190518


Hier, c’était le 18. La seule chose que j’ai prévu aujourd’hui c’est regarder l’étape reine du Giro : San Vito al Tagliamento - Monte Zoncolan. C’est tout. Le reste est complètement laissé à l’appréciation des courants du hasard. Par exemple, il y a cette phrase dans l’Ulysse 3230 que je décrypte ce matin : His lids came down on the lower rims of his irides. C’est très beau. Mais comment rendre ça ? Sur quelles sonorités jouer (lids — rims — irides) ? Ses paupières s’abaissent jusqu’au bout de ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent et recouvrent entièrement ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent jusqu’à prendre le pas sur ses iris. C’est une piste, ça. Mieux : Ses paupières s’abaissent presque suffisamment pour prendre le pas sur ses iris. On est bien dans les p mais il nous manque des i. Puis c’est trop long. Morel avait écrit Ses paupières s’abaissèrent jusqu’à presque cacher ses prunelles. Et en 2004, Ses paupières se plissèrent au point de dissimuler pratiquement ses iris. 534 mots pour Eff [1], sur Gravity (c’est la nuit, c’est l’écume, c’est le repos des corps après une forme de tension). Je m’intéresse de près aux énergies narratives. J’aimerai dompter ça. Piger ça.

19 juin 2018
par Guillaume Vissac
Journal
#David Lang #James Joyce #Traduire #Vélo

[1Et 514 autres recopiés de je sais même plus quand.

<  -  >

Partager

Révisions

6 révisions

190518, version 7 (19 juin 2018)

Hier, c’était le 18. La seule chose que j’ai prévu pour aujourd’hui c’est regarder l’étape reine du Giro : San Vito al Tagliamento - Monte Zoncolan . C’est tout. Le reste est complètement laissé à l’appréciation des courants du hasard. Par exemple, il y a cette phrase dans [l’Ulysse 3230->http://www.fuirestunepulsion.net/ulysse/spip.php?article3230] Par exemple , il y a cette phrase dans l’Ulysse 3230 que je décrypte ce matin : His lids came down on the lower rims of his irides. C’est très beau. Mais comment rendre ça ? Sur quelles sonorités jouer (lids — rims — irides) ? Ses paupières s’abaissent jusqu’au bout de ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent et recouvrent entièrement ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent jusqu’à prendre le pas sur ses iris. C’est une piste , pas mal ça. Mieux : Ses paupières s’abaissent presque suffisamment assez pour prendre le pas sur ses iris. On est bien dans les p mais il nous manque des i. Puis c’est trop long. Morel avait écrit Ses paupières s’abaissèrent jusqu’à presque cacher ses prunelles. Et en 2004, Ses paupières se plissèrent au point de dissimuler pratiquement ses iris. 534 mots pour Eff [1], sur Gravity (c’est , sur Gravity ( c’est la nuit, c’est l’écume, c’est le repos des corps après une forme de tension). Je m’intéresse de près aux énergies narratives. J’aimerai dompter ça. Piger ça.

[1Et 514 autres recopiés de je ne sais même plus quand.

James Joyce, Traduire, Vélo, David Lang
jpg/monte-zoncolan-2018-giro-ditalia.jpg

190518, version 6 (18 juin 2018)

HierHier , c’était le 18. La seule chose que j’ai prévu pour aujourd’hui c’est regarder l’étape reine du Giro. C’est tout. Le reste est complètement laissé à l’appréciation des courants du hasard. Par exemple, il y a cette phrase dans l’Ulysse 3230 que je décrypte ce matin : His lids came down on the lower rims of his irides. C’est très beau. Mais comment rendre ça ? Sur quelles sonorités jouer (lids — rims — irides) ? Ses paupières s’abaissent jusqu’au bout de ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent et recouvrent entièrement ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent jusqu’à prendre le pas sur ses iris. C’est pas mal ça. Mieux : Ses paupières s’abaissent presque assez pour prendre le pas sur ses iris. On est bien dans les p mais il nous manque des i. Morel avait écrit Ses paupières s’abaissèrent jusqu’à presque cacher ses prunelles. Et en 2004, Ses paupières se plissèrent au point de dissimuler pratiquement ses iris. 534 mots pour Eff [2], sur Gravity (c’est la nuit, c’est l’écume, c’est le repos des corps après une forme de tension). Je m’intéresse de près aux énergies narratives. J’aimerai dompter ça. Piger ça.

[2Et 514 autres recopiés de je ne sais plus quand.

190518, version 5 (16 juin 2018)

Hier, c’était le 18. La seule chose que j’ai prévu pour aujourd’hui c’est regarder l’étape cette étape reine du Giro. C’est tout. Le reste est complètement laissé à l’appréciation des courants du hasard. Par exemple, il y a cette phrase dans l’Ulysse 3230 que je décrypte ce matin : His lids came down on the lower rims of his irides. C’est très beau. Mais comment rendre ça ? Sur quelles sonorités jouer (lids — rims — irides) ? Ses paupières s’abaissent jusqu’au bout de ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent et recouvrent entièrement ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent jusqu’à prendre le pas sur ses iris. C’est pas mal ça. Mieux : Ses paupières s’abaissent presque assez pour prendre le pas sur ses iris. On est bien dans les p mais il nous manque des i. Morel avait écrit Ses paupières s’abaissèrent jusqu’à presque cacher ses prunelles. Et en 2004, Ses paupières se plissèrent au point de dissimuler pratiquement ses iris. 534 mots pour Eff [3], sur Gravity (c’est la nuit, c’est l’écume, c’est le repos des corps après une forme de tension). Je m’intéresse de près aux énergies narratives. J’aimerai dompter ça. Piger ça.

[3Et 514 autres recopiés de je ne sais plus quand.

190518, version 4 (19 mai 2018)

Hier c’était le 18. La seule chose que j’ai prévu pour aujourd’hui c’est regarder cette étape reine du Giro. C’est tout. Le reste est complètement laissé à l’appréciation des courants du hasard. Par exemple, il y a cette phrase dans l’Ulysse 3230 que je décrypte ce matin : His lids came down on the lower rims of his irides. C’est très beau. Mais comment rendre ça ? Sur quelles sonorités jouer (lids — rims — irides) ? Ses paupières s’abaissent jusqu’au bout de ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent et recouvrent entièrement ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent jusqu’à prendre le pas sur ses iris. C’est pas mal ça. Mieux : Ses paupières s’abaissent presque assez pour prendre le pas sur ses iris. On est bien dans les p mais il nous manque des i. Morel avait écrit Ses paupières s’abaissèrent jusqu’à presque cacher ses prunelles. Et en 2004, Ses paupières se plissèrent au point de dissimuler pratiquement ses iris. 534 mots pour Eff [4] 534 mots pour Eff , sur Gravity (c’est la nuit, c’est l’écume, c’est le repos des corps après une forme de tension). Je m’intéresse de près aux énergies narratives. J’aimerai dompter ça. Piger ça.

[4Et 514 autres recopiés de je ne sais plus quand.

190518, version 3 (19 mai 2018)

Hier c’était le 18. La seule chose que j’ai prévu pour aujourd’hui c’est regarder cette étape reine du Giro. C’est tout. Le reste est complètement laissé à l’appréciation des courants du hasard. Par exemple, il y a cette phrase dans l’Ulysse 3230 que je décrypte ce matin : His lids came down on the lower rims of his irides. C’est très beau. Mais comment rendre ça ? Sur quelles sonorités jouer (lids — rims — irides) ? Ses paupières s’abaissent jusqu’au bout de ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent et recouvrent entièrement ses iris. Non. Ses paupières s’abaissent jusqu’à prendre le pas sur ses iris. C’est pas mal ça. Mieux : Ses paupières s’abaissent presque assez pour prendre le pas sur ses iris. On est bien dans les p mais il nous manque des i. Morel avait écrit Ses paupières s’abaissèrent jusqu’à presque cacher ses prunelles. Et en 2004, Ses paupières se plissèrent au point de dissimuler pratiquement ses iris. 534 mots pour Eff, sur Gravity (c’est la nuit, c’est l’écume, c’est le repos des corps après une forme de tension). Je m’intéresse de près aux énergies narratives. J’aimerai dompter ça. Piger ça.

190518, version 2 (19 mai 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |