160418


On va en garder quoi de cette journée ? Qu’un écrivain mort depuis des mois t’envoie une invitation à rejoindre son réseau Linkedin ? Qu’un autre bien vivant dit vouloir arrêter d’écrire à cause du cirque commercial inepte que c’est devenu le monde de l’édition ? Ou bien ce sera tous ces mails auxquels je suis juste, aujourd’hui comme hier, mais incapable de répondre ? C’est peut-être une histoire de cartouche d’encre non-HP que l’imprimante HP refuse de considérer sienne, car la marque en est à imposer le type de consommable que tu lui mets. Peut-être ce sera ce type en Espagne, élevé par des loups, qui dit n’avoir pas réellement de souvenir heureux depuis qu’il a quitté les bêtes et retrouvé le monde des hommes. C’est dans ce futur-là qu’on vit. Mais est-ce qu’on veut encore y vivre ? 626 mots pour Eff, malgré tout, car il faut bien l’écrire ce monde. C’est une scène avec un chien dans un jeu vidéo qui longeait un grillage, près d’un camp d’internement, où des miliciens parlent. Ils parlent. Et seul le chien est là pour écouter leurs dires.

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

160418, version 7 (16 mai 2018)

Publie.net, Mort, Postapocalypse
On va en garder quoi de cette journée ? Qu’un écrivain mort depuis des mois t’envoie une invitation à rejoindre son réseau Linkedin ? Qu’un autre bien vivant dit vouloir arrêter d’écrire à cause du cirque commercial inepte que c’est devenu le monde de l’édition ? Ou bien ce sera tous ces mails auxquels je suis juste, aujourd’hui comme hier hier , mais incapable de répondre  ? , mais incapable de répondre ? C’est peut-être une histoire de cartouche d’encre non-HP que l’imprimante HP refuse de considérer sienne, car la marque en est à imposer le type de consommable que tu lui mets. Peut-être ce sera ce type en Espagne, élevé par des loups, qui dit n’avoir pas réellement de souvenir heureux depuis qu’il a quitté les bêtes et retrouvé le monde des hommes. C’est dans ce futur-là qu’on vit. Mais est-ce qu’on Qu’on veut encore y plus vivre ? . 626 mots pour Eff, malgré tout, car il faut bien l’écrire ce mondedérisoire . C’est une scène avec un chien dans un jeu vidéo qui longeait un grillage, près d’un camp d’internement, où des miliciens parlent. Ils parlent. Et seul le chien est là pour écouter leurs dires.

160418, version 6 (12 mai 2018)

On va Je vais en garder quoi de cette journée ? Qu’un écrivain mort depuis des mois t’envoie une invitation à rejoindre son réseau Linkedin ? Qu’un autre bien vivant dit vouloir arrêter d’écrire à cause du cirque commercial inepte que c’est devenu le monde de l’édition ? Ou bien ce sera tous ces mails auxquels je suis juste, aujourd’hui comme hier, mais incapable de répondre ? C’est peut-être une histoire de cartouche d’encre non-HP que l’imprimante HP refuse de considérer sienne, car la marque en est à imposer le type de consommable que tu lui mets. Peut-être ce sera ce type en Espagne, élevé par des loups, qui dit n’avoir pas réellement de souvenir heureux depuis qu’il a quitté les bêtes et retrouvé le monde des hommes. C’est dans ce futur-là qu’on vit. Qu’on veut plus vivre. 626 mots pour Eff, malgré tout, car il faut bien l’écrire ce monde dérisoire. C’est une scène avec un chien dans un jeu vidéo qui longeait un grillage, près d’un camp d’internement, où des les miliciens parlent. Ils parlent. Et seul le chien est là pour écouter leurs dires.

160418, version 5 (10 mai 2018)

Je vais en garder quoi de cette journée ? Qu’un écrivain mort depuis des mois t’envoie une invitation à rejoindre son réseau Linkedin ? Qu’un autre bien vivant dit vouloir arrêter d’écrire à cause du cirque commercial inepte que c’est devenu le monde de l’édition ? Ou bien ce sera tous ces mails auxquels je suis juste, aujourd’hui comme hier, mais incapable de répondre ? C’est peut-être une histoire de cartouche d’encre non-HP que l’imprimante HP refuse de considérer sienne, car la marque en est à imposer le type de consommable que tu lui mets. Peut-être que ce sera ce type en Espagne, élevé par des loups, qui dit n’avoir pas réellement de souvenir heureux depuis qu’il a quitté les bêtes et retrouvé le monde des hommes. C’est dans ce futur-là qu’on vit. Qu’on veut plus vivre. 626 mots pour Eff, malgré tout, car il faut bien l’écrire ce monde dérisoire. C’est une scène avec un chien dans un jeu vidéo qui longeait un grillage, près d’un camp d’internement, où les miliciens parlent. Ils parlent. Et seul le chien est là pour écouter leurs dires.

160418, version 4 (29 avril 2018)

Je vais en garder quoi de cette journée ? Qu’un écrivain mort depuis des plusieurs mois t’envoie une invitation à rejoindre son réseau Linkedin ? Qu’un autre bien vivant dit vouloir arrêter d’écrire à cause du cirque commercial inepte que c’est devenu le monde de l’édition ? Ou bien ce sera tous ces mails auxquels je suis juste, aujourd’hui comme hier, mais incapable de répondre ? C’est peut-être une histoire de cartouche d’encre non-HP que l’imprimante HP refuse de considérer sienne, car la marque en est à imposer le type de consommable que tu lui mets. Peut-être que ce sera ce type en Espagne, élevé par des loups, qui dit n’avoir pas réellement de souvenir heureux depuis qu’il a quitté les bêtes et retrouvé le monde des hommes. C’est dans ce futur-là qu’on vit. Qu’on veut plus vivre. 626 mots pour Eff, malgré tout, car il faut bien l’écrire ce monde dérisoire. C’est une scène avec un chien dans un jeu vidéo qui longeait un grillage, près d’un camp d’internement, où les miliciens parlent. Ils parlent. Et seul le chien est là pour écouter leurs dires.

160418, version 3 (16 avril 2018)

Je vais en garder quoi de cette journée ? Qu’un écrivain mort depuis plusieurs mois t’envoie une invitation à rejoindre son réseau Linkedin ? Qu’un autre dit vouloir arrêter d’écrire à cause du cirque commercial inepte que c’est devenu le monde de l’édition ? Ou bien ce sera tous ces mails auxquels je suis juste, aujourd’hui comme hier, mais incapable de répondre ? C’est peut-être une histoire de cartouche d’encre non-HP que l’imprimante HP refuse de considérer sienne, car la marque en est à imposer le type de consommable que tu lui mets. Peut-être que ce sera ce type en Espagne, élevé par des loups, qui dit n’avoir pas réellement de souvenir heureux depuis qu’il a quitté les bêtes et retrouvé le monde des hommes. C’est dans ce futur-là qu’on vit. Qu’on veut plus vivre. 626 mots pour Eff, malgré tout, car il faut bien l’écrire ce monde dérisoire. C’est une scène avec un chien dans un jeu vidéo qui longeait un grillage, près d’un camp d’internement, où les miliciens parlent. Ils parlent. Et seul le chien est là pour écouter leurs dires.

160418, version 2 (16 avril 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |