220318


Parfois le journal est un déversoir de noirceur. Je m’en rends compte quand je relis, après coup, ou quand je réécris par dessus. Aujourd’hui n’est pas noir. Ils ont supprimé la petite boîte aux lettres qu’il y avait en bas de la rue T. Deux types complètement bourrés interpellent les passants, là. Peut-être c’est une métamorphose. Depuis qu’on a changé d’opérateur téléphonique, et donc de numéros, il y a plusieurs semaines, on n’arrête pas de recevoir des appels. Du démarchage. Alors ce que je réponds c’est semblable à ce qu’eux me racontent : c’est de la fiction. 512 mots pour Eff.

<  -  >

Partager

Révisions

5 révisions

220318, version 6 (22 avril 2018)

Paris, Vide
Parfois le journal est un déversoir de noirceur. Je m’en rends compte quand je relis, mais après coup, ou quand et que je réécris par dessus. Aujourd’hui n’est pas noir. Ils ont supprimé la petite boîte aux lettres qu’il y avait en bas de la rue T. Deux types complètement bourrés interpellent les passants, là. Peut-être c’est une métamorphose. Depuis qu’on a changé d’opérateur téléphonique, et donc de numéros, il y a plusieurs semaines, on n’arrête pas de recevoir des appels. Du démarchage. Alors ce que je réponds c’est semblable à ce qu’eux me racontent  : c’est de la fiction comme du temps des cravates . Je veux toujours mettre deux t à ça, cravates. Mais non. 512 mots pour Eff.

220318, version 5 (21 avril 2018)

Parfois le journal Parfois le journal est un déversoir de noirceur. Je m’en rends compte quand je relis, mais après coup, et que je réécris par dessus. Aujourd’hui n’est pas noir. Ils ont supprimé la petite boîte aux lettres qu’il y avait en bas de la rue T. Deux types complètement bourrés interpellent les passants, là. Peut-être c’est une métamorphose. Depuis qu’on a changé d’opérateur téléphonique, et donc de numéros, il y a plusieurs semaines, on n’arrête pas de recevoir des appelsà la con . Du démarchage. Alors je réponds connement comme du temps des cravates. Je veux toujours mettre deux t à ça, cravates. Mais non. 512 mots pour Eff.

220318, version 4 (7 avril 2018)

Parfois le journal est un déversoir de noirceur. Je m’en rends compte quand je relis, mais après coup, et que je réécris par dessus. Aujourd’hui n’est pas noir. Ils ont supprimé la petite boîte aux lettres qu’il y avait en bas de la rue T. Deux types complètement bourrés saouls interpellent les passants, là. Peut-être c’est une métamorphose. Depuis qu’on a changé d’opérateur téléphonique, et donc de numéros, il y a plusieurs semaines, on n’arrête pas de recevoir des appels à la con cons . Du démarchage. Alors je réponds connement comme du temps des cravates. Je veux toujours mettre deux t à ça, cravates. Mais non. 512 mots pour Eff.

220318, version 3 (22 mars 2018)

Parfois le journal est un déversoir de noirceur. Je m’en rends compte quand je relis, mais après coup, et que je réécris par dessus. Aujourd’hui n’est pas noir. Ils ont supprimé la petite boîte aux lettres qu’il y avait en bas de la rue T. Deux types complètement saouls interpellent les passants, là. Peut-être c’est une métamorphose. Depuis qu’on a changé d’opérateur téléphonique, et donc de numéros, il y a plusieurs semaines, on n’arrête pas de recevoir des appels cons. Du démarchage. Alors je réponds connement comme du temps des cravates. Je veux toujours mettre deux t à ça, cravates. Mais non. 512 mots pour Eff.

220318, version 2 (22 mars 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |