’elle-même. Merleau-Ponty : le monde est fait de l’étoffe même du corps. J’écris avec une main humaine sur un cahier papier : je suis allé bien au-delàde mon quota de lignes et de colonnes ici. Et Eff s’enlise, j’ai niqué ce chapitre. C’est symptômatique je crois bien de ma manière de faire ici depuis des mois : un truc qui pèse mettons 1000 mots je le fais en 3000. Je le dilue, je l’augmente, jusqu’aà ce que ce ne soit plus que de l’eau ce truc tellement je l’ai coupé. Tout ça pour, derrière, supprimer tant ensuite. Peut-être c’est nécessaire. Je suis mais la personne la moins bien placée pour le savoir, ça, et pour le dire. À un moment donné de ma journée un mec passera me déposer sept Ali et Ramazan au bas de l’immeuble. Des retours. On s’échangera deux mots dans l’encadrement de la porte près des grilles noires. C’est tout.

160218, version 2 (17 février 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |