240318


If days are different, darks are different too. Lying at length in my tube, smelling the grave we used to go to—dust or ashes, which do you desire, my dear ?—in the thin round nothing I have carved, I—more and more now—rest as if tumescent, like a snake, swollen, digesting everything that living’s swallowed, my rotting body rotting beneath its rotting clothing, my modest bones blushing at what they will reveal, and what the world would understand if it understood bonespeak, since the soft glands have another language—liver, lungs, brain’s pale blossom, or the heart—for hearts don’t. break, what a miscription ! hearts burst, or leak, or sag, or sour on themselves, mainly hearts seep, but bones, bones sliver, bones crack, bones snap, lungs are breath and spirit, but bones are regimen and order, and when I lie there in my hole I imagine that’s what’s rising to my buried surface, I’m becoming bug, turning turtle, and instead of lung or liver, then, hanging like a washrag from a rib, my threaded bones will control, conceal, and skeletize my consciousness—me in my words—so if they, those explorers of the dirt, were to dig me up one day while searching for a city, they’d find a jaw, some teeth, and well inside its grin, my ill humor like an atmosphere, a final fart of feeling.

William Gass, The Tunnel

Couru dans une lumière vitreuse pour me forcer à respirer, pour reseter la tête, sous le Molly for two pianos (pas que). 40 minutes. Moins de 7km. Est-ce que ça a fonctionné ? Oui, je sais pas. Peut-être. Mais il y aura en plein milieu de la piste blanche des boudins de merde canine, ça ressemble à des doigts sectionnés tout gonflés. Et violets. Après quatre mois, je termine The Tunnel. J’ai dû passer à côté de tellement de choses dans ce livre, mais rarement j’aurais lu une écriture aussi rythmée dans un roman de langue anglaise. Est-ce que j’ai passé un bon moment pour autant ? Mais est-ce que c’est ça, le but, passer un bon moment pour autant ? 524 mots pour Eff, sensuels et sans le son. Le soir, nous terminerons notre aventure lovecraftienne chez les Pictes avec T., E., H. (et une fin heureuse, les créatures d’un autre monde qui nous asservissaient sont reparties).

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

240318, version 7 (24 avril 2018)

E., H., T., Simeon ten Holt, Courir, H. P. Lovecraft, William Gass
jpg/dsc_0807.jpg

<blockquote> If days are different, darks are different too. Lying at length in my tube, smelling the grave we used to go to—dust or ashes, which do you desire, my dear ?—in the thin round nothing I have carved, I—more and more now—rest as if tumescent, like a snake, swollen, digesting everything that living’s swallowed, my rotting body rotting beneath its rotting clothing, my modest bones blushing at what they will reveal, and what the world would understand if it understood bonespeak, since the soft glands have another language—liver, lungs, brain’s pale blossom, or the heart—for hearts don’t. break, what a miscription ! hearts burst, or leak, or sag, or sour on themselves, mainly hearts seep, but bones, bones sliver, bones crack, bones snap, lungs are breath and spirit, but bones are regimen and order, and when I lie there in my hole I imagine that’s what’s rising to my buried surface, I’m becoming bug, turning turtle, and instead of lung or liver, then, hanging like a washrag from a rib, my threaded bones will control, conceal, and skeletize my consciousness—me in my words—so if they, those explorers of the dirt, were to dig me up one day while searching for a city, they’d find a jaw, some teeth, and well inside its grin, my ill humor like an atmosphere, a final fart of feeling.

William Gass , The Tunnel Tunnel

</blockquote>

Couru dans une lumière vitreuse pour me forcer à respirer, pour reseter la tête, sous le Molly Molly for two pianos pianos (pas que). 40 minutes. Moins 40 minutes , moins de 7km. Est-ce que ça a fonctionné ? Oui, je sais pas. Peut-être. Mais il y aura en plein milieu de la piste blanche des boudins de merde canine, ça ressemble à des doigts sectionnés tout gonflés. Et violets. Après quatre mois, je termine The Tunnel. J’ai dû passer à côté de tellement de choses dans ce livre, mais rarement j’aurais lu une écriture aussi rythmée dans un roman de langue anglaise. Est-ce que j’ai passé un bon moment pour autant ? Mais est-ce que c’est ça, le but, passer passer un bon moment pour autant ? 524 mots pour Eff, sensuels et sans le son. Le soir, nous terminerons notre aventure lovecraftienne chez les Pictes avec T., E., et H. (et une fin heureuse, les créatures d’un autre monde qui nous asservissaient sont reparties).

240318, version 6 (23 avril 2018)

Tunnel

Couru dans une lumière vitreuse pour me forcer à respirer, pour reseter reseter la tête, sous le Molly for two pianos (pas que). 40 minutes, un peu moins de 7km. Est-ce que ça a fonctionné ? Oui , je sais pas Semble-t-il oui . Peut-être. Mais il y aura en plein milieu de la piste blanche des boudins de merde canine, ça ressemble à des doigts sectionnés tout gonflés, et violets . Et violets. Après quatre mois, je termine The Tunnel. J’ai dû passer à côté de tellement de choses dans ce livre, mais rarement j’aurais lu en langue anglaise une écriture de roman aussi rythmée dans un roman de langue anglaise et poétique que ça . Est-ce que j’ai passé un bon moment pour autant ? Mais est-ce que c’est ça, le but, passer un bon moment ? 524 mots pour Eff, sensuels et sans le son. Le soir, nous terminerons notre aventure lovecraftienne chez les Pictes avec T., E. et H. (et une fin heureuse, les créatures d’un autre monde qui nous asservissaient sont reparties).

240318, version 5 (7 avril 2018)

Tunnel

Couru dans une lumière vitreuse pour me forcer à respirer, pour reseter la tête, sous le Molly for two pianos (pas que entre autres ). 40 minutes, un peu moins de 7km. Est-ce que ça a fonctionné ? Semble-t-il oui. Mais il y aura en plein milieu de la piste blanche des boudins de merde canine, ça ressemble à des doigts sectionnés tout gonflés, et violets. Après quatre mois, je termine The The Tunnel. . J’ai dû passer à côté de tellement de choses dans ce livre, mais rarement j’aurais lu en langue anglaise une écriture de roman aussi rythmée et poétique que ça. Est-ce que j’ai passé un bon moment pour autant ? 524 mots pour Eff, sensuels et sans le son. Le soir, nous terminerons notre aventure lovecraftienne chez les Pictes avec T., E. et H. (et une fin heureuse, les créatures d’un autre monde qui nous asservissaient sont reparties).

240318, version 4 (25 mars 2018)

Tunnel

Couru dans une lumière vitreuse pour me forcer à respirer, pour reseter la tête, sous le Molly for two pianos (entre autres). 40 minutes, un peu moins de 7km. Est-ce que ça a fonctionné ? Semble-t-il oui. Mais il y aura en plein milieu de la piste blanche des boudins de merde canine, ça ressemble à des doigts sectionnés tout gonflés, et violets. Après quatre mois, je termine The Tunnel. J’ai dû passer à côté de tellement de choses dans ce livre, mais rarement j’aurais lu en langue anglaise une écriture de roman aussi rythmée et poétique que ça. 524 mots pour Eff, sensuels et sans le son. Le soir, nous terminerons notre aventure lovecraftienne chez les Pictes avec T., E. et H. (et une fin heureuse, les créatures d’un autre monde qui nous asservissaient sont reparties).

240318, version 3 (24 mars 2018)

Tunnel

Couru dans une lumière vitreuse pour me forcer à respirer, pour reseter la tête, sous le Molly for two pianos (entre autres). 40 minutes, un peu moins de 7km. Est-ce que ça a fonctionné ? Semble-t-il oui. Mais il y aura en plein milieu de la piste blanche des boudins de merde canine, ça ressemble à des doigts sectionnés tout gonflés, et violets. Après quatre mois, je termine The Tunnel. J’ai dû passer à côté de tellement de choses dans ce livre, mais rarement j’aurais lu en langue anglaise une écriture de roman aussi rythmée et poétique que ça. 524 mots pour Eff, sensuels et sans le son.

240318, version 2 (24 mars 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |